Le malade entre vie et survie

vendredi 15 mars 2013, par la Rédaction Cadredesante.com

Emmanuel Hirsch, professeur d’éthique médicale, nous propose un ouvrage puissant pour comprendre au plus profond ce que signifie qu’être gravement malade. Il analyse la maladie dans ses dimensions de douleur physique, d’exclusion sociale, de redéfinition de soi, de confrontation à la mort mais surtout, et plus fondamentalement, dans ce face à face avec la souffrance qui touche chacune des dimensions de l’être.

JPEG - 41.1 ko

Dans la confrontation à la maladie grave, une personne se métamorphose en effet sans le vouloir, et de manière souvent abrupte, en patient enfermé dans une chambre d’hôpital. Le cours habituel de la vie percute de plein fouet l’incompréhensible et l’inéluctable. Comprendre cette destruction de l’identité, cette annihilation d’une certaine définition de soi, la confrontation aux changements du regard des autres sur soi, mais aussi du sien propre, renvoie, tant le malade que le soignant, à la réalité fondamentale de ce qui se joue dans l’ici et le maintenant.

Lire la suite sur infirmiers.com


Partager cet article