Accueil > La profession

HAS : Evaluation des implants mammaires, prothèses d’expansion tissulaire et prothèses externes de sein

dimanche 8 novembre 2009

L’objectif de ce travail est de réévaluer les différentes catégories de « prothèse externe de sein, implant mammaire, prothèse d’expansion tissulaire » ainsi que les prestations associées, afin notamment de :
- s’assurer du bien fondé de leur remboursement,
- définir les indications et les situations cliniques d’utilisation des différents types de prothèses externes de sein, implants mammaires, prothèses d’expansion tissulaire ;
- réévaluer l’intérêt des prothèses externes de sein, implants mammaires et prothèses d’expansion tissulaire en prenant en compte le rapport effet thérapeutique/effets indésirables et la place dans la stratégie thérapeutique ;
- déterminer les conditions d’utilisation et de prescription ;
- définir les modalités d’inscription des produits sur la LPPR et décrire, le cas échéant, les caractéristiques techniques auxquelles doivent répondre les prothèses externes de sein, implants mammaires et prothèses d’expansion tissulaire inscrites sur la LPPR.

Cette révision concerne trois catégories de prothèses :
- 1. Les prothèses externes de sein
Les indications sont les mastectomies totales, asymétries congénitales ou acquises, hypoplasies majeures ou aplasies. La Commission d’évaluation des produits et prestations (CEPP) recommande le renouvellement d’inscription des prothèses externes en silicone qu’elles soient adhésives ou non adhésives, l’inscription des prothèses en textile actuellement non prises en charge par l’assurance maladie, et ne recommande plus le remboursement des prothèses liquides. Les modalités de distribution intègrent la nécessité d’une formation spécifique du distributeur, avec la mise à disposition d’un échantillonnage, d’un essayage obligatoire et d’équipement des locaux préservant l’intimité de la patiente. L’information de la patiente sur les différents types de prothèses et sur les modalités d’utilisation de la prothèse choisie est nécessaire.
- 2. Les prothèses d’expansion tissulaires
Les prothèses utilisées diffèrent selon l’indication, mammaire ou non mammaire. La CEPP recommande le renouvellement d’inscription des prothèses existantes.
- 3. Les implants mammaires
La CEPP recommande le renouvellement d’inscription dans le cadre d’une reconstruction mammaire ou augmentation mammaire prises en charge par l’assurance maladie et ne recommande pas une prise en charge dans le cadre d’une chirurgie à visée esthétique. La forme, le liquide de remplissage et la texture de l’enveloppe des implants à prendre en charge ont été détaillés, limitant notamment la prise en charge aux implants contenant du sérum physiologique et/ou du gel de silicone.

Ce travail a permis une mise à jour des catégories de dispositifs, en fonction des nouvelles données de la littérature et des pratiques cliniques.

La méthode utilisée est fondée sur l’analyse critique des données de la littérature scientifique, des données des fabricants et l’avis de professionnels de santé réunis dans un groupe de travail multidisciplinaire. Les fabricants et les organismes payeurs ont été sollicités au cours du travail.

Documents
- Evaluation des implants mammaires, prothèses d’expansion tissulaire et prothèses externes de sein

[Pascal]


Voir en ligne : Haute Autorité de Santé


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus