Officialisation de l’exercice infirmier de pratique avancée

lundi 23 juillet 2018, par Bernadette Fabregas

Attendus, espérés… et enfin obtenus. La lutte a été âpre, menée des mois durant par les représentants infirmiers. Auditions, débats, discussions houleuses, levée de boucliers des uns et des autres par trop de prérogatives accordées ou, au contraire, pas assez… En ce 19 juillet 2018, la parution au JO de deux décrets et trois arrêtés officialisent l’exercice infirmier en pratique avancée, nouvelle voie d’évolution et d’expertise pour la profession. Décryptage.

Cinq textes réglementaires - deux décrets et trois arrêtés émanant du Minsitère des Solidarités et de la Santé et du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (cf. notes) - spécifient à présent et encadrent réglementairement l’exercice infirmier en pratique avancée.

Agnès Buzyn, l’avait souligné le 9 juillet dernier l’entrée en formation en septembre des premiers étudiants dans près d’une dizaine d’universités est une réalité. L’exercice par des professionnels paramédicaux de compétences habituellement dévolues aux médecins constitue une innovation majeure qui facilitera l’accès aux soins pour certains patients atteints de pathologies chroniques. De son côté, l’Ordre national des infirmiers, par la voix de son Président Patrick Chamboredon, se réjouissait de cette avancée professionnelle qui, pleinement inscrite dans une logique d’universitarisation de la profession, confirme également la meilleure reconnaissance du rôle des infirmiers auprès des patients. Il s’agit désormais de mettre en place au plus vite l’offre de formation afin d’être en mesure de former dès la rentrée prochaine les premiers infirmiers en pratique avancée.

Cinq textes pour encadrer un nouveau métier infirmier...

Lire la suite dans www.infirmiers.com...

Bernadette FABREGAS
Rédactrice en chef Infirmiers.com
bernadette.fabregas@infirmiers.com
@FabregasBern


Partager cet article