« Une adaptation de tous les instants pour être réactifs, au jour le jour... »

lundi 27 juillet 2020, par Bernadette Fabregas

A l’heure du bilan, après cette très sévère crise sanitaire qui a impacté de façon très importante le monde de la santé et l’ensemble de ses acteurs, les directeurs d’établissements des formations paramédicales n’ont pas été épargnés et ont dû s’adapter au plus vite pour maintenir les objectifs pédagogiques pendant le confinement et soutenir les étudiants en période de stage. Nous avons demandé à Florence Girard, directrice IFSI/IFAS à Ussel, mais aussi présidente de l’Association nationale des directeurs d’école paramédicale (AndEP) de nous livrer son retour d’expérience alors que se profile déjà une nouvelle rentrée.

Infirmiers.com – A l’image de tous les secteurs d’activité, le maître-mot de cette crise sanitaire a été « adaptation ». Du côté des formations paramédicales et de leur continuité, comment cela s’est-il traduit dans les faits ?

Florence Girard – Nos capacités d’adaptation, en effet, ont été mises à l’épreuve et nous avons dû faire appel à différentes stratégies en matière de management de nos équipes, organisationnelles, logistiques, stratégiques, pédagogiques… Au niveau logistique, en premier lieu, nous avons dû organiser, du jour au lendemain, le télétravail par la mise à disposition de ressources à distance pour les formateurs et de dispositifs permettant la formation à distance pour l’ensemble de nos étudiants. Au niveau pédagogique, notre mission première était de garantir la continuité des enseignements en passant d’un mode présentiel à un mode distanciel avec des formateurs qui n’étaient pas tous adeptes de ces outils en formation mais aussi expérimenter de nouveaux modes d’évaluation en prenant en compte les aménagements de fin de formation prescrits par la DGOS et les ARS. Il nous a fallu également déployer les étudiants en renfort aux soins en modifiant parfois l’alternance cours/stage/vacances, mais en sécurisant leur statut d’étudiant et en s’assurant de la disponibilité de matériel de protection. Parfois aussi, il nous a fallu négocier avec les responsables des structures si les équipements s’avéraient non conformes. Autre enjeu, poursuivre la relation pédagogique d’autant plus que les étudiants infirmiers et les élèves aides-soignants avaient parfois besoin de parler, raconter, être sécurisés car ce qu’ils vivaient, isolés de leurs compagnons de formation, seuls chez eux ou en terrains de stage exposés au COVID19, était à la fois difficile mais aussi angoissant. Eviter les décrochages, les rassurer, les aider à gérer leur apprentissage et cela en complément de tout le travail que faisait les formateurs a été une réelle nécessité. Nous avons du également gérer les arrêts maladie, en lien ou non avec la Covid19, et s’assurer du respect de l’application des droits étudiants particuliers pour ceux qui étaient en promotion professionnelles (heures supplémentaires, heures de nuit…). Enfin, au niveau managérial, ce travail de soutien de longue haleine aux étudiants, réalisé par les équipes pédagogiques a eu besoin, lui aussi d’être encadré, sécurisé et encouragé. Nos établissements ont du réorganiser leurs équipes (formateurs et secrétaires), gérer les incertitudes, les craintes, voire les résistances, liés à des pratiques inédites, veiller au suivi individualisé des étudiants, former à l’habillage-déshabillage en service de soins, débriefer sans cesse… Bref, une adaptation de tous les instants pour être réactifs et se réorganiser, au jour le jour, comme la situation l’imposait.
Lire la suite dans www.infirmiers.com...

Propos recueillis par Bernadette Fabregas
Rédactrice en chef Infirmiers.com
bernadette.fabregas@infirmiers.com
@FabregasBern


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus