Accueil > La profession

Amélioration de la prévention du pied diabétique : Remboursement de séances de soins et de prévention effectuées par les pédicure-podologues

lundi 26 mai 2008

Amputations, hospitalisations plus fréquentes et plus longues, et arrêts de travail répétés sont quelques unes des conséquences des lésions des pieds chez les patients diabétiques. Aujourd’hui, 15000 amputations sont réalisées chaque année en France pour ces malades.

Soucieux de l’amélioration de la qualité de vie et de suivi des patients diabétiques présentant ce type de risque, Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative, et Eric Woerth, ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique, ont approuvé le remboursement de séances de soins et de prévention effectuées par les pédicure-podologues.

A travers le remboursement de deux forfaits annuels de prévention, c’est plus de 240 000 patients diabétiques qui pourront bénéficier de soins de pédicurie-podologie.

Cette nouvelle prise en charge est une conséquence directe de l’application de la première convention nationale des pédicures-podologues libéraux avec l’assurance maladie, conclue le 18 décembre 2007 entre l’Union nationale des caisses d’assurance maladie et la fédération nationale des podologues et approuvée par Roselyne Bachelot-Narquin et Eric Woerth.

La convention représente l’aboutissement d’un travail mené conjointement par l’Etat, l’assurance maladie, la Haute autorité de santé, les professionnels de santé et les associations de patients concernés.

Elle prévoyait notamment le remboursement de soins podologiques des lésions du pied du patient diabétique. Elle permet donc de généraliser la prévention d’une complication fréquente et grave du diabète.

Conformément à cette convention, la décision qui sera publiée dans les prochains jours au Journal officiel prévoit que tous les patients diabétiques présentant un risque élevé pourront bénéficier d’une prise en charge en podologie par l’assurance maladie. Le nombre de séances de soins de prévention podologique remboursées pourra aller jusqu’à 6 par an en fonction du degré de gravité du risque.

Cette décision permet également une meilleure reconnaissance du rôle des professionnels de santé paramédicaux dans la prévention et l’éducation à la santé d’une maladie chronique.

La Haute autorité de santé, dans un avis du 11 juillet 2007, avait reconnu l’utilité médicale des séances de soins podologiques pour les patients, les mesures d’impact faisant apparaître une diminution de la fréquence des amputations, de la récidive d’ulcération et de la prévalence des callosités.

Grâce à cette mesure, c’est donc une réelle amélioration de la qualité de vie des patients qui est attendue.

Contacts :
Cabinet de Roselyne BACHELOT-NARQUIN : Géraldine DALBAN-MOREYNAS : 01 40 56 40 14
Cabinet de Eric WOERTH : Eva QUICKERT-MENZEL : 01 53 18 42 96

[Pascal]


Voir en ligne : sante.gouv.fr


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus