Publicité
Publicité

Accueil > La profession

CHU de Lille : Un grand pas pour le traitement de l’artérite des membres inférieurs

mercredi 5 avril 2006

125 patients souffrant d’artérite des membres inférieurs ont bénéficié des progrès en thérapie génique réalisés dans le cadre de l’étude « TALISMAN ». Le Pr Eric Van Belle se réjouit des bons résultats : une diminution de plus de 50 % du taux d’amputation et de décès « C’est la première fois qu’une étude montre le succès d’une thérapie génique dans le domaine cardiovasculaire ! »

Le 17 Décembre 2002, un premier patient nordiste recevait une première injection pour le traitement d’une artérite des membres inférieurs par la thérapie génique, dans le cadre de l’étude TALISMAN (Thérapeutic Angiogenesis Leg Ischemia for the Management of Arthériopathy and Non-healing ulcers).

Ce protocole d’évaluation de la thérapie génique, mené par une équipe coordonnée par le Pr Eric Van Belle et le Dr Mohamad Koussa (Hôpital cardiologique du CHRU de Lille) visait à évaluer un traitement qui pourrait bénéficier à plusieurs milliers de personnes de la région souffrant d’artérite des membres inférieurs, et ne pouvant bénéficier des traitements habituellement utilisés pour cette pathologie (à savoir la chirurgie par pontage, ou la dilatation des artères).

Comment ça marche ?
La thérapie génique consiste donc à injecter par voie intra-musculaire un gène qui permet la fabrication locale d’un facteur permettant une reprise de la croissance vasculaire (facteur de croissance angiogénique). Ce gène agit sur la croissance des artères au travers de 4 cures effectuées à 15 jours d’intervalle.

Quels résultats ?
Pour le Pr Eric Van Belle, « c’est la première fois qu’une étude montre le succès d’une thérapie génique dans le domaine cardiovasculaire ». En effet, l’essai qui a été mené sur 125 patients dans la région Nord et en Europe, démontre une diminution de plus de 50 % du taux d’amputation et de décès.

Compte tenu des résultats extrêmement positifs de TALISMAN, un essai de plus grande dimension sera lancé prochainement. « L’essai devrait inclure de 300 à 500 patients, et démarrer fin 2006 ou début 2007 », précise le Pr Van Belle.

Un espoir supplémentaire pour les malades atteints d’artérite des membres inférieurs.

Pour plus d’informations, contacter :
Sandrine Delaby, Responsable de la Communication, CHU Lille, 2 av Oscar Lambret, 59037 Lille cedex
- Tél : 03 20 44 49 12
- Fax : 03 20 44 52 71
- email

Site à voir : reseau-chu.org

[Pascal]


Partager cet article

Publicité

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus

Publicité