Soins à un terroriste : les infirmiers prônent l’éthique et l’humanité

lundi 4 septembre 2017, par Bruno Benque

Les responsables d’attaques terroristes sont-ils dignes des soins qui leur sont apportés à l’occasion d’une maladie ou d’une blessure ? Cette question épineuse a été une nouvelle fois discutée cet été par les membres du Comité de rédaction d’infirmiers.com, qui prônent l’éthique et l’humanité, alors que les réactions sont de plus en plus radicales, voire violentes, sur les réseaux sociaux.

Chaque attentat terroriste perpétré sur notre sol ou chez nos voisins nous renvoie aux sempiternelles questions sur la sécurité, la religion ou la réponse à apporter à ces attaques, avec des réactions à chaque fois plus tranchées de la part d’une partie de plus en plus importante de la population.

Faut-il soigner les terroristes ?

Nous avons pu vérifier cet état de fait cet été, après l’attaque qui a été perpétrée le 17 août 2017 sur les Ramblas de Barcelone. On assiste en effet, sur les réseaux sociaux, à une radicalisation des réactions, venues notamment de personnes jeunes. Nous avons pu également le vérifier deux jours après l’attentat, à l’occasion de l’intervention de notre collègue Sylvie Robillard, invitée sur le plateau de CNews pour évoquer la difficile position du soignant devant porter secours ou apporter des soins à un terroriste. Elle avait déjà traité de ce sujet sur infirmiers.com en 2015, dans une tribune consacrée à ce sujet.

Des réactions de plus en plus violentes de la part des soignants aussi

Sylvie Robillard avait alors mis en avant les questions éthiques de son métier d’infirmière, faisant ressortir la notion d’humanité qui régit les activités soignantes, même si la personne soignée est accusée d’activités criminelles. Cet article avait, à l’époque, fait réagir beaucoup d’internautes, tantôt pour la renforcer dans ses opinions, tantôt, et c’est assez interpelant lorsqu’il s’agit de soignants, pour aller à contre-sens de ses arguments. Son intervention du 17 août a également provoqué beaucoup de réactions, ce qui est plutôt normal étant donné les parts d’audience générées par cette chaîne d’info. Mais ce qu’il faut remarquer est la violence, par moment, de ces prises de parole, où certains se positionnent comme des justiciers appelant à l’arrêt des soins pour ce type de patient, ce qui montre, semble-t-il, que les esprits ont encore évolué vers des positions encore plus tranchées.

Un groupe de réflexion informel se penche sur cette question sensible

Heureusement, il existe des groupes de professionnels qui tentent de prendre un peu de hauteur sur les événements, même s’il avouent parfois ne pas connaître à l’avance l’attitude qu’ils adopteraient s’ils se retrouvaient confrontés à la prise en charge d’un terroriste ou d’un criminel. Le comité de rédaction d’infirmiers.com a en effet profité de l’accalmie estivale pour réfléchir à cette question sensible. Je vous invite d’ailleurs à consulter l’édito intitulé « Soigner n’est pas cautionner », rédigé par Aurélie Trentesse, qui fait la synthèse des prises de positions et arguments avancés à l’occasion de cette discussion, et qui prônent la sagesse, la responsabilité soignante, l’éthique et l’humanité.

L’humanité a toujours régi les activités soignantes

L’humanité, voilà bien ce qui caractérise encore l’ensemble des professionnels de santé, en espérant que cette notion ne sera pas mise à mal, dans un avenir proche, par des courants de pensée favorisant l’intolérance, voire l’autodéfense, qui viendraient envahir petit à petit les structures de soins. Dans toute chose, et même dans les pires, il faut savoir raison garder et soigner autant que faire se peut, ou bien exercer son droit de retrait, mais ne pas céder à la violence. Voilà le message qu’il nous faut diffuser encore et encore, et ce n’est pas gagné d’avance, dans un pays où même les députés se battent à coups de casque de moto...

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus