Accueil > La profession

HAS : La Haute Autorité de Santé publie les programmes de réduction des risques des seize organismes agréés pour l’accréditation des médecins

samedi 13 novembre 2010


Depuis 2004, la Haute Autorité de Santé est chargée de définir et organiser le dispositif d’accréditation des médecins exerçant une spécialité dite « à risques » dans les établissements de santé. Les objectifs sont d’améliorer la qualité des pratiques professionnelles, de prévenir et limiter les conséquences des événements indésirables. A ce jour, seize spécialités et activités médicales sont entrées dans cette démarche de gestion et de réduction des risques.



En complément des actions de communication des professionnels eux-mêmes sur les sites des organismes agréés pour l’accréditation, la Haute Autorité de Santé publie aujourd’hui les programmes de réduction des risques de chacune de ces spécialités ainsi que les premiers enseignements tirés de l’exploitation, par les professionnels, des données propres à leur spécialité enregistrées dans la base de retour d’expérience. Ce nécessaire effort de communication qui débute aujourd’hui sera entretenu et amplifié au fur et à mesure de l’enrichissement des connaissances.


Le programme inter-spécialités validé par la commission « risques inter-spécialités », véritable « tronc commun » que chaque spécialité devra décliner d’ici la fin de l’année 2011 dans son programme propre, est en ligne depuis l’été.


Les programmes de réduction des risques comprennent systématiquement :

  • Les exigences de déclaration d’événements porteurs de risques médicaux (EPR) ciblés en fonction des situations à risques identifiées par chaque spécialité comme étant prioritaires et d’EPR non ciblés ;
  • La liste des recommandations à mettre en œuvre ;
  • Les activités d’accompagnement et de surveillance des risques à réaliser.


Ces programmes doivent être mis en œuvre de façon continue par les médecins engagés dans la démarche. Ils répondent d’ores et déjà aux objectifs du DPC définis par la Loi HPST.


Le programme inter-spécialités comprend :

  • La déclaration d’EPR liés à une difficulté dans la prise en charge d’un patient sous anticoagulant ou antiagrégant plaquettaire ;
  • La mise en œuvre des recommandations de mise en place de la check-list de sécurité du patient au bloc opératoire et de l’antibioprophylaxie en chirurgie ;
  • Les activités d’accompagnement et de surveillance des risques que sont la participation à une revue de mortalité et de morbidité (RMM) et à des enquêtes sur la mise en œuvre de la check-list de sécurité du patient au bloc opératoire.


Au 1er novembre, 9 600 médecins étaient engagés et 6 200 accrédités et 26 000 EPR étaient enregistrés dans la base de données.



Les spécialités et activités concernées par l’accréditation sont les suivantes : anesthésie-réanimation, chirurgie maxillo-faciale et stomatologique, chirurgie orthopédique et traumatologie, chirurgie plastique reconstructrice, chirurgie thoracique et cardio-vasculaire, chirurgie infantile, chirurgie urologique, chirurgie vasculaire, chirurgie viscérale et digestive/chirurgie générale, échographie fœtale, gastro-entérologie interventionnelle, gynécologie-obstétrique, neurochirurgie, ORL / chirurgie de la face et du cou, radiologie interventionnelle, réanimation médicale.

 

Contacts

 
 

Service de presse HAS


Florence Gaudin - Chef de service


Claire Syndique - Attachée de presse


Tél : 01 55 93 73 18


 


Voir en ligne : Haute Autorité de Santé


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus