Cadres de santé

L’hospitalisation privée génératrice d’emplois à l’horizon 2020

lundi 1er juin 2015, par Bruno Benque

L’hospitalisation privée est susceptible de générer de nombreux emplois à l’horizon 2020. C’est le résultat d’une étude publiée lors des 1ères rencontres de la CPNE en Île-de-France. Cette commission paritaire assure qu’elle tiendra son rôle pour anticiper les évolutions du secteur au cours des prochaines années.

JPEG - 20.9 ko

Dans le cadre de ses Rencontres institutionnelles organisées pour la première fois en Île-de-France, la Commission Paritaire Nationale pour l’Emploi et la Formation Professionnelle (CPNE) de l’hospitalisation privée a rendu publique, le 20 mai 2015, une étude selon laquelle 39 900 salariés devraient être embauchés par ce secteur entre 2012 et 2020.

Un secteur très dynamique à l’horizon 2020

La CPNE de l’hospitalisation privée analyse les changements, informe sur les métiers, les emplis et les parcours de formation et organise une veille prospective sur l’évolution des métiers de la branche sanitaire et médico-sociale. Sa mission est également d’examiner périodiquement l’évolution quantitative et qualitative des emplois et des qualifications de son champ professionnel. L’Observatoire prospectif des emplois, des métiers et des qualifications de l’hospitalisation privée a réalisé, pour la CPNE, cette étude prospective en collaboration avec le cabinet Quadrat-Études, dont le Président Laurent Pouquet s’est montré surpris par le dynamisme de ce secteur. « Au cours des dernières années, a-t-il remarqué au vu des résultats, nous avaons trouvé peu de secteurs d’activités avec une telle progression en termes d’emplois. »

19% des emplois de l’hospitalisation privée en Île-de-France

Les Rencontres institutionnelles de la CPNE ont rassemblé une trentaine de participants, dont des représentants de la Région Île-de-France, de la Mairie de Paris, de nombreuses communes franciliennes ou de Conseils départementaux. La CPNE a recensé quelques 48 400 emplois du secteur dans cette région, représentant 19% des effectifs nationaux, répartis à hauteur de 29 200 en établissements sanitaires et 19 200 en structures médico-sociales. Frédérique Bordet, Présidente de la CPNE, a indiqué que « les 40 000 emplois prévus entre 2012 et 2020 devraient compenser les départs en retraite, de l’ordre de 13% des effectifs totaux ». Le Vice-Président Jean-Pierre Chaniat a quant à lui précisé que le volet formation continue est « une recommandation forte de la CPNE afin de développer et valoriserles compétences des salariés de la branche. »

Des rencontres CPNE organisées prochainement en régions

Une présentation détaillée de l’étude de l’Observatoire, par département, a mis en évidence les métiers d’agent de service hospitalier (28%), aide-soignant (20%) et infirmier en soins généraux (17%) comme majoritaires dans la région, avec, pour l’ensemble cdes effectifs en 2011, 78% de CDI contre 21% de CDD. Jean-Pierre Chaniat a commenté ces chiffres en rappelant que "le rôle de la CPNE est de coller au plus près de cette réalité et anticiper au mieux les mutations du secteur.
La CPNE organisera prochainement d’autres rencontres régionales en PACA, Languedoc-Roussillon, Aquitaine, Rhône-Alpes ou Nord.

Bruno Benque
Rédacteur en chef cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com


Partager cet article

Rubrique réalisée en partenariat avec

EMPLOI Soignant

En recherche d’emploi ?

Déposez votre CV et créez votre alerte email personnalisée sur le 1er site emploi des soignants

Je m’inscris

AS-espace-retraite_CGOS_300x250_MAI.gif