Accueil > La profession

HAS : Les inhibiteurs de la pompe à protons chez l’adulte

jeudi 25 juin 2009

La HAS a réévalué l’utilisation chez l’adulte des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP).

Cinq molécules sont actuellement disponibles, dont trois sont génériquées.

Les IPP ont trois indications principales :
- traitement du reflux gastro-oesophagien (RGO) et de l’oesophagite par RGO.
- prévention et traitement des lésions gastroduodénales dues aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) chez les patients à risque.
- éradication d’Helicobacter pylori et traitement des ulcères gastroduodénaux.

La réévaluation de la HAS n’a pas démontré de différence d’efficacité cliniquement pertinente entre les IPP. Elle n’a pas mis en évidence de différence entre les IPP pour la survenue d’effets indésirables.

Rien ne permettant de recommander un IPP plutôt qu’un autre dans une indication donnée et les coûts de traitement étant différents, la prescription doit toujours observer la plus stricte économie compatible avec la qualité des soins.

Documents
- Les inhibiteurs de la pompe à protons chez l’adulte - Synthèse (91.45 Ko)
- Réévaluation des inhibiteurs de la pompe à protons chez l’adulte - argumentaire IPP (332.55 Ko)

[Pascal]


Voir en ligne : Haute Autorité de Santé


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus