Une nouvelle année intéressante à plusieurs titres

lundi 3 janvier 2022, par Bruno Benque

Pour ce premier édito de l’année, je me joins à l’ensemble de notre rédaction pour vous la souhaiter sereine et prolifique. Cette nouvelle année sera marquée, entre autres, par l’élection présidentielle, certainement rythmée par le bilan de la gestion de la crise sanitaire, mais également par les évaluations des expérimentations issues de l’Article 51. Sans oublier les mesures comme le Forfait Patient Urgences qui devrait modifier les à priori sur la gratuité des passages dans ces services...

La nouvelle année qui se présente à nous s’annonce des plus intéressantes en termes de changements pour le secteur sanitaire et médicosocial.

Le temps de l’évaluation pour les expérimentations Article 51

Des changements espérés, tout d’abord, issus des expérimentations entrant dans le cadre de l’Article 51 du PLFSS 2018. Pour rappel, ces initiatives auxquelles les professionnels paramédicaux participent activement, s’ils n’en ont pas été les instigateurs, sont au nombre de 90 et couvrent un champ très vaste de la prise en charge des patients. La plupart de ces expérimentations sont aujourd’hui en cours d’évaluation et certaines, si elles sont validées, pourraient être déployées à grande échelle pour intégrer les nouvelles pratiques conventionnelles du soin, voire du care.

Mais, comme le soulignaient certains membres du Conseil stratégique de l’Innovation en Santé en juillet dernier, le passage d’une phase d’essais à la phase de mise en pratique est souvent long à se dessiner. D’autant qu’une réflexion s’est engagée pour tenter de traiter certaines de ces expérimentations de manière transversale afin de les coordonner pour un meilleur impact sur les patients. Nous serons donc très attentifs aux suites qui seront données à ces travaux durant le premier semestre 2022.

Le Forfait Patient Urgences pour un changement de culture des populations

Des changements d’ordre législatif du champ sanitaire sont, d’autre part, entrés en vigueur le 1er janvier 2022. Des dispositions relatives aux réformes du financement des prises en charge dans les domaines des urgences, des SMUR et de la psychiatrie notamment ont été prises. Cela concerne les passages aux urgences sans hospitalisation ultérieure, qui feront l’objet du « Forfait Patient Urgences » d’un montant unique et fixe de 19,61 €, en lieu et place du forfait ATU. Il permettra de simplifier les procédures de facturation de ces passages pour les personnels en charge de cette mission, pour une mise à disposition des factures plus rapides pour les patients. De quoi tordre le cou à l’historique légende de gratuité des actes réalisés dans les services d’urgences, ce qui pourrait favoriser le désengagement de ces derniers.

La gestion de la crise sanitaire au centre de l’élection présidentielle ?

Dernier motif d’un éventuel changement que nous souhaitions traiter ici, l’élection présidentielle qui aura lieu, comme nous le savons tous, au mois de mai. Les tendances de la campagne qui s’est déjà invitée sur le champ médiatique ne sont pas encore bien circonscrites, mais il y a de grandes chances que la pandémie de COVID-19 et la politique de prévention qui a été mise en place par le Gouvernement sous l’impulsion du Président Macron soit eu centre des débats. Et si tel était le cas, ce dernier aurait de grandes chances, dans le cas où il se représenterait - ce qui n’est pas encore officiel -, de l’emporter. Car, n’en déplaise aux « antivax » et autres contestataires chroniques, cette crise sanitaire a été, nous semble-t-il, bien gérée en termes purement sanitaires, même si la facture budgétaire résultant du « quoi qu’il en coûte » et qui sera présentée dans les mois ou les années à venir risque d’être salée.

Pour ces raisons, et bien d’autres encore, cette année 2022 s’annonce comme digne d’intérêt. Je me joins à toute la rédaction de cadredesante.com pour vous la souhaiter sereine et prolifique, en espérant qu’elle vous épargne des variants épidémiques connus ou inconnus à ce jour. Et en souhaitant pouvoir enfin vous rencontrer bientôt dans des congrès et des journées de formation délestés de masques et autres ustensiles qui fragilisent encore plus les relations interpersonnelles, qui sont le moteur de notre action et de notre philosophie...

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus