Crise humanitaire grave en perspective en Ukraine

mardi 1er mars 2022, par Bruno Benque

Une crise humanitaire d’envergure est annoncée en Ukraine par le Conseil de l’Union Européenne. Une aide venue de tous les pays du vieux continent y est acheminée pour venir en aide aux populations démunies et/ou déplacées, qui n’est pour l’instant que matérielle et financière. Mais faudra-t-il aller plus loin dans quelques jours, quelques semaines et envoyer la réserve sanitaire ? Soyons optimistes et espérons que cela ne sera pas nécessaire...

À l’heure où les villes de Kiev et de Kharkiv sont encerclées par l’armée russe, les spéculations vont bon train quant à une éventuelle intervention de l’OTAN pour venir en aide au peuple ukrainien, intervention directe s’entend.

Des mesures économiques contraignantes pour commencer

Car les gouvernements occidentaux ne sont pas restés les bras croisés, instaurant des pénalités économiques à la Russie ainsi que des actions sur les avoirs des oligarques russes hors de leur pays. Il s’agit de tenter de faire vaciller l’économie russe sur ses bases, si cela est possible, au risque de créer des problèmes pour le peuple russe qui, dans sa majorité, n’a rien demandé à personne et n’est pas responsable de ce conflit. Lors du Conseil de défense du 28 février, le Gouvernement français a ainsi acté le gel de la totalité des avoirs de la banque centrale russe ainsi que le retrait des banques russes du circuit de paiement SWIFT.

Une crise humanitaire d’envergure qui s’amorce

L’Ukraine va bénéficier, par ailleurs, de toutes sortes d’aides afin qu’elle puisse résister à l’envahisseur. L’Union Européenne (UE) a d’ores et déjà voté le financement d’armements et autres équipements logistiques, les États-Unis ont annoncé l’envoi de matériels militaires à hauteur de 350 millions de dollars, portant à un milliard son aide depuis un an, et certains pays européens, comme l’Allemagne ou la France, à titre individuel, ont décidé d’envoyer sur le front qui, des armes, qui du carburant, qui du matériel de défense en plus de la dotation de l’UE.

L’aide envoyée au peuple ukrainien est aussi humanitaire. La Commissaire européenne aux Affaires intérieures Ylva Johansson prévient qu’une crise humanitaire d’envergure se prépare, avec plus de sept millions de personnes déplacées, dont aujourd’hui 300 000 qui ont fui le pays et se retrouvent en UE. L’État français a envoyé ces derniers jours 33 tonnes d’aide humanitaire en Pologne pour les acheminer ensuite en Ukraine de même que 30 tonnes supplémentaire en Moldavie. Des médicaments doivent d’autre part être acheminés aujourd’hui vers la Pologne.

Espérons ne pas devoir déployer la réserve sanitaire

Mais l’aide humanitaire ne s’arrêtera pas là, car, même si les combats ne sont pas, pour l’instant, d’une violence inouïe, il faut prévoir, à moyen terme, un afflux de blessés dans les hôpitaux ukrainiens et dans les pays limitrophes qui ne pourront pas assurer la prise en charge d’une urgence aussi massive. Se posera la question, alors, de la possible participation de la réserver sanitaire française pour aller renforcer les équipes soignantes d’Europe centrale.

Mais nous n’en sommes pas encore là. Espérons d’ailleurs que nous n’arriverons pas à cette extrémité…

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus