Penser autrement le management...

lundi 14 janvier 2013, par la Rédaction Cadredesante.com

Difficile d’y voir clair dans l’activité d’encadrement, d’autant que la succession des modes managériales brouille les cartes. Mais n’y a-t-il pas d’autres perspectives, pour les entreprises, que les méthodes les plus récentes de management, par le stress et le harcèlement ? Et pas d’autres options pour les services publics, les collectivités territoriales, le secteur social et celui de la santé, que d’importer les méthodes de gestion des entreprises ? Le sociologue Frederik Mispelblom Beyer nous propose une autre façon de « penser » et « vivre » l’encadrement...

JPEG - 16.2 ko

Après la réédition en 2010 de l’ouvrage « Encadrer, un métier impossible ? » chez Armand Colin, Frederik Mispelblom Beyer, professeur de sociologie à l’université d’Évry, propose aujourd’hui « Diriger et encadrer autrement : théoriser ses propres stratégies alternatives ».

GIF - 9.4 ko

Le propos est le suivant : que peuvent bien avoir en commun une cadre de santé, une directrice du secteur social, un directeur d’agence bancaire et le DRH d’une grande usine ? L’ouvrage, basé sur une longue enquête auprès de cadres et de cadres dirigeants de secteurs très divers, montre que le cœur de leur activité concerne les liens entre autorité, légitimité et pouvoir, et que ces trois thèmes soulèvent les mêmes problèmes et constituent les mêmes enjeux quel que soit le secteur. Nous avons la tête remplie de notions qui nous empêchent de comprendre ce que nous faisons réellement dans notre activité de direction et d’encadrement : des mots comme “individu”, “identité professionnelle”, “motivation”, “théorie et pratique” et bien d’autres. L’auteur propose donc des manières de penser autrement, inspirées en partie par les personnes interviewées elles-mêmes, parfaitement capables de théoriser leurs propres “savoirs d’action”. Elles montrent, tous secteurs confondus, l’importance de la discussion, de la dispute, du dialogue, mais aussi que la solidarité est plus “rentable” que le chacun pour soi, et que la connaissance du travail réel est indispensable pour l’encadrer et le diriger. Mais quelle connaissance ? Savoir-faire soi-même le travail encadré suffit-il pour l’encadrer ? A partir de plusieurs exemples dans le secteur social et de la santé, ce livre montre qu’on peut très bien encadrer un travail qu’on ne sait pas faire soi-même, mais pour lequel il faut se donner les moyens de le connaître “autrement”.

Au fil des récits et des pages, se dégagent des principes communs, des façons de théoriser ces pratiques, à partir de valeurs humanistes et d’éléments des sciences sociales et humaines. Ramassées en vingt-cinq principes fondamentaux, ces stratégies alternatives forment un « bréviaire de résistance et d’innovation » dont tous les salariés peuvent s’inspirer. Loin des utopies louables d’un « management alternatif à inventer », il s’agit ici du travail déjà à l’oeuvre pour diriger et encadrer « autrement ». un livre résolument optimiste et joyeux.

  • Frederik Mispelblom Beyer est professeur de sociologie à l’université d’Évry, où il dirige le département AES (administration économique et sociale) et l’équipe ETE (enseigner, transmettre, encadrer) rattachée au CRF (Centre de recherche sur la formation des adultes), du Cnam, dont il est l’un des membres.

Bernadette FABREGAS
Rédactrice en chef cadredesante.com
bernadette.fabregas@infirmiers.com


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus