COVID-19 : Emmanuel Macron opte pour le reconfinement général

jeudi 29 octobre 2020, par Susie Bourquin

Deux semaines après avoir annoncé le couvre-feu pour 46 millions de Français, et face à une « hausse exponentielle, dans une majeure partie de l’Europe, de l’épidémie » de Covid-19, selon les termes du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, le président Emmanuel Macron a dû se résoudre à annoncer le reconfinement de la population, mercredi 28 octobre. Il a toutefois opté pour un reconfinement moins strict que le premier puisque les écoles, notamment, resteront ouvertes. Les décisions, annoncées au cours d’une allocution télévisée qui s’est tenue à 20h, ont été tranchées mercredi matin en conseil de défense, le second en deux jours. Confinement, acte 2 : on fait le point.

C’est un scénario que les Français connaissent bien, pour l’avoir déjà vécu. Au printemps, la population avait été confinée pendant 55 jours, du 17 mars au 11 mai, avec à la clé, une sévère restriction des déplacements et la fermeture des établissements scolaires, des commerces non essentiels et des frontières. C’est un reconfinement un peu moins strict que le premier qu’a annoncé Emmanuel Macron mercredi 28 octobre 2020 dans une allocution télévisée d’une vingtaine de minutes, qui s’est tenue à 20h. Le reconfinement concernera tout le territoire, avec des adaptations pour les Outre-mer (dont le détail devrait être précisé jeudi). Ce nouveau confinement devrait durer, pour l’instant, 4 semaines, à partir du vendredi 30 octobre (0 heure) et jusqu’au 1er décembre, pour tenter de faire face à l’accélération soudaine de l’épidémie de Covid-19 qui submerge toute l’Europe. Le chef de l’Etat a averti les Français que la deuxième vague sera sans doute plus dure et meurtrière que la première qui avait fait plus de 30 000 morts au printemps.

Jusqu’au 1er décembre a minima, vous pourrez sortir de chez vous uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire vos courses essentielles ou prendre l’air à proximité de votre domicile, a-t-il détaillé en annonçant le retour de l’attestation. Trois changements majeurs à retenir pourtant, qui dessinent un confinement moins radical que le premier les écoles, collèges et lycées resteront ouverts (avec des protocoles renforcés), le travail pourra continuer et les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visités. A l’école le port du masque pourrait concerner le primaire et les élèves à partir de l’âge de 6 ans. A l’université en revanche, les étudiants suivront leurs cours en ligne.

Le confinement interviendra dès jeudi soir minuit, mais une tolérance sera accordée aux vacanciers qui doivent s’organiser en cette fin de congés scolaires. Pour la Toussaint, célébrée ce week-end, les cimetières demeureront ouverts, a précisé Emmanuel Macron, avant d’ajouter : Je veux que nous puissions continuer à enterrer dignement nos proches.
Lire la suite dans www.infirmiers.com...

Susie Bourquin
Journaliste Infirmiers.com
susie.bourquin@infirmiers.com
@SusieBourquin


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus