Publicité
Publicité

Accueil > La profession

Lutte contre le sida : la poursuite de la coopération mondiale

jeudi 9 novembre 2006

Le 3 novembre, le ministère de la Santé et des Solidarités a organisé une conférence sur le sida. Elle a réuni les ministres des 32 pays engagés dans le programme Ensemble pour une solidarité thérapeutique hospitalière en réseau (Esther). Objectif : faire reculer l’épidémie et améliorer les systèmes de santé.

« La France veut se situer à la pointe de ce combat pour justement lutter contre le sida », a indiqué Xavier Bertrand lors d’une interview sur France 2. Il y a, à ce jour, « 39 millions de séropositifs » dans le monde, a-t-il précisé.

Visant à aider les pays pauvres à lutter contre la maladie, cette conférence s’est déroulée en trois sessions :
- bilan, attentes et engagements du partenariat Esther ;
- développement de l’accès aux soins par le réseau Esther des partenaires européens ;
- enjeu des ressources humaines dans le domaine de la santé pour la prise en charge du sida.

Créé en 2002, Esther est un programme bilatéral destiné à favoriser l’accès aux soins des personnes atteintes de la maladie dans les pays du Sud. Il s’agit d’un outil de coopération fondé sur des jumelages d’hôpitaux, des partenariats en réseau. Il permet aux praticiens d’échanger et de partager leurs savoir-faire.

Par ailleurs, Esther contribue au renforcement des ressources humaines en santé. « Il est temps aussi d’investir dans le personnel médical », a souligné le ministre de la Santé et des Solidarités. Il manque, en effet, « plus de quatre millions » de personnels médicaux dans les pays du Sud. L’enjeu est de former et de garder des médecins sur place.
L’engagement de la France

« Alors que la plupart des pays développés s’en tenaient encore à la prévention, la France a pris l’initiative de promouvoir une prise en charge globale et un accès aux traitements pour tous », a déclaré le président de la République.

Outre la création du Fonds de solidarité thérapeutique international, la France a fortement soutenu la création du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. La contribution française s’élèvera, en 2007, à 300 millions d’euros.

Par ailleurs, Unitaid a été mis en place au 1er juillet 2006. Il s’agit d’une facilité internationale d’achat de médicaments financée par une contribution de solidarité sur les billets d’avions.

Source : site premier-ministre.gouv

[Charlaine]


Partager cet article

Publicité

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus

Publicité