Publicit
Publicit

Accueil > La profession

Qualification en spécialistes en médecine générale des médecins exerçant la médecine générale

mercredi 28 février 2007

Xavier Bertrand, Ministre de la Sant et des Solidarits, souhaite engager rapidement la procdure de qualification en spcialistes en mdecine gnrale des mdecins exerant la mdecine gnrale, la suite de la remise du rapport de mission remis ce jour par M. Pierre- Jean Lancry.

Cette procdure s’inscrit logiquement dans le cadre de la reconnaissance de la mdecine gnrale comme spcialit et dans la continuit des dcision du gouvernement visant organiser la filire universitaire de mdecine gnrale. La procdure de qualification, ncessairement individuelle, devra permettre de reconnatre l’exercice effectif de la mdecine gnrale. Elle devra tre simple et rapide. Dans cet objectif, une runion de travail sera organise dans les prochains jours avec le Conseil national de l’ordre des mdecins afin d’en dfinir les critres.

Comme l’indique le rapport Lancry, la pleine reconnaissance de la mdecine gnrale comme spcialit ne remet pas en cause la logique des rapports de la profession mdicale avec l’assurance maladie, fonde sur la pratique mdicale, l’exercice et la place dans le parcours de soins, qui conduit distinguer, notamment dans le domaine tarifaire, les mdecins omnipraticiens des mdecins exerant une spcialit. Xavier Bertrand raffirme toutefois son souhait d’un alignement de la valeur du C sur celle du CS, soit 23€.

Xavier Bertrand a saisi les syndicats de mdecins et l’ assurance maladie pour qu’ils lui fassent connatre leur avis sur l’ensemble des propositions du rapport .

Le ministre avait confi cette mission le 8 dcembre dernier afin d’analyser prcisment les consquences et les obstacles existants la reconnaissance pleine et entire de la mdecine gnrale comme une spcialit.

Le rapport a tudi le manque d’attractivit de la mdecine gnrale, sa reconnaissance universitaire, la qualification des mdecins gnralistes, la spcificit de la mdecine gnrale, la revalorisation professionnelle et le conventionnement des mdecins gnralistes.

Le rapport montre le besoin d’une rflexion rapide quant aux rgles de tarification en vigueur qui ne sont plus adaptes. Il insiste galement sur l’tude ncessaire de l’incidence de la spcialisation de la mdecine gnrale sur la vie conventionnelle et la reprsentativit des diffrents syndicats. Enfin, le rapport met en vidence que la diffrenciation actuelle entre mdecins gnralistes et mdecins spcialistes existe, tant dans les faits que dans les textes.

Consultez le rapport « Les consquences de la rforme de janvier 2004 sur la mdecine gnrale »

[Pascal]


Voir en ligne : sante.gouv.fr


Partager cet article

Publicit

TOUT L’QUIPEMENT DES CADRES DE SANT

IDE Collection a regroup tout le matriel ncessaire au management de vos quipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, ides cadeaux...

Dcouvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus

Publicit