Le moment idéal pour l’innovation managériale

mardi 1er septembre 2020, par Bruno Benque

Alors que la crise économique couve, faisant craindre une rentrée sociale agitée, le secteur sanitaire sera sans doute épargné, en cette rentrée, par les mouvements de toutes sortes. Ce moment de calme apparent, avant une éventuelle deuxième vague de l’épidémie, pourrait permettre aux managers de Santé de développer l’innovation managériale pour améliorer, notamment, la qualité de vie au travail.

La rentrée sociale devrait être assez calme cette année dans l’environnement sanitaire en général et hospitalier en particulier, contrairement à ce qui s’était passé lors des saisons précédentes.

Une crise économique de grande ampleur est annoncée

Ce calme apparent va certainement trancher avec la situation sociale qui ne manquera pas de se dégrader dans les autres secteurs d’activité. Les observateurs et spécialistes économiques prévoient, en effet, une vague de licenciements et une crise profonde dans les activités industrielles et de services, un phénomène qui fait suite à la récession engendrée par le confinement du printemps dernier. La baisse spectaculaire du Produit Intérieur Brut (PIB) qui en a découlé ces derniers mois entraînera, mécaniquement selon eux, une crise économique et sociale de grande ampleur. Mais le secteur de la Santé, qui obéit à des règles différentes et bénéficie d’un coup de pouce budgétaire, devrait être épargné.

Une trêve pour le secteur sanitaire

La trêve qui a commencé sur le front social sanitaire est due notamment aux annonces faites par le Gouvernement à l’issue du Ségur de la Santé. Les personnels soignants ont, à cette occasion, vu leurs rémunérations évoluer à la hausse – avec un peu d’attente, certes, mais à la hausse tout de même – et ont reçu la promesse de voir leurs effectifs augmenter de quelques 7 500 unités. Ce n’est pas Byzance, mais, après des années de lutte pour faire reconnaître leurs compétences et leur rôle dans le bon fonctionnement du système de Santé, le Ségur de la Santé marque, pour eux, une pause. Il reste tout de même quelques récalcitrants, comme les IBODE regroupés au sein du collectif Inter-blocs, qui protestent contre la non-répercussion de ces évolutions statutaires dans leur grille indiciaire dans certains hôpitaux.

Le moment idéal pour l’innovation managériale

Le calme est donc revenu dans les services de soins, mais les personnels paramédicaux se relèvent tout juste du rush auquel ils ont dû faire face au plus fort de la crise sanitaire. Après une courte, mais méritée période de congés, ils reprennent le travail un peu plus légers, mais avec tout de même un œil sur les courbes retraçant les nouveaux cas de COVID, redoutant une deuxième vague de l’épidémie. Pour les cadres, c’est peut-être l’occasion, une fois que cette éventuelle reprise pandémique est anticipée au sein de leur organisation, de mettre en place de nouveaux instruments de management et d’innover. Les notions de responsabilisation, d’autonomie, de qualité de vie au travail ou d’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée pour leurs collaborateurs sont désormais essentielles au bon fonctionnement des services hospitaliers.

Il est temps de mettre à profit les expériences organisationnelles initiées lors de la crise sanitaire d’une part et de développer les actions favorisant l’intelligence collective et le management bienveillant. Cela aura au moins l’avantage de prolonger la période de trêve.

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus