Sus à la solitude du cadre, vive la dynamique de groupe !

mercredi 17 septembre 2014, par David DURANTAU

Dans notre série consacrée aux travaux et aux réflexions initiés par les cadres de santé, étudiants ou en fonction sur le terrain, nous vous proposons de consulter l’excellent mémoire de David Duranteau consacré à la solitude du cadre, dont il nous propose ici un résumé. Il nous montre que l’on peut s’affranchir de cette situation inconfortable par une ouverture vers ses pairs, notamment issus de filières différentes, et la création d’un collectif mû par une dynamique de groupe.

JPEG - 20.9 ko

Lors de notre période de faisant fonction de cadre, nous avons été amenés à travailler avec des cadres d’origines professionnelles différentes. Notre question de départ pour l’élaboration de notre mémoire est : « En quoi, les différentes identités professionnelles, au sein d’un collectif cadre, influencent-elles la création d’une dynamique de groupe ? »

La dynamique de groupe favorisée par des identités professionnels diverses

Notre partie théorique est basée sur la définition de l’identité professionnelle, l’existence de collectifs en milieu hospitalier et le fonctionnement d’une dynamique de groupe. L’identité professionnelle se construit en plusieurs étapes. La formation initiale, la construction des emplois et la reconnaissance des compétences aident à cette socialisation des individus au niveau professionnel. L’objectif de notre étude est de vérifier, en construisant des hypothèses théoriques et opérationnelles, que des identités professionnelles diverses participent activement à la création d’une dynamique de groupe au sein d’un collectif cadre.

Toutes les hypothèses opérationnelles validées par les entretiens de terrain

Pour cela, après avoir défini la dynamique de groupe dans un groupe primaire, associé à un groupe cadre, nous avons mené des entretiens semi-directifs auprès de cadres de santé. Ces cadres de santé furent choisis pour leur appartenance à une profession d’origine différente des autres membres du groupe, ayant travaillé sur des projets en commun. Toutes nos hypothèses opérationnelles furent validées par les entretiens sur le terrain. Ce constat fut confirmé par le fait que travailler avec un but commun favorise la cohésion d’un groupe de travail.

L’expression d’un collectif cadre est d’origine diverse mais son but premier est d’arriver à travailler ensemble vers un même objectif, qui est souvent la priorité laissée au patient et à son parcours de soins en milieu hospitalier. Un esprit d’ouverture se crée alors, laissant la place à la solidarité entre cadres pour faire face à ce sentiment de solitude qui existe pour certains d’entre eux.

Lire le mémoire - PDF

David Durantau
Cadre de santé
david.durantau@free.fr


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir nos formations

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Préparez le concours avec MEDI Formation, spécialiste du e-learning pour les soignants.

En savoir plus