Accueil > La profession

Rencontre entre Annie Podeur, Directrice de l’hospitalisation et de l’organisation des soins et les représentants des urgentistes

vendredi 19 janvier 2007

A la demande de Xavier Bertrand, Annie Podeur, directrice de l’hospitalisation et de l’organisation des soins, a reçu le 11 janvier avec le dr Jean-Yves Grall, conseiller général des établissements de santé chargé de l’évaluation du plan urgences, les représentants des professionnels urgentistes, Marc Giroud, président de Samu de France et Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf).

L’objectif de cette réunion était de faire un point complet sur les tensions actuelles dans les Samu et les services d’urgence.

Les Samu - centres 15 ont en effet connu au moment des fêtes de fin d’année un surcroît d’activité important, y compris par rapport aux années précédentes. S’y ajoutent des tensions signalées depuis plusieurs jours dans les services d’urgence, en particulier les week-ends.

La réunion a permis un échange approfondi sur l’analyse de la situation. La discussion a porté sur le ressenti des professionnels de terrain, les améliorations acquises grâce au plan urgences et les évolutions complémentaires attendues, notamment pour améliorer la prise en charge des personnes âgées.

La Dhos a de nouveau adressé un message d’instruction et de vigilance aux agences régionales de l’hospitalisation (Arh), qui fait suite à celui transmis le 3 janvier, afin que les établissements de santé poursuivent leurs efforts pour fluidifier la filière de prise en charge des urgences, notamment :

- mettre en œuvre les recommandations contenues dans le guide méthodologique « L’établissement de santé en tension » téléchargeable ici ;
- vérifier que les établissements maintiennent suffisamment de lits d’aval des urgences ouverts (particulièrement en médecine et en gériatrie) pour le week-end et ce, dès le week-end des 13 et 14 janvier, y compris pour les établissements ne disposant pas de service d’urgence.

De manière à répondre pleinement aux besoins de la population, la Dhos souhaite également que les cliniques disposant de sites d’urgence participent pleinement à la prise en charge des patients qui se présenteront spontanément ou seront orientés par les Samu.

Le ministère de la santé et des solidarités suit attentivement l’évolution de la situation dans les Samu et les services d’urgence.

Site à voir : sante.gouv.fr

[Pascal]


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus