La recherche en management hospitalier sera pluridisciplinaire... ou ne sera pas !

mardi 11 mars 2014, par Bruno Benque

Le management hospitalier est appelé à évoluer sous l’influence des nouveaux modes d’hospitalisation qui sont en train de se développer. C’est donc le moment de revoir les concepts et paradigmes qui conduiront les programmes de recherche sur ce champ. Et c’est par une approche globale et pluridisciplinaire que celle-ci apportera des résultats concrets, la vision exclusivement infirmière risquant de se révéler trop réductrice pour les cadres de santé.

JPEG - 17.3 ko

La recherche en management hospitalier est une discipline impactant fortement les cadres de santé. Même s’ils sont peu nombreux à la pratiquer lorsqu’ils sont en poste, quelques projets étant tout de même initiés, dans les établissements de santé, par certaines directions des soins, la plupart d’entre eux a pu s’y frotter au cours du processus de formation en IFCS, au travers de travaux formalisés dans leur mémoire de fin d’étude.

Des axes de recherche à développer

Dans son numéro de février 2014, la revue Soins Cadres a consacré un dossier très fourni sur ce thème. On y trouve des témoignages d’acteurs de terrain, cadres et directeurs de soins, ainsi que des réflexions émanant d’universitaires. Ce dossier dresse, à la lumière du retour d’expérience des uns et des autres, ainsi que d’une synthèse de la littérature existante, un état des lieux de la recherche en management hospitalier, qui est déclinée à partir du socle de la recherche en soins. Il s’essaie également à une prospective sur ce qui pourrait inciter les cadres, une fois en poste, à s’impliquer dans de tels travaux.

Quelques pistes de progrès émergent ainsi, parmi lesquelles le nécessaire élargissement de la communauté des soignants, ou la promotion de collectifs propices à l’innovation dans le domaine qui nous intéresse. Afin de sortir des schémas professionnels habituels, les auteurs proposent également trois axes de recherche à développer : l’un sur la fonction cadre de recherche classique, un autre traitant du soin à travers le prisme « hôpital et territoire », le dernier étant dédié aux sciences dites dures, comme le génie biomédical ou les technologies de l’information et de la communication (TIC).

Changer de paradigme

Ce travail de synthèse parait, nous l’avons souligné, très documenté et présente une revue exhaustive des travaux effectués ces dernières années sur le champ de cette discipline, en France et à l’étranger. Il s’applique d’autre part à trouver des solutions afin que les établissements y consacrent des moyens humains, notamment par la création de postes de cadres de santé dédiés à la recherche en management hospitalier. Mais sur le fond, il semble que les concepts choisis pour guider cette discipline aient besoin d’être quelque peu dépoussiérés et que le champ des recherches proposé soit trop réducteur.

Force est de constater, en effet, que la littérature qui a été analysée ici ne sort que très rarement du périmètre infirmier. Même si elles sont évoquées quelquefois par les auteurs de Soins Cadres, le autres filières sont mises sous l’éteignoir alors qu’elles prennent un part importante dans les processus modernes de prise en charge des patients. D’autre part, évoquer le management hospitalier, sur son volet recherche, principalement par la recherche infirmière, est non seulement réducteur pour la fonction de cadre de santé, mais empiète désormais sur les prérogatives des jeunes infirmiers version LMD. Ce sont eux en effet qui, aujourd’hui, font l’essentiel des travaux sur la recherche en soins, certains de ces travaux débordant même sur le management. C’est pourquoi le cadre se doit d’avoir une approche plus globale et de prendre de la hauteur afin de proposer des angles différents et pluridisciplinaires.

Prendre en compte dès à présent le nouvel environnement

Quant à l’environnement hospitalier, qui exerce une influence majeure sur les différents sujets d’étude, il semble, pour Soins Cadres, quelque peu figé. Les évolutions des différentes formes d’hospitalisation ne sont, dans le dossier cité en objet, qu’évoquées succinctement alors qu’elles sont susceptibles d’impacter fortement les missions des cadres managers. Il est bien évident que l’on ne dirige pas de la même manière un hôpital de jour, un service de cancérologie ou un EHPAD. Si l’on veut poser les bases d’un management hospitalier efficace pour demain, il convient dès à présent d’axer les recherches sur sur ces différenciations et de prendre en compte, par un changement de paradigme, la diversité du champ d’action des cadres, au lieu de les cantonner à l’observation du soin infirmier. L’émergence des maladies chroniques, l’innovation au service des techniques diagnostiques et thérapeutiques, et la prise en charge de la perte de l’autonomie renforcera assurément le rôle des cadres issus des filières médico-techniques, notamment en rééducation et soins de suite.

Nous nous permettrons donc d’ajouter ces axes de réflexion à ceux déclinés par Soins Cadres, afin d’élargir le champ d’étude de cette recherche en management hospitalier. Celle-ci devra évaluer et analyser les forces en présence dans les différents secteurs précédemment évoqués, parmi lesquels notamment l’accompagnement à la fin de vie ou, comme l’ont mentionné les auteurs de Soins Cadres, les interfaces ville-hôpital. La prise en charge des patients est désormais plurielle, les acteurs non paramédicaux sont en augmentation, c’est pourquoi le cadre de santé, manager et coordinateur de la prise en charge des patients, doit dès à présent sortir du giron exclusivement infirmier. L’évolution est rapide, il faut prendre le train avant qu’il ne parte...

Bruno BENQUE
Rédacteur en chef adjoint cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus