Accueil > La profession

HAS : Lancement de la deuxième enquête nationale auprès des personnes diabétiques en France

dimanche 7 octobre 2007

L’Institut de veille sanitaire, la Caisse nationale d’Assurance Maladie, le Régime Social des Indépendants, la Haute Autorité de santé et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé lancent la deuxième enquête nationale sur le diabète. Baptisée « Entred » (échantillon national témoin représentatif des personnes diabétiques), elle devrait permettre de vérifier les progrès accomplis entre 2001 et 2007 en ce qui concerne l’état de santé des personnes diabétiques et la qualité de leur prise en charge médicale, ainsi que d’estimer l’augmentation du coût de cette prise en charge.

9 000 personnes diabétiques (de métropole et des départements d’outre-mer) ont été tirées au sort : leur participation à l’enquête est fondamentale ! Ces personnes seront contactées par un médecin-conseil de leur caisse d’Assurance maladie entre octobre et novembre 2007. Elles bénéficieront d’un entretien téléphonique court avec ce médecin-conseil. Puis elles recevront par la poste un questionnaire très détaillé portant sur leur diabète, les complications possibles, les soins qu’elles ont reçus, les frais médicaux qui restent à leur charge, les difficultés rencontrées à cause du diabète, l’information et la démarche éducative dont elles ont bénéficié. Les médecins qui les suivent seront également contactés entre novembre 2007 et avril 2008.

Ces informations sont aujourd’hui nécessaires aux pouvoirs publics et aux professionnels de santé. Le diabète est une maladie chronique en pleine expansion, qualifiée « d’épidémique ». En France, plus de 2,3 millions de personnes sont atteintes, soit 3,8 % de la population générale. L’augmentation de la fréquence de la maladie est estimée à + 5,7 % par an. Le coût total du traitement médicamenteux antidiabétique et cardiovasculaire des diabétiques a augmenté entre 2000 et 2005 de 0,9 à 1,8 milliard d’euros. On estime que plus de 150.000 personnes diabétiques ont subi un infarctus du myocarde, la première complication du diabète. Chaque année, 8.000 personnes diabétiques subissent une amputation d’un doigt de pied, d’un pied ou d’une jambe, et 2 700 une première dialyse ou une greffe rénale. Or, ces complications peuvent être retardées ou empêchées, grâce à un diagnostic précoce et une prise en charge thérapeutique et médicale précise. En 2001, la première étude Entred avait démontré l’insuffisance de la quali té de prise en charge, avec notamment une mauvaise information des personnes diabétiques et des professionnels de santé. Depuis, d’importants progrès ont dû être réalisés, que l’étude Entred 2007 permettra d’estimer.

Documents
- Communiqué de presse - Entred (54.27 Ko)
- Dossier de presse - Entred (140.96 Ko)

[Pascal]


Voir en ligne : Haute Autorité de Santé


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus