Mouvement du 5 décembre : patients en danger !

lundi 2 décembre 2019, par Bruno Benque

Une forte mobilisation est attendue le 5 décembre 2019, jour de grève et de protestation généralisée. Les professionnels paramédicaux hospitaliers en profiteront pour crier leurs revendications nées de leurs difficiles conditions de travail et même le SMPS se mobilisera pour la première fois. Mais gare à la désorganisation des services et au risque de rupture de la continuité des soins qui pourrait résulter de ces manifestations...

La France s’apprête donc à vivre une de ces journées de mobilisation et de manifestations de grande ampleur, le 5 décembre prochain, pour protester contre la réforme des retraites.

Un mouvement pour les retraites, mais pas que...

Le gouvernement a décidé, en effet, de s’attaquer aux régimes spéciaux, dont certains ne sont plus pertinents à notre époque, afin d’uniformiser les processus de cotisation et de versement des pensions pour tous les bénéficiaires. Mais cette journée sera utilisée pour d’autre motifs par les grévistes et les manifestants, notamment les professionnels de Santé. Car si le thème de la réforme des retraites les touche également, pour la partie des agents de la Fonction publique hospitalière notamment, il comptent se faire entendre à cette occasion pour dénoncer le dernier Plan de sauvetage de l’hôpital présenté par Édouard Philippe le 20 novembre 2019.

Les revendications du personnel hospitalier

Car ce plan n’a que très peu évoqué la situation précaire des personnels des établissements du sanitaire et du médico-social. Ainsi, outre la défense et la péren­ni­sa­tion du sys­tème de retraite par répar­ti­tion et des régi­mes par­ti­cu­liers, les revendications traitent notamment de la politique de suppression de lits, l’adéquation du nombre de soignants avec les char­ges de tra­vail dans les services, ainsi que l’arrêt des coupes budgétaires qui touchent les hôpitaux depuis quelques années. Les syndicats infirmiers en particulier demandent que soit prise en compte de la péni­bi­lité du métier pour la retraite et le main­tien de la caté­go­rie active dans la FPH, ainsi qu’une reva­lo­ri­sa­tion sala­riale conforme aux res­pon­sa­bi­li­tés et com­pé­ten­ces des pro­fes­sion­nels infir­miers, entre autres.

Le SMPS se mobilise pour la première fois

Ce mouvement sera suivi par une partie significative de la population, y compris des personnes qui n’en ont pas l’habitude. C’est ainsi que le Syndicat des Manageurs Publics Hospitaliers (SMPS) a annoncé, le 21 novembre 2019, son intention de participer aux manifestations. Il argumente cette décision dans un communiqué qui rappelle « qu’il est indispensable et urgent de refonder le statut et l’attractivité des établissements publics de santé en simplifiant, innovant et réaffirmant les enjeux de prise en charge en proximité, aux côtés de l’excellence soignante, médicale et scientifique des CHU. » Autrement dit, c’est bien d’avoir mobilisé des moyens, mais « il est aussi important d’écrire un projet d’avenir. »

La question cruciale de la continuité de la prise en charge hospitalière

La forte mobilisation annoncée pour le 5 décembre entrainera sans doute des perturbations majeures dans les transports aux abords et au sein des grandes villes. À Paris, en particulier, la journée devrait être très compliquée pour les personnes qui se rendront au travail. À commencer par les soignants eux-mêmes, qui risquent de ne pas pouvoir atteindre leur établissement, ou avec un retard conséquent. Si l’on y ajoute ceux qui seront dans la rue pour manifester au lieu d’être à leur poste, cela pose une nouvelle fois le problème de la continuité de la prise en charge des patients dans ces établissements. Certains d’entre eux ont d’ores et déjà anticipé le phénomène en réduisant les programmes opératoires par exemple, mais c’est une dérive à surveiller.

Espérons dès lors que les patients n’aient pas à subir les conséquences du mouvement soutenu massivement par ceux qui ont pour mission de leur venir en aide au quotidien...

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus