Accueil > La profession

CHU de Grenoble : Inauguration de l’Institut de biologie et de pathologie

mardi 2 août 2011

27 500 m2, 60 biologistes et 325 agents au service du patient, de la recherche et de la formation. Moderne, novateur, l’Institut de Biologie et de Pathologie (IBP) a été inauguré le 24 juin 2011. Implanté sur le site nord du Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble, il s’impose comme le plateau technique de biologie médicale le plus important de l’agglomération grenobloise et de l’arc alpin.

A la fois centre d’analyses médicales et d’évaluation des nouvelles technologies, l’Institut de biologie et pathologie se définit aussi comme un lieu d’échanges entre équipes de recherche et équipes médicales et comme un centre de formation.

L’ouvrage de l’architecte Michel Rémon comprend quatre niveaux dédiés aux activités des spécialités biologiques et d’anatomocytopathologie, et un niveau d’accueil et de plateau technique centralisé. Entre juin et septembre 2010, plus de 400 médecins, biologistes, internes et professionnels non médicaux ont investi le nouveau bâtiment de 27 500 m2 regroupant l’ensemble des laboratoires autrefois dispersés dans l’hôpital Michallon.

Une garantie de qualité sans cesse augmentée
L’Institut de biologie et pathologie permet de mutualiser les moyens humains et technologiques dans un environnement de travail moderne. Dans le plateau technique centralisé, le traitement préanalytique et analytique des échantillons est effectué sur une chaîne robotisée de grande taille, capable de traiter 98 % des tubes arrivant à l’IBP avec une cadence de 400 tubes/heure. Le regroupement de quatre technologies d’analyse sur la même chaîne en fait un équipement unique à ce jour. Un système de liaison pneumatique très performant relie les services cliniques du CHU à l’Institut, permettant un acheminement ultra rapide des prélèvements. Le service rendu aux patients hospitalisés ou aux consultants est amélioré, par des résultats rendus plus rapidement.

L’IBP est également un outil exceptionnel au service de la recherche scientifique et de l’innovation, à travers la création de plateformes transversales ou spécialisées équipées de matériel de très haut niveau technologique.

L’opération de 55 millions d’euros (travaux, équipements et système d’information compris) est entièrement autofinancée par le CHU, par une évolution et requalification des effectifs et des économies sur les réactifs.

[Pascal]


Voir en ligne : reseau-chu.org


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus