Publicité
Publicité

Accueil > La profession

Recherche clinique

lundi 7 janvier 2008

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la santé, de la jeunesse et des sports, a présidé le 29 novembre, au ministère de la santé, de la jeunesse et des sports une conférence sur la recherche clinique, en présence de représentants des CHU, directeurs généraux, doyens, présidents de CME, réunis au sein du comité national de coordination de la recherche (CNCR), de la FHF, des représentants du ministère de la recherche, des délégations interrégionales à la recherche clinique (DIRC) et de la coordination des promoteurs institutionnels (CPI).

Devant tous les participants, Roselyne Bachelot-Narquin a souhaité affirmer l’importance qu’elle accordait à la recherche clinique et à son articulation avec la recherche fondamentale menée par l’INSERM. 

Elle a aussi indiqué qu’elle allait demander à Didier Houssin, directeur général de la santé, de renforcer le rôle de pilotage, de conseil et de veille réglementaire que ses services devaient exercer sur la recherche clinique.

Prenant en compte la charge croissante qui pèse sur les promoteurs institutionnels, notamment les établissements hospitaliers, elle a demandé à la directrice de l’hospitalisation et de l’organisation des soins d’organiser un réseau des délégations interrégionales de la recherche clinique (DIRC), que la DHOS pilotera. Ce réseau aura pour mission de coordonner leurs missions, d’en harmoniser les procédures et de faciliter les échanges entre les délégations à la recherche et le ministère.

La ministre a rappelé que l’essentiel du financement de cette recherche était assuré par des crédits en provenance de l’assurance maladie. Elle a fait part de son vif intérêt pour le logiciel SIGAPS : développé par le CHU de Lille, il permet l’extraction automatique, le recensement et la valorisation des publications scientifiques issues de la recherche, base de l’évaluation du PHRC que la DHOS effectue chaque année. La ministre a annoncé qu’elle allait augmenter l’enveloppe du PHRC dès l’exercice 2008, à hauteur de 7 M€, avec l’objectif d’en porter les crédits à 75 M€ sur trois ans.

Soulignant la dispersion des moyens en France, elle a réaffirmé la nécessité de clarifier et de simplifier le dispositif de la recherche dans notre pays, en concertation avec Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. A cet effet, elle a rappelé l’urgence de rapprocher et de mieux coordonner les trois piliers du CHU que sont l’hôpital, l’Université et les établissements publics à caractère scientifiques et techniques (EPST), en premier lieu l’INSERM. Elle a enfin annoncé qu’elle veillerait à l’amélioration de l’articulation entre la recherche fondamentale, domaine d’excellence de l’INSERM, et la recherche clinique, promue par les hôpitaux et financée par le PHRC.

[Pascal]


Voir en ligne : Sante.gouv.fr


Partager cet article

Publicité

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus

Publicité