Venez soutenir nos représentantes aux Assises des soins en EHPAD !

lundi 4 mars 2024, par Bruno Benque

Alors que la Loi donne tout loisir au médecin coordonnateur de marcher sur les plates bandes des cadres de santé en EHPAD, ce qui peut être considéré comme un retour à la période de soumission des surveillants au chef de service, les médecins coordonnateurs jouent la carte du dialogue. Ils donneront la parole à Dominique Combarnous et Laurence Laignel qui participeront à un débat sur le sujet aux Assises nationales des soins en EHPAD. Nous espérons que vous serez nombreux à les soutenir.

La Loi du 27 décembre 2023 visant à améliorer l’accès aux soins, si elle a introduit dans la littérature législative des dispositions très intéressantes pour adapter le système de Santé aux évolutions du secteur, fait grincer les dents des cadres de santé.

Le médecin coordonnateur marche sur les plates bandes des cadres de santé en EHPAD

Depuis que Frédéric Valletoux, son auteur et rapporteur à l’époque récente où ce texte a été présenté au parlement en tant que proposition de loi, les managers des établissements médico-sociaux sont dans l’expectative car il prévoit en effet de renforcer la place du médecin coordonnateur en EHPAD, qui se voit assurer, désormais, l’encadrement des équipes soignantes et, si les résidents le souhaitent, assurer un suivi médical et réaliser des prescriptions médicales.

Nous avons déjà eu l’occasion, dans nos colonnes, de dénoncer ce pas en arrière pour les carrières des professionnels en poste et ce manque de reconnaissance flagrant envers la profession tout entière.

Un retour à la période de soumission au chef de service

Mais que dit le fameux Article 12 de cette Loi ? Il modifie tout simplement le V de l’article L. 313-12 du code de l’action sociale et des familles, y ajoutant les termes suivants :

« Sous la responsabilité du responsable de l’établissement, assure l’encadrement de l’équipe soignante de l’établissement et peut, pour les résidents qui le souhaitent, assurer le suivi médical des résidents de l’établissement, pour lesquels il peut réaliser des prescriptions médicales. Il veille à la qualité de la prise en charge médicale des résidents. La fonction de médecin coordonnateur peut être exercée par un ou plusieurs médecins. En deçà d’un nombre de places au sein de l’établissement fixé par décret, la fonction de coordination est occupée par un seul médecin. »

Tout est clair, le cadre de santé n’a plus qu’à aller voir ailleurs si l’on a besoin de lui, ou alors doit-il désormais se contenter de devenir le secrétaire particulier du médecin coordonnateur. Nous voilà revenu à l’époque pas si lointaine où la surveillante appliquait à la lettre les ordres du chef de service tout puissant.

Les médecins coordonnateurs jouent la carte du dialogue

Mais ne soyons pas trop alarmistes et tentons d’identifier de nouvelles formes gouvernance puisque cette évolution est gravée dans le marbre désormais. Les représentants des médecins coordonnateurs sont d’ailleurs, semble-t-il, ouverts au dialogue puisqu’ils organiseront, le 19 mars 2024 à l’occasion des Assises nationales des soins en EHPAD 2024, un débat sur le sujet.

Ils ont invité, dans ce cadre, la Présidente de l’ANCIM, Dominique Combarnous, et celle de l’AFDS, Laurence Laignel, qui donneront la réplique au Dr Olivier Guérin, Président du CNP de gériatrie et coordonnateur du département de gériatrie du CHU de Nice.
Comment les nouvelles missions des cadres de santé vont-elles se décliner au regard du temps de présence partiel des médecins coordonnateurs et de la difficulté à recruter dans la profession ? Que restera-t-il des missions des Infirmiers de coordination (IDEC) et des cadres de santé en EHPAD ? C’est ce que les deux présidentes représentatives tenteront de défendre afin de préserver la substantifique moëlle du métier au sein de ces établissements et d’en préserver l’attractivité.

Nous espérons que vous serez nombreux à venir les soutenir, le 19 mars 2024 à 15h aux Salons de l’Aveyron, Paris XIIème.

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@gpsante.fr
@bbenk34.


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus