Ministère de la Santé : rien ne bouge...ou presque

lundi 15 février 2016, par Bruno Benque

Le remaniement ministériel décidé ce 11 février 2016 a, outre la création de l’égalité réelle, abouti à quelques menus changements dans le secteur sanitaire. Alors que certains s’apprêtaient à fêter le possible départ de Marisol Touraine aux Affaires étrangères, les professionnels de la prise en charge des personnes âgées perdent, eux, leur secrétaire d’État Laurence Rossignol.

Il n’a échappé à personne que la République française a fait l’objet, ce jeudi 11 février 2016, d’un remaniement ministériel piloté par son Président.

Un nouveau secrétariat d’État sorti de derrière les fagots

Il n’a échappé à la majorité des français que ce jeu de chaises musicales ne servira pas à grand chose qu’à élargir la zone d’influence de ce dernier en vue de l’échéance électorale de mai 2017, ou du moins à ce qu’il essaie de sauver les meubles pour revenir à son poste après ce premier mandat. Et il n’a échappé à tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la politique qu’un nouveau Secrétariat d’État a été créé, celui de l’« égalité réelle ».

L’égalité est-elle virtuelle ou la réalité est-elle différenciée ?

Mais qu’est-ce qui peut bien se cacher derrière cette appellation, sensée, comme tous les autres Ministères, agir pour améliorer le quotidien des populations et répondre à leurs préoccupations premières dominées par l’emploi et la sécurité ? L’égalité réelle… La France a –t-elle dégénéré au point que tous ses habitants ne soient plus que virtuellement égaux ? Ou est-ce parce que la réalité de chaque individu est différente ? Proposons un sujet pour l’épreuve de philo du baccalauréat : « L’égalité est-elle virtuelle ou la réalité est-elle différenciée ? » Il nous reste un peu plus d’un an pour nous faire une idée, à moins que les commentateurs politiques ne nous éclairent sur le sujet. Mais ce n’est, je pense, pas gagné.

Certains milieux du monde sanitaire avaient mis le Champagne au frais

Comme à chaque remaniement, le début de semaine a été riche en bruits de couloirs. Certaines informations prévoyaient même un avenir aux Affaires étrangères pour Marisol Touraine en remplacement de Laurent Fabius. Dans certains milieux du monde sanitaire, à l’annonce de cette rumeur, on commençait même à mettre le Champagne au frais… Ces mêmes bruits de couloirs faisaient de Laurence Rossignol la nouvelle Ministre de la Santé. On n’aurait pas perdu au change, vu le travail accompli par cette dernière sur le champ des personnes âgées et de l’autonomie, sa présence sur le terrain ou sa disponibilité à la rencontre des professionnels. Oui, cela aurait changé de voir son Ministre de tutelle descendre un peu de son piédestal…

Et comme Laurence Rossignol a bien travaillé sur le thème des personnes âgées et de l’autonomie,…eh bien on lui enlève ce portefeuille ! Bon, en contrepartie, elle ne sera plus secrétaire d’État, mais Ministre. Il y a des priorités dans la vie des femmes et des hommes politiques…

Bruno Benque
Rédacteur en chef cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus