Les propositions du Groupe des 26 sur l’avenir de l’hôpital

dimanche 10 juin 2018, par Bruno Benque

« Changer la vie à l’hôpital » est le rapport élaboré par un groupe de professionnels œuvrant dans et autour de l’hôpital, le « Groupe des 26 », qui a mené une réflexion pour faire des propositions concrètes et opérationnelles pour pérenniser l’action de l’hôpital auprès des patients.Remettre le soin au cœur de l’hôpital et redonner confiance aux professionnel de Santé sont parmi les axes de sur lesquels il faudrait insister dans ce cadre. Rien de bien nouveau, en fait.

L’hôpital public semble à la croisée des chemins. Entre les budgets revus à la baisse, la pression des patients et de leurs familles et, parmi d’autres désagréments, la souffrance des soignants, il doit rapidement trouver un nouveau modèle d’organisation afin de continuer à assurer sa mission.

Création d’un Think tank de professionnels œuvrant dans et autour de l’hôpital

C’est pour contribuer à cette réflexion qu’en février 2018, Philippe Denormandie, Praticien Hospitalier, et Jérémie Secher, Directeur de Centre Hospitalier, ont lancé le groupe des 26 sur l’hôpital public, composé de personnalités du monde de la Santé, directeurs d’hôpitaux, soignants, représentants de l’industrie, des mutuelles ou des patients. Ces professionnels bénéficient tous d’une bonne connaissance du système de santé du fait de leur expérience professionnelle ou personnelle et de leur engagement au sein de sociétés savantes, syndicats, fédérations, conférences et autres organisations collectives. Ainsi, l’objectif de cette initiative est d’afficher la complémentarité entre les patients, ceux qui soignent et ceux qui créent les conditions d’exercice de cette mission, pour répondre à ce sentiment de malaise.

Identifier des leviers forts et remettre le soin au cœur de l’hôpital

De ce groupe de réflexion est né le rapport « Changer la vie à l’hôpital », publié en mai 2018, qui propose des solutions concrètes et opérationnelles sur l’avenir de l’hôpital. Il s’agit d’identifier des leviers forts et de savoir comment remettre le soin au cœur de l’hôpital public, à la fois en réduisant la complexité administrative pour préserver le temps soignant et redonner du sens aux activités des soignants. Ce travail s’attache, par ailleurs, à définir les modalités de participation individuelle et collective du patient à la gouvernance stratégique et opérationnelle des établissements de santé. Ce sont ainsi sept axes de réflexion qui ont été mis en lumière dans ce cadre.

Redonner du temps et de la confiance aux professionnels

Tout d’abord, ce rapport souhaite initier un nouveau contrat avec les patients, en réinventant leur place au sein des instances de décision et dans leur prise en charge, et trouver de nouveaux modes relationnels entre les professionnels, en menant une réflexion sur le management et le travail en équipe. Il recommande ensuite de redonner du temps aux professionnels, en vue de simplifier les conditions d’exercice et de mieux les coordonner, et de restaurer la confiance entre eux, notamment en mettant en place un dispositif de détection et gestion des conflits, en amont de la médiation. La recherche et de l’innovation à l’hôpital doivent être, de plus, renforcées, en favorisant un accès permanent de l’hôpital à l’innovation thérapeutique et organisationnelle.

Lancer des expérimentations territoriales

Le groupe des 26 envisage également de renforcer la représentation des médecins, des soignants et des patients dans la gouvernance interne des établissements, et de définir une gouvernance en santé de territoire, souple et stratégique, impliquant l’ensemble des acteurs de santé, les professionnels publics ou privés, les élus et les représentants des patients. Il suggère enfin que ces préconisations soient mise en œuvre dans le cadre d’expérimentations territoriales pilotées par les ARS, afin de les adapter aux réalités locales.

L’ensemble de ces dispositions semblent tout à fait cohérentes et conformes aux aspirations des professionnels de Santé. Reste que nous n’y avons pas trouvé de propositions très originales, voire révolutionnaires et que les expérimentations proposées ne sont pas accompagnées d’un vrai plan de mise en œuvre. À suivre...

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article