La légitimité du jeune cadre vient-elle en priorité de ses compétences managériales ?

lundi 25 février 2019, par Jean-Mathieu Pancrazi

La légitimité du cadre est souvent associée à quelques mots clés comme leadership, compétence ou expertise professionnelle. C’est ce que vous avez répondu, en majorité, à mon précédent questionnaire de recherche. Je souhaite vous impliquer à nouveau pour la deuxième partie de ce travail, en vous soumettent un second questionnaire qui souhaite répondre à ma question de recherche : « En quoi les compétences managériales permettent-elles de construire la légitimité du cadre nouvellement diplômé, lors de sa prise de fonctions ? » Je vous remercie par avance de l’intérêt que vous y porterez.

Dans le cadre de mon travail de fin d’études, j’ai tenté de comprendre ce qui fait qu’un cadre devient légitime auprès de l’équipe placée sous sa responsabilité. Dans un premier temps, ma recherche s’est axée sur les représentations existantes autour de la notion de légitimité. Elle nous a permis de définir et d’approfondir les notions de légitimité institutionnelle et professionnelle.

La légitimité souvent associée à quelques mots clés

Tout d’abord, nous nous sommes basés sur les écrits et les articles réalisés sur ce sujet. Nous avons pu nous appuyer sur divers auteurs afin d’étayer notre propos. Dans un second temps, et par le biais de notre pré-enquête, nous avons confronté leurs représentations avec celles des cadres interrogés. Je tenais ici à remercier ceux d’entre vous qui avez bien voulu répondre au questionnaire que j’avais élaboré pou l’occasion. Dans leurs réponses, les cadres questionnés associent la légitimité à quelques mots clés tels que leadership, compétence et expertise professionnelle. Ces derniers nous renvoient aux propos de plusieurs auteurs tels que Mintzberg, Weber et Zarifian.

Les compétences managériales plus prégnantes que le diplôme

Si l’on effectue un rappel des données socio-démographiques, les répondants sont en majorité des femmes (75,5%) ; et sont pour la majorité diplômés (73,8%).
Il nous a paru essentiel d’obtenir l’avis des cadres concernant le diplôme. Les répondants associent effectivement leur diplôme à leur légitimité institutionnelle. Cela corrobore ce que soutiennent différents auteurs tels que Delavallée, Mucchielli et Weber. Il paraît donc indéniable, selon notre pré-enquête, que le diplôme soit essentiel à la légitimité du cadre mais qu’il ne soit pas suffisant.

Car les compétences, et plus précisément les compétences managériales, semblent être un atout pour la légitimité du cadre. De plus, nous avons abordé, dans le questionnaire, le thème de la légitimité professionnelle sur le terrain. Les réponses obtenues confirment les propos de nombreux auteurs tels que Cousin-Bernard et Chapus-Gilbert, Juët, Delavallée, Mintzberg, Weber, Damard, Robin et Raveleau et Bouquet, pour lesquels elle serait bien liée, elle aussi, aux compétences managériales, aux capacités relationnelles, à l’expertise professionnelle, à l’expérience, au leadership et aux compétences.

La légitimité professionnelle avant la légitimité institutionnelle

Enfin, nous avons mis en commun les avis relatifs à l’importance de la prise de poste. Celle-ci représente un enjeu certain pour la légitimité du cadre, 68,5% des sondés parlant d’enjeu primordial. Comme évoqué antérieurement, elle peut être facilitée par une présentation officielle du supérieur hiérarchique, qui conforte à la fois la légitimité institutionnelle (liée à l’incarnation de l’autorité et de la supériorité hiérarchique) et professionnelle (liée à l’apport de connaissances et au développement des compétences). L’immense majorité du panel, soit 96.9 % rejoint ainsi l’avis de plusieurs auteurs tels que Bourgeon, Mucchielli, Capo-Chichi, Durand). En résumé, la légitimité institutionnelle est bien évidemment essentielle mais semble atténuée si le cadre de santé n’a pas un minimum de légitimité professionnelle, ce qui rejoint les propos de Delavallée qui affirme que le pouvoir institutionnel ne peut être utilisé si la personne n’a pas un minimum de pouvoir personnel.

En effet, pour les répondants, les compétences managériales confortent la légitimité du cadre (80% des réponses), tandis que le diplôme ne représente que 14,5%. Les compétences managériales font partie intégrante du métier de cadre, par définition. Elles potentialisent à la fois la légitimité professionnelle, comme nous l’avons développé antérieurement, mais également la légitimité institutionnelle de par le diplôme, mais aussi de par le savoir-faire et le savoir-être inculqués par l’école et la formation.

La légitimité du jeune cadre par les compétences managériales ?

Pour conclure cette phase exploratoire, nous pouvons affirmer que savoir manager dépend des compétences inculquées, acquises après une formation, mais également des compétences émanant de la personne elle-même. Ainsi, l’accession à un poste de responsabilités ne procurerait pas forcément de la légitimité à elle-seule. Ceci rejoint la théorie de Jean-Yves Robin et Benoît Raveleau (2017) dans leur article « Fabriquer des managers, des patrons ou des dirigeants » selon laquelle le premier outil de travail d’un cadre serait la parole, car elle permettrait de créer du sens et d’opérer sur autrui. Toutes ces données nous ont conduit à affiner notre travail de recherche, et à nous interroger une nouvelle fois : « En quoi les compétences managériales permettent-elles de construire la légitimité du cadre nouvellement diplômé, lors de sa prise de fonctions ? »

Nous allons explorer cette question par l’intermédiaire d’un nouveau questionnaire de recherche, que nous vous soumettons ici, et qui constitue la deuxième partie de notre mémoire. Je vous remercie par avance de l’intérêt que porterez à cette nouvelle sollicitation.

Accédez au questionnaire ICI.

Jean-Mathieu Pancrazi
Étudiant IFCS Aix-en-Provence
pancrazi.jeanmathieu@outlook.fr


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir nos formations

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Préparez le concours avec MEDI Formation, spécialiste du e-learning pour les soignants.

En savoir plus

AS-espace-retraite_CGOS_300x250_MAI.gif