Publicité
Publicité

Accueil > La profession

CHU de Nancy : Sortir de l’alcoolisme, un jeu où tout le monde gagne !

lundi 22 août 2011

Sortir de l’alcoolisme impose - au-delà de la prise en charge médicale- de trouver des clés pour gérer son temps et ses émotions : deux composantes de la vie réelle qui peuvent devenir sources d’angoisse pour des personnes vulnérables. Avant même de pouvoir reprendre contact avec une vie active, il est nécessaire pour ces patients de repenser leur rythme de vie et de poser les repères qui leur permettront de se construire une nouvelle route. C’est là qu’intervient le jeu, véritable transition vers l’adoption de nouveaux loisirs et support à un travail sur soi pour accepter l’idée même de se divertir. Ce « jeu des loisirs » inédit a été développé au CHU de Nancy.

Dans le cadre de la création d’un groupe de prévention sur la rechute, Katy Flaga et Carine List, assistantes sociales au Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie et de l’Équipe Hospitalière de Liaison en Addictologie du CHU, ont imaginé en 2007 un jeu de société thérapeutique, fabriqué par un professionnel en 2011. De facture classique, il invite les joueurs, après avoir lancé un dé, à déplacer des pions sur un plateau, les conduisant de thématique en thématique, de la définition des loisirs, aux avantages des temps de loisirs en passant par les freins aux loisirs.

Proposé aux patients dans le cadre d’un suivi ambulatoire ou du programme thérapeutique au service d’Addictologie, ce jeu permet aux personnes prises en charge de partager, de confronter leurs expériences et de libérer leur parole en répondant à toute une série de questions, telles que « Se distraire, est-ce combattre l’ennui ? » ou « Le loisir est-il une histoire d’enfant ? » Une façon agréable d’envisager la vie après l’alcool et de parvenir à une réflexion collective sur le loisir.

Carine List et Katy Flaga racontent que la rédaction des règles de jeu a exigé une grande rigueur : « Les règles de jeu particulier c’est qu’elles ne doivent mettre personne en difficulté. Il est exclu que quiconque puisse se ressentir en situation d’échec par rapport à une quelconque victoire fut-elle virtuelle. » Le jeu des loisirs est un outil thérapeutique et ludique qui constitue un « plus » dans le parcours global de la prise en charge du patient, un itinéraire parfois complexe où la parole du patient peut avoir du mal à circuler dans un environnement professionnel spécialisé.

[Pascal]


Voir en ligne : reseau-chu.org


Partager cet article

Publicité

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus

Publicité