Accueil > La profession

« Plan urgences » : améliorer et moderniser les structures d’urgences

lundi 29 mai 2006

Xavier Bertrand a présenté, le 23 mai 2006, le bilan et les perspectives du « Plan urgences » 2003-2008.

« Chaque année, 15 millions de nos concitoyens - dont 1 million pour des urgences vitales - sont pris en charge dans les services d’urgences publics et privés », a indiqué le ministre de la Santé et des Solidarités.

Organisation des structures d’urgences

L’ensemble des structures d’urgences bénéficient d’un cadre réglementaire par la publication de nouveaux décrets, qui reposent sur trois axes principaux :
- la proximité d’accès, en maintenant et en développant le maillage des différentes structures d’urgences ;
- la qualité de la prise en charge, en assurant la qualification les équipes médicales qui exercent aux urgences et qui devront désormais avoir la spécialité de médecine d’urgence ;
- la coopération et la coordination de l’ensemble des structures par la mise en place d’un « réseau » d’urgences entre les établissements dans chaque territoire de santé.

Le bilan du « Plan urgences »

« Les engagements pris ont été tenus », a affirmé Xavier Bertrand. Pour 2004 et 2005, 330 millions d’euros ont été engagés pour le « Plan urgences », dont 275 établissements ont bénéficié. Par ailleurs, 26 % des postes créés ont permis de renforcer les équipes médicales.
Dès 2007, de nouvelles mesures seront mises en œuvre. Elles reposeront sur six objectifs :
- le maintien à domicile des patients par le développement des alternatives à la prise en charge hospitalière ;
- la création d’un label « filière gériatrique » pour chaque territoire de santé à partir d’un établissement « pivot » siège d’une structure d’urgences ;
- la contractualisation entre tous les partenaires de la filière gériatrique, avec les établissements et les structures associées au sein des territoires de santé ;
- la prise en compte du vieillissement des patients dans les services non gériatriques afin de mettre à leur disposition les ressources et compétences de la filière « labellisée ».
le développement de la coordination entre tous les partenaires tout au long du parcours du patient, notamment grâce aux réseaux de proximité des territoires de santé.

Le ministre souhaite poursuivre et accélérer quatre actions entreprises par le Gouvernement :
- l’informatisation ;
- l’amélioration de l’organisation des structures d’urgences afin de réduire les délais d’attente et les temps de passage ;
- l’évaluation de la qualité des prises en charge aux urgences ;
- la rénovation des structures.

Conforter la permanence des soins

Il s’agit tout d’abord de la généralisation dans tous les départements de la participation des médecins libéraux à la régulation par les SAMU et de la création, à partir de 2007, de 100 postes de permanenciers.

De plus, avant la fin de l’année 2006, une campagne de sensibilisation au bon usage du 15 sera engagée.

Xavier Bertrand a déclaré que la « réorganisation des secteurs en deuxième partie de nuit doit être poursuivie afin de faciliter l’organisation de la permanence des soins ».

Le dialogue entre tous les acteurs de la permanence des soins et de la médecine d’urgence doit en outre être pérennisé dans le cadre d’un comité national de l’aide médicale d’urgence et de la permanence des soins, qui devrait être installé à la rentrée 2006.

Source : site de premier-ministre.gouvhttp://www.premier-ministre.gouv.fr...

[Charlaine]


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus