Accueil > La profession

Informations et échanges àl’occasion de la journée de l’asthme

jeudi 3 mai 2007

Asthmatiques, osez parler ! » Tel sera le thème central de la journée mondiale de l’asthme : les personnes asthmatiques témoigeront des difficultés qu’elles rencontrent dans leur vie quotidienne. Au programme, rencontres sportives, concours, conférences... Associations et équipes hospitalo-universitaires se retrouveront pour organiser ensemble des animations dans toute la France et notamment à Montpellier et Toulouse le 2 mai et à Poitiers le 9 mai.

A Montpellier, les résultats d’une enquête européenne réalisée auprès de personnes. ’asthmatiques ont conduit l’école de l’asthme à mettre en place une stratégie s’appuyant sur la convivialité pour aider les patients à mieux comprendre et mieux gérer leur maladie au quotidien. Dans cette perspective, une journée porte ouverte est organisée et des pages internet dédiées à l’asthme ont été créées sur le site du CHU : http://www.chu-montpellier.fr/asthme.
Ce site interactif alterne questionnaires, explications illustrées et informations pratiques.

L’équipe pluridisciplinaire de l’école de l’asthme est animée par le Dr Florence TREBUCHON, allergologue. Elle réunit une infirmière, kinésithérapeute, médecin pédagogue et psychologue. L’école de l’Asthme (04 67 33 07 29) fait partie du service des Maladies Respiratoires du Pr Philippe GODARD.

L’étude européenne montre le lient entre un mauvais contrôle de l’asthme sur le quotidien et la persistance de symptômes fréquents. En France, 41% des asthmatiques interrogés disent avoir été réveillés par leur asthme au cours des 4 dernières semaines. Plus de 30% d’entre eux ont eu recours à des soins urgents au cours de l’année écoulée.
La persistance de symptômes fréquents retentit sur la vie de tous les jours avec comme conséquence la limitation d’une activité à cause de l’asthme : 86 %, des troubles du sommeil : 53%, une altération du mode de vie : 48% et des difficultés à effectuer les travaux ménagers : 43%.

Une majorité d’asthmatiques rencontre des difficultés à contrôler leur asthme. Ils ont tendance à s’habituer à leur gêne et à l’intégrer à leur quotidien, acceptant mal l’asthme en tant que maladie chronique. Pourtant sans traitement, les gênes respiratoires se succèdent et peuvent aboutir à un réel handicap.

A l’Hôpital des Enfants du CHU de Toulouse, des animations en lien avec cette journée se dérouleront le mercredi 2 mai 2007 de 9H à 17H sur le thème : « Asthmatiques, bougez ! C’est possible ! ». L’équipe médicale et soignante de l’unité de pneumo-allergologie pédiatrique et de « l’école de l’asthme ALIZEE » organisera un parcours sportif dans le passage couvert situé entre l’Hôpital des Enfants et l’hôpital Paule de Viguier, afin de sensibiliser les enfants et leur famille à une meilleure hygiène de vie :
- Comment éviter la sédentarité et pratiquer des activités physiques quel que soit l’âge ?
- Quels conseils pour bouger sans forcément pratiquer de sport régulier ?
- Quel sport choisir quand on est asthmatique ?
- Comment gérer le sport à l’école quand on a de l’asthme ?
- Quelles précautions prendre lorsqu’on veut faire du sport de compétition ?
Un médecin de l’unité et une puéricultrice seront présents toute la journée pour répondre à vos questions. Un concours du souffle sera organisé et des récompenses seront remises aux vainqueurs !

A Poitiers, le centre d’éducation de l’asthmatique de Poitiers organisera un rallye du souffle le mercredi 9 mai, en partenariat avec le centre socioculturel de la Comberie de Migné-Auxances (86).
Ce rallye permettra aux enfants d’apprendre à maîtriser leur souffle tout en jouant.
L’équipe du centre d’éducation de l’asthmatique composée d’un médecin, d’une infirmière, d’une kinésithérapeute, d’une psychologue et d’une secrétaire, encadreront ces activités.

En 20 ans la prévalence de l’asthme a doublé. On estime aujourd’hui en France que 5 millions de personnes ont souffert d’asthme au court de leur vie. Les patients asthmatiques restreignent très souvent leurs activités et leur quotidien est altéré. Pourtant, l’asthme bénéficie de traitements adaptés et efficaces qui permettent de vivre normalement.

L’asthme peut se manifester de différentes manières

Pour certains il s’agit de crises aiguës avec difficulté respiratoire et sifflements, pour d’autres, l’asthme se manifeste par une toux rebelle. Enfin, dans certains cas, la gêne apparaît uniquement à l’effort.

L’asthme est la conséquence de deux phénomènes bronchiques : inflammation et constriction.
Quelque soit le type de manifestation, la prise d’un bronchodilatateur de courte durée d’action va soulager la gêne.
La bronchoconstriction (ou fermeture des bronches) est responsable de manifestations aiguës.

La répétition et l’aggravation des épisodes aigus sont en rapport avec un autre phénomène : l’inflammation bronchique.
Plus l’inflammation bronchique est importante et plus les gênes respiratoires seront déclenchées facilement.

Quand l’inflammation bronchique est très importante, il peut y avoir des sécrétions, une toux productrice, un essoufflement quasi-permanent.
Le traitement de fond lutte contre l’inflammation bronchique
Le traitement de l’inflammation repose sur les corticoïdes inhalés.
Il s’agit de cortisone très faiblement dosée, d’action locale, sans effets secondaires généraux (contrairement à la cortisone prise par voie orale ou injectable).

Pour plus d’informations, contacter :
Marie-Georges Fayn, Conseil en communication Santé Social , Domaine de Bellevue, 36290 Saint-Michel-Brenne
- Tél : 02.54.38.06.59
- Fax : 02.54.38.19.82
- email

[Pascal]


Voir en ligne : reseau-chu.org


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus