Accueil > La profession

Présentation du plan hiver 2005-2006

vendredi 18 novembre 2005

La ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité a présenté le 2 novembre 2005 la mise en œuvre du plan hiver 2005-2006. Ce plan prévoit trois niveaux de mobilisation et s’inscrit dans la continuité des procédures déjà établies durant les deux hivers précédents. Il renforce un dispositif permanent d’hébergement destiné aux personnes sans abri.

Catherine Vautrin a souligné que « le renforcement du dispositif est rendu nécessaire pendant la période hivernale où la vulnérabilité des plus fragiles de nos concitoyens se trouve particulièrement aggravée ».

Depuis sa mise en œuvre en 2002, la loi de programmation pour la cohésion sociale a permis la création de 3 800 places d’hébergement d’insertion ouvertes à l’année. C’est dans ce cadre que le plan hiver a été anticipé et organisé.

Trois niveaux de mobilisation sont développés :

- Le niveau 1

Le niveau « mobilisation hivernale » est mis en œuvre entre le 1er novembre et le 31 mars. Aux 91 600 places ouvertes à l’année, s’ajoutent près de 5 340 places d’hébergement supplémentaires.

- Le niveau 2

Le niveau « grand froid » est déclenché par le préfet et correspond à des températures négatives le jour et comprises entre -5° C et -10° C la nuit. Sa mise en œuvre entraîne un renforcement des capacités d’hébergement, des équipes du 115 et des équipes mobiles.

Le déclenchement du niveau 2 permet l’ouverture de locaux ou lieux d’accueil de jour permettant aux personnes qui refuseraient un hébergement de se mettre à l’abri.

- Le niveau 3

Le niveau « froid extrême » correspond à des températures exceptionnellement basses. C’est un niveau d’anticipation de situation de crise grave dont la gestion relève des plans d’urgence et de sécurité civile. 3 290 places déjà repérées pourront être offertes dans ces circonstances.

Dès le déclenchement du niveau 2 et 3, une cellule de veille nationale, en lien avec le ministère de l’Intérieur, sera mise en place pour suivre l’évolution de la situation

Catherine Vautrin a ajouté que le plan hiver est complété par « un protocole de prise en charge des personnes à la rue refusant toute aide : mise en œuvre depuis deux hivers, ce protocole a été reconduit après concertation avec le ministère de l’Intérieur, le ministère de la Santé, le Samu et les grands réseaux de secouristes ».

Des mesures budgétaires

Le renfort du dispositif d’hébergement pendant la période hivernale s’élève à 40 M€.

Des crédits complémentaires, à hauteur de 185 millions d’euros, ont été obtenus pour renforcer le dispositif et financer des places d’hébergement supplémentaires.

Enfin 50 millions d’euros sont consacrés à la mise aux normes de sécurité dans les centres d’hébergement.

Le renforcement du partenariat avec Météo France

Ce partenariat a été renforcé : tous les préfets recevront quotidiennement les prévisions météorologiques à J+3.

Une campagne de sensibilisation

Pour la troisième année consécutive, la campagne de sensibilisation au danger du grand froid pour les personnes sans abri sera reconduite, notamment par les médias lors des bulletins météo.

Sourece : Site premier ministre

[Charlaine]


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus