Cadres de santé

Universitarisation...Vers une filière complète pour les infirmiers

jeudi 23 mai 2019, par Bernadette Fabregas

Universitarisation... le mot reste encore difficile à prononcer. Mais en matière d’universitarisation des formations en santé, pour les infirmiers, la perspective d’une filière universitaire « dédiée » en Sciences Infirmières se dessine doucement... mais sûrement. Le sujet a été mis en perspective lors de la 7e édition de la Matinale de l’ordre national des infirmiers, le 15 mai dernier. Voici ce que l’on peut en retenir.

La marche vers l’universitarisation des professions de santé est un processus engagé de longue date, depuis les années 2000 pour la profession infirmière, première à en bénéficier. Pour rappel, la réforme de la formation en soins infirmiers de 2009 a permis d’entrer dans le cadre du système Licence-Master-Doctorat (LMD) et de conférer le grade de licence au diplôme d’État d’Infirmier ; un grade qui permettait de poursuivre un parcours en master et en doctorat mais pas dans un cursus dédié puisque la filière complète en Sciences infirmières n’existe pas.

Stephane Le Bouler, responsable du projet Universitarisation des formations paramédicales et de maïeutique (ministère des Solidarités et de la Santé et ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation), l’a rappelé en préambule, si ce processus d’universitarisation a fonctionné en mode « stop and go » depuis plusieurs années, on peut affirmer qu’il est aujourd’hui en phase d’accélération. Pourquoi insérer cette filière à l’université ? En motifs principaux, citons d’abord le fait que l’on ne peut pas aujourd’hui parler de transversalité, d’interdisciplinarité et ne jamais en tirer les conséquences en termes de formation avec l’idée d’un socle commun de savoirs et de connaissances. Deuxième élément, la filière en soins infirmiers n’a pas de raison de ne pas s’enrichir de ce que la recherche en soins infirmiers peut apporter à la pratique de la profession. Il faut donc faire en sorte que cette recherche infirmière se déploie et se fasse en lien avec les universités ou en leur sein. Troisième motif, la normalisation du statut des étudiants et aussi le fait qu’une même génération d’étudiants partage les mêmes préoccupations, les mêmes droits et les mêmes pratiques, et cette année ils partagent l’attente de leurs voeux sur Parcoursup puisque l’admission en Ifsi est pour la première fois, accessible par cette voie avec la suppression du concours d’entrée en Ifsi. Enfin, dernier élément, nous sommes dans une gouvernance particulièrement compliquée sur ce secteur avec la responsabilité des régions sur le financement et le fonctionnement des Ifsi, le rôle pédagogique des ARS... il manque donc un grand ordonnateur et il était donc important, puisque l’on parle d’enseignement supérieur, que ce rôle soit joué par les universités notamment en matière de régulation territoriale.

Lire la suite dans www.infirmiers.com...

Bernadette FABREGAS
Rédactrice en chef Infirmiers.com
bernadette.fabregas@infirmiers.com
@FabregasBern


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus