2019 : une année noire pour le milieu de la Santé ?

vendredi 10 janvier 2020, par Roxane Curtet

La 8ème édition du baromètre d’Odoxa consacrée à la santé des Français et des professionnels du soin hospitaliers met l’accent sur une fin d’année difficile. Le grand public comme les soignants ont été davantage touchés par diverses affections. Qui plus est, leur moral déjà en berne a été encore davantage plombé par l’annonce de la réforme des retraites car ils sont, pour la majorité d’entre eux, convaincus que celle-ci leur nuira. Un épilogue morose pour 2019 qui malheureusement ne présage rien de bon pour 2020 aux yeux des répondants…

Une fin d’année sous médicament pour les Français : les problémes de santé ont été particulièrement fréquents ces derniers mois, pour l’ensemble de la population et plus spécifiquement pour les professionnels de santé, d’après le dernier baromètre Odoxa. De même, si les soignants ne sont pas en pleine forme physique, leur mental n’est pas non plus au beau fixe, loin s’en faut. Plus globalement, le bilan sur l’année 2019 est plutôt négatif quant à la santé publique. Pire encore, aux yeux des sondés, soit un milliers de personnes représentatives de la population et près d’une centaine de professionnels de santé (dont 486 infirmiers et 266 aides-soignants), si l’année qui vient de se terminer était sombre l’année 2020 s’annonce noire !

En effet, les derniers mois de 2019 ont été marqués par un pic d’affections diverses pour la population. La suite d’intempéries, de pluie, la baisse des températures conjuguées aux difficultés de déplacement dues aux mouvements sociaux n’ont pas été sans conséquence. Un Français sur quatre a souffert d’un problème de santé dans les derniers mois de l’année. Un niveau jugé élevé par les statisticiens et surtout en hausse par rapport à décembre 2018. D’ailleurs, les soignants l’ont bien remarqué, puisque 57% d’entre eux ont le sentiment d’un accroissement des maladies dans la population. Sans surprise, ce sont les rhumes, les états grippaux et les bronchites qui ont le plus progréssé durant cette période.

Encore une fois, les professionnels de santé eux-mêmes ont été davantage touchés par ces pathologies (5% de plus) par rapport au reste des Français. Ainsi 31% des personnels hospitaliers ont été souffrants en cette fin d’année, un chiffre préoccupant même s’il n’a pas atteint le record de 38% enregistré en décembre 2018. A noter que ce sont les aides-soignants qui ont été les plus affectés avec 36% des effectifs ayant été malades.
Lire la suite dans www.infirmiers.com...

Roxane Curtet
Journaliste infirmiers.com
roxane.curtet@infirmiers.com
@roxane0706


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus