Accueil > La profession

La grippe aviaire : épizootie, infection humaine et pandémie

dimanche 20 novembre 2005

- Le plan de lutte gouvernemental
- Des réponses adaptées au développement du virus
- Evolution de l’épizootie et mesures gouvernementales : les renseignements disponibles

Le virus de la grippe aviaire, selon qu’il se transmette uniquement entre animaux (épizootie sans infection humaine), d’animal à homme (épizootie avec infection humaine) ou d’homme à homme (pandémie), doit être appréhendé de manière différente. A l’heure où des cas ont été détectés dans l’Union européenne, plusieurs niveaux de mesures sont prévus par le Gouvernement.

« Pour le moment, nous parlons d’une épizootie, c’est-à-dire d’une transmission des volailles à l’homme mais en Asie uniquement » a affirmé le Premier ministre, vendredi 14 octobre. Mais le « virus se rapproche » et « il faut être tout à fait mobilisé » a-t-il ajouté.

Qu’est-ce qu’une pandémie de grippe aviaire ?

Voir le dossier consacré à la lutte contre la grippe aviaire, sur le site du ministère de la Santé et des solidarités

La grippe est une infection respiratoire aiguë, contagieuse, d’origine virale. Les virus grippaux, qui diffèrent d’une espèce à l’autre, peuvent infecter les hommes, les chevaux, les porcs, les mammifères marins et les oiseaux. Pour ces derniers, on parle de virus grippaux aviaires ; le virus de la grippe A H5N1 en est un. Ils sont différents des virus grippaux humains qui touchent chaque année, en hiver, entre 5 % et 15 % de la population française et contre lesquels des vaccins existent.

Une pandémie grippale se définit comme une forte augmentation dans l’espace et dans le temps des cas de grippe humaine accompagnée d’un nombre important de cas graves et d’une mortalité élevée.

Une pandémie de grippe aviaire résulterait donc du passage de l’animal à l’homme d’un virus de la grippe d’un type nouveau contre lequel la population humaine n’est pas immunisée. Il s’agirait de l’apparition d’un virus grippal hybride, à la fois :
- humain « dedans », c’est à dire qu’il serait dangereux pour l’homme ;
- aviaire « dehors », c’est à dire qu’il ne serait pas reconnu par les défenses immunitaires humaines alors inefficaces.

Cette mutation brutale du virus aviaire en virus hybride s’appelle une « cassure ».
Avant que cette « cassure » n’ait eu lieu, il ne peut y avoir de pandémie car le virus ne se transmet qu’entre animaux ou de l’animal à l’homme. On parle alors d’épizootie.

Les foyers les plus récents en Turquie et Roumanie

C’est en Asie que l’épizootie a commencé avec, depuis 2003, en plus des nombreux oiseaux morts, 117 cas humains de grippe A(H5N1) identifiés, dont 60 mortels. Dans tous ces cas, il ne s’agit que de transmission du virus d’animal à homme ; aucun cas de transmission d’homme à homme n’a été identifié.
Depuis le début de l’épizootie en décembre 2003, 14 pays ont été touchés : Cambodge, Chine, Corée du Sud, Indonésie, Japon, Kazakhstan, Laos, Malaisie, Mongolie, Russie (Sibérie), Roumanie, Thaïlande, Turquie et Vietnam.

Les foyers les plus récents ont été identifiés en Turquie (Ouest de l’Anatolie) et en Roumanie.

Voir le site de l’Institut de veille sanitaire

Source : site du premier ministre

[Charlaine]


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus