Publicité
Publicité

Accueil > La profession

La commission Prévention, Sport et Santé

samedi 5 avril 2008

Alors que des milliers de sportifs prendront dimanche le départ du 32ème marathon de Paris, la ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative a de nouveau mis en avant les liens entre sport et santé.

Pourtant si ces liens paraissent aujourd’hui connus de tous, le passage entre la théorie et la pratique est moins évident.
C’est pourquoi la ministre et le secrétaire d’Etat ont souhaité qu’une réflexion approfondie sur les effets bénéfiques de la pratique sportive soit menée. Les conclusions de cette commission, présidée par le professeur Jean-François Toussaint, seront rendues au mois de septembre et serviront à l’élaboration d’une politique de santé publique fondée sur la prévention. Les bénéfices découlant de cette approche seront double en termes de santé publique et budgétaire.
En effet, il a été démontré que 30 minutes quotidiennes d’activité physique modérée diminuent de 30 % la mortalité globale.
L’activité physique est associée à une réduction de 50% du risque de maladie coronarienne. Des effets sont aussi notables sur certains cancers, sur le diabète et le cholestérol…

L’activité n’a pas besoin d’être intense mais régulière. A cet égard, elle présente de nombreux bénéfices pour les séniors. Pourtant, il existe une vraie défaillance dans cette catégorie d’âge. Sur le plan budgétaire, aucune étude scientifique n’a été menée en France. Cela étant, certains experts avancent des chiffres saisissants : certaines dépenses de santé pourraient être baissées de 10% à 20 par la pratique d’une activité physique régulière.

Cette commission aura pour mission de détailler scientifiquement les bénéfices du sport en matière de prévention primaire, d’évaluer le niveau d’information de la population sur ce sujet, d’appréhender les raisons de la non-pratique pour y remédier, et surtout de savoir comment donner vraiment envie de pratiquer ! Une telle politique ne peut pas s’imposer, elle doit séduire pour convaincre. Il en va de notre santé.
Pour réaliser cette ambition, Roselyne Bachelot-Narquin et Bernard Laporte, ont voulu associer les expertises du milieu sportif, universitaire, médical, paramédical et des collectivités territoriales. Première illustration, Roselyne Bachelot-Narquin et Bernard Laporte ont visité le village du marathon de Paris…au pas de course !

Plus d’information sur :
- Installation de la commission « Sport/santé »
- Invitation presse : Installation de la commission « Prévention, Sport et Santé » et visite du village du marathon de Paris par Roselyne Bachelot-Narquin et Bernard Laporte

[Pascal]


Voir en ligne : sante.gouv.fr


Partager cet article

Publicité

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus

Publicité