Le projet professionnel écrit au concours d’entrée en IFCS

Construire son identité cadre à partir de ses valeurs professionnelles

lundi 25 avril 2005, par Frédéric Rufin

Le projet professionnel est, selon moi, une façon de porter un regard sur le passé, le présent, l’avenir, et montrer sa capacité à prendre du recul. Il permet aussi d’analyser son propre parcours (tout cela de façon synthétique).

A mon avis, le projet professionnel s’appuie sur des valeurs et sur le sens qu’on leur donne.

Partant d’un constat, par exemple, pourquoi l’on a voulu devenir infirmier(e), il faut essayer de repérer qu’est-ce qui, pour soi, a toujours été une préoccupation, dans sa pratique professionnelle.

En général, cela provient de notre projet de vie, et de nos valeurs personnelles, qui au fur et à mesure de l’expérience, tout d’abord personnelle puis professionnelle, évoluent au cours de notre carrière.

Pour l’exemple, a-t-on la même conception de l’Homme, de la Santé, de la Maladie, ou des Soins Infirmiers,
- lorsque que l’on rentre à l’école d’infirmiers,
- au moment où l’on en sort,
- ou à ce jour ?
Sûrement que non.

Partant de représentations (abstraites par définition), chacun détient des conceptions fortes, ou des choses qui lui tiennent particulièrement à coeur (parce qu’elles s’appuient sur une expérience).

Il faut repérer la valeur clef de ses conceptions (par exemples, la qualité des soins, l’importance de l’éducation dans les soins infirmiers, ou l’écoute dans les soins...). Cette valeur devra transparaître, dans l’ensemble du constat, puis dans le projet qui doit suivre.

Le projet doit montrer, comment concrètement, en tant que cadre, on envisage de conduire son équipe, pour développer son projet et faire passer ses idées, et en particulier ses valeurs.
Il s’agit, pour cela, de dire explicitement en quoi ces valeurs amènent un plus au patient, à l’équipe, à l’institution.... dans le cadre d’une collaboration avec les différentes hiérarchies (infirmière médicale, administrative).
N’oublions pas qu’elles composent aussi le jury de l’oral d’admission, et que ces personnes vont essayer d’évaluer la capacité du candidat à collaborer avec eux dans le cas où il intégrerait leur équipe.

La troisième partie du projet professionnel, devra être constituée du projet de formation cadre. Il doit montrer ce que l’on vient y chercher (suite logique du projet) et en quoi il répond à un besoin réel.

Le curriculum vitae, qui complète ce dossier, devra également faire apparaître en filigrane, cette (ou ces) valeur(s) clef(s), voire d’autres en adéquation avec les fonctions du cadre (cf. circulaire de 1990).

PDF - 43.6 ko
Cliquez ici pour imprimer l’article au format acrobat reader

Partager cet article

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Préparez le concours avec MEDI Formation, spécialiste du e-learning pour les soignants.

En savoir plus