Aller au contenu


Si on riait un peu?


397 réponses à ce sujet

#61 fee

  • Membres
  • 479 messages

Posté 08 novembre 2004 - 07:16

Ah ça oui! Il s'en passe! Mais de bien bonnes choses! :wink:


Leçon N° 2


Au volant de sa voiture et en route vers le couvent, un prêtre croise une nonne à pied. Il s'arrête, et lui offre de la raccompagner au couvent. Elle accepte, monte dans la voiture et en croisant ses jambes, révèle une magnifique paire de jambes. Le prêtre ne peut s'empêcher de les regarder et perd un instant le contrôle de sa voiture. Après avoir retrouvé la maîtrise de son auto, il pose subitement la main droite sur la cuisse de la nonne. Elle le regarde et lui lance:

- Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129?

Penaud, le prêtre retire sa main et se confond en excuses. Un peu plus loin, rongé par la tentation, il profite d'un changement de vitesse pour laisser sa main effleurer la cuisse de la nonne, qui lui demande aussitôt:

- Mon père, vous souvenez vous du Psaume 129?
Il rougit une fois de plus et retire sa main, balbutiant:
- Désolé, ma soeur, la chair est faible.

Arrivée au couvent, la nonne descend de la voiture sans dire un mot et lui jette un regard sans équivoque. Le prêtre se précipite sur la première Bible qu'il trouve, à la recherche du Paume 129 : "Allez de l'avant, cherchez toujours plus haut, vous trouverez la gloire"

Morale de la leçon N°2: au travail, soyez toujours informé ou vous risquez de passer à côté de belles occasions. :wink:

#62 fee

  • Membres
  • 479 messages

Posté 12 novembre 2004 - 07:12

La leçon N°2 n'a inspiré personne?

Voyons la dernière alors!


Leçon N°3

Un représentant, une employée de bureau et un directeur du personnel sortent du bureau à midi et marchent vers un petit restaurant, lorsqu'ils trouvent, sur un banc, une vieille lampe à huile. Ils la frottent et un génie s'en échappe.

- D'habitude, j'accorde trois souhaits, mais comme vous êtes trois, vous en aurez un chacun. L'employée de bureau bouscule les deux autres en gesticulant:

- A moi, à moi! Je veux être sur une plage immaculée des Bahamas, en vacances perpétuelles, sans aucun souci qui pourrait m'empêcher de profiter de la vie. POUFFF! L'employée de bureau disparait aussitôt. Le représentant s'avance à son tour:

- A moi, à moi! Je veux siroter une pina colada sur une plage de Tahiti avec la femme de mes rêves! POUFFF! Le représentant disparait.

- C'est à toi, dit le génie en regardant le directeur du personnel.

- Je veux que ces deux là soient de retour au bureau après le déjeuner.

Morale de la leçon N°3 : Laissez toujours un supérieur hiérarchique s'exprimer en premier. :wink:

#63 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 12 novembre 2004 - 07:37

Il est vrai qu'à être trop prompts, on leur donne quelques fois les bâtons pour se faire battre... :lol:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#64 themis

  • Membres
  • 31 messages

Posté 12 novembre 2004 - 08:09

la leçon n°3 est bien vrai, il m'en a couté cher de parler trop vite ou avant la hiérarchie(ou t^te pensante comme se nomme le cadre ) du service où je travaille!!!

#65 dynosaure

  • Membres
  • 17 messages

Posté 13 novembre 2004 - 10:03

:wink: C'est un médecin-chef qui part dans sa maison de campagne pour les vacances...et puis il s'ennuie...il va alors voir le paysan du coin et lui explique qu'il ne peut absolument pas rester sans rien faire sous peine de dépression grave...et il lui demande de l'occuppation!
le paysan tout étonné (mais très sympa) lui dis:" si vous voulez j'ai mon fumier à épandre dans le champ là-bas, vous n'avez qu'à commencer...
le chef de service se met à épandre le fumier tout guilleret...le paysan passe 4 h plus tard, le champ est complètement épandu...et le paysan n'en revient pas!Puis le chef de service dis: bon, ça c'est bien, que pourrais-je faire d'autre?
le paysan réfléchit, puis il l'emmène à la cave où se trouve un énorme tas de patates. il dit au chef de service: "si vous voulez me faire 2 tas: une pour les grosses et un pour les petites....et il laisse le chef de service à son occupation...4 h plus tard, il passe à la cave et trouve notre chef de service avec une patate dans chaque main, et le tas qui n'a pas diminué d'un poil..de patate! Alors tout étonné il lui demande: "mais qu'est-ce qui se passe? Vous avez épandu tout le champ en moins de 4h ce matin, et là...
et le médecin chef de service de répondre: oh, vous savez moi, pour ce qui est de foutre la merde ça v :wink: a, mais quand il s'agit de prendre une décision.... :roll:
gardarem lou moral !

#66 fee

  • Membres
  • 479 messages

Posté 14 novembre 2004 - 05:29

:lol: :lol: J'aime bien cette histoire!!! Elle me fait penser à certaines personnes! :lol:

#67 Lucile

  • Membres
  • 3 713 messages

Posté 14 novembre 2004 - 08:14

Ah bon ???? :wink:

C'est un monsieur très éméché qui est prié de quitter le bar à la fermeture. Sous l'oeil amusé du portier, il se dirige en titubant vers une voiture, s'appuie contre elle et se met à tater le toit en bafouillant : nnnon, c'est pas celle-là...il passe à une seconde voiture, et réitère la manoeuvre : nnnon, c'est pas celle-là non ppplus....
Le portier, amusé lui demande alors : mais pourquoi touchez vous le toit des voitures ? Ce n'est pas comme ça que vous retrouverez la vôtre !! Et l'homme saoul lui répond : ben si, la mienne, elle a un girophare bleu sur le toit !
Lucile
Cadre de santé
Qualité-gestion des risques

A force de sacrifier l’essentiel à l’urgent, on oublie l’urgence de l’essentiel
Edgar Morin

#68 beajejelolo

  • Membres
  • 252 messages

Posté 14 novembre 2004 - 09:38

:lol: :lol: :lol:

#69 [Invité]Fred_*

  • Guests

Posté 15 novembre 2004 - 12:28

Un mec très fortement éméché rentre chez lui, très tard. Il est attendu par sa femme, qui commence à lui faire des reproches.
L'homme dit à sa femme : "J'en profite que je suis saoul, pour te dire que t'es moche !"
La femme lui répond : "Tais toi, tu ne sais pas ce que tu dis, t'es saoul..."
L'homme : "Peut-être, mais moi demain ça sera passé !" :wink:

#70 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 15 novembre 2004 - 07:22

C'est cela que l'on appelle "Vino véritas" ? Vaudrait peut-être mieux pour lui qu'il continue d'être saoul le lendemain... :twisted:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#71 beajejelolo

  • Membres
  • 252 messages

Posté 15 novembre 2004 - 06:36

surtout si la femme , elle n'est pas saoule, gare aux représailles :lol:

#72 Pascal

  • Membres
  • 24 301 messages

Posté 02 décembre 2004 - 12:56

Le directeur de soins:
- « Gérard, ça fait maintenant quelques annéee que tu es dans l'établissement. Tu as commencé comme brancardier, puis 6 mois plus tard, tu as fait la formation d'aide-soignant et un an après, tu entrais en IFSI. Quatre ans plus tard, tu devenais cadre de santé. Trois ans de plus et tu es devenu cadre supérieur. Maintenant, il est temps pour moi de prendre ma retraite et je veux que ce soit toi qui deviennes directeur des soins. Alors, qu'est-ce que tu penses de tout ça ? »
- « C'est super, merci » répond Bernard.
- « Merci ? » demande le directeur de soins. « C'est tout ce que ça t'inspire ? »
- « Heu, non » dit l'employé. « Merci papa. »
Pascal Becker
Cadre Supérieur de Santé
IFSI Lionnois (54)

#73 Pascal

  • Membres
  • 24 301 messages

Posté 21 octobre 2005 - 06:34

Reprenons nos bonnes habitudes...

Citation

Un berger faisait paître son troupeau au fin fond d'une campagne quand, d'un nuage de poussière, surgit une rutilante Range Rover venant dans sa direction.
Le chauffeur, un jeune homme dans un complet Armani, chaussures Gucci, lunettes Ray Ban et cravate Hermès, se penche par la fenêtre et demande au berger :
- "Si je peux vous dire exactement combien de moutons il y a dans votre troupeau, m'en donnerez-vous un?".
Le berger regarde le jeune homme, puis son troupeau broutant paisiblement et répond simplement :
- "Certainement !".
L'homme gare sa voiture, ouvre son ordinateur portable, le branche à son téléphone cellulaire, navigue sur Internet vers la page de la NASA, communique avec un système de navigation par satellite, balaie la région, ouvre une base de données et quelque trente fichiers Excel aux formules complexes, imprime un rapport détail d'une dizaine de pages de son imprimante miniaturisée et s'adresse au berger en disant :
- "Vous avez exactement 1.586 moutons dans votre troupeau".
- "C'est exact, et comme nous l'avions convenu, prenez-en un", dit le berger
Il regarde le jeune homme faire son choix et expédier sa prise à l'arrière de son véhicule, puis il ajoute :
- "Si je devine avec précision ce que vous faites comme métier, me rendrez-vous ma bête ?".
- "Pourquoi pas !".
- "Vous êtes consultant et vous faites des audits".
- "Vous avez parfaitement raison, comment avez vous deviné ?".
- "C'est facile. Vous débarquez ici alors que personne ne vous l'a demandé, vous voulez être payé pour avoir répondu à une question dont je connais déjà la réponse et dont tout le monde se fout, et, manifestement, vous ne connaissez absolument rien à mon métier. Maintenant, rendez-moi mon chien!

Pascal Becker
Cadre Supérieur de Santé
IFSI Lionnois (54)

#74 Mercure

  • Membres
  • 489 messages

Posté 21 octobre 2005 - 12:29

Je connais quelques responsables qualité qui vont faire une drôle de tête :D :D
Mercure.

#75 [Invité]angee_*

  • Guests

Posté 21 octobre 2005 - 04:25

:P :lol: merci Pascal d'avoir remis cette rubrique que j'ai eu l'occasion de consultée de temps en temps avec beaucoup de plaisir!!! Malheureusement, je n'en connais pas ou ne m'en souviens jamais!

#76 caro la Buxoise

  • Membres
  • 240 messages

Posté 24 octobre 2005 - 06:18

allez, une petite pour un lundi attention au génie ;)

L'ours et le lapin.
L'ours pourchasse le lapin.
- Je vais t'attraper p'tit salopard de lapin.
- Va chier, ours de merde.
L'ours et le lapin se poursuivant, traverse un champ et se retrouvent nez à
nez avec une grenouille.
- Stop, crie la grenouille, je suis une grenouille magique et je peux, si
vous le désirez, exaucer 3 voeux pour chacun. Qui commence...?
- Moi, moi, dit l'ours, c'est moi le plus gros.
- Bon vas-y, dit la grenouille.
- Moi, l'ours, je veux que tous les ours de la forêt soit des femelles.
- Pas de problème, ton voeux est exaucé. Et toi, lapin ?
- Moi, je veux un casque de moto.
- L'ours, en regardant le lapin, "t'es vraiment con toi !"
- Ton voeux est exaucé, faite votre 2éme voeux.
- L'ours demande "je voudrai que tous les ours des forêts voisines soit
des femelles.
- Et voilà, ton voeux est exaucé, à toi lapin.
- Moi, je voudrai une moto à ma taille ultra puissante et rapide.
- Et pour mon 3éme voeux, dit l'ours, je souhaite que tous les ours de la
planète soit des femelles, bien entendu, sauf moi...
- Bien, dit la grenouille, voilà, ton dernier voeux est exaucé et toi, le
lapin, quel est ton dernier souhait ?
Le lapin met son casque, monte sur sa moto, démarre à fond en criant,
montrant l'ours du doigt...
- Jeee veux qu'iiilllll soit pedeeeeeeeeeeee......
il n'existe rien de constant si ce n'est le changement (Bouddha)

Ce qui est dangereux, ce n'est pas tant les hommes mauvais, mais les hommes bons qui se taisent. (Martin Luther King)

#77 kakou

    Cadre Supérieur de Santé

  • Membres
  • 2 671 messages

Posté 24 octobre 2005 - 06:47

excellent!!!! :lol: :lol:
ele va plaire à amédée, celle là!!!! oui le ptit nouveau!!!!
Kakou
"que chacun s'efforce, dans le milieu où il se trouve de témoigner à l'autre une véritable humanité.C'est de cela que dépend l'avenir de l'homme" Albert Schweitzer

#78 lapuce1968

  • Membres
  • 101 messages

Posté 28 octobre 2005 - 01:57

bon je m'y mets aussi en attendant le début de ma prépa...

Pierre : Dis moi, si je couche avec ta femme, on est amis?
>Paul : Non!
>Pierre : On est copains?
>Paul : Non!
>Pierre : On est ennemis?
>Paul : Non!
>Pierre : On est quoi alors?
>Paul : On est " quitte "!

****************************************************************

Un homme un peu complexé va chez le tatoueur et se fait inscrire " Clio "
>sur le sexe.
>De retour chez lui, il se regarde dans une glace et dit :
>Voilà maintenant tu as tout d'une grande
****************************************************************

>C'est un mec qui passe dans la rue des putes, il en accoste une:
>le mec: " C'est combien la turlutte? "
>la pute: " C'est 30 euro "
>le mec: " oh mince, j'en ai que 10...bon, je te les donne et je te file mon

>portable, ça te va? " la pute réfléchit et dit : " Bon c'est ok " Le mec
>fait sa petite affaire et puis lui file les 10 euro...... La pute
>s'exclame : " Et ton portable? "
>
>Le mec : " Ah oui....06.45.86.22.14

****************************************************************

>A l'hôpital, une superbe jeune femme attend dans le couloir sur sa civière
>avant d'être conduite au bloc opératoire pour subir une petite
>intervention.
>
>Elle s'inquiète un peu quand même, d'autant plus que l'heure tourne....
>Un type en blouse blanche s'approche, relève le drap qui la recouvre et
>examine son corps nu.
>Il rabat le drap, s'éloigne vers d'autres blouses blanches et discute.
>Un deuxième en blouse blanche s'approche, relève le drap et l'examine.
>Puis il repart.
>
>Quand le troisième blouse blanche approche, lève le drap et la scrute,la
>jeune femme s'impatiente:
>
> a.. C'est bien beau toutes ces auscultations, mais quand
>allez-vous m'opérer?
>L'homme en blouse blanche hausse les épaules:
>
> a.. J'en ai aucune idée, nous on repeint le couloir.
> ********************************************************


>Consonne: C,
>Voyelle : O,
>Voyelle : U,
>Voyelle : I,
>Consonne: L,
>Consonne: L,
>Voyelle :E,
>Consonne: S
>
> a.. 8 lettres
> b.. Pas mieux...


réponse:
>LUCIOLES !!! "
>
>*******************************************

>La petite Nathalie ( 7 ans ) est dans le jardin en train de remplir un trou

>lorsque le voisin l'aperçoit par-dessus la clôture.
>
> a.. Que fais-tu là Nathalie?
> b.. Elle lui répond, sans lever la tête, que son poisson
>d'aquarium est mort et qu'elle l'enterre.
>Le voisin quelque peu curieux lui dit :
>
> a.. C'est un très gros trou pour un petit poisson ne crois-tu pas?
>" A ce moment, Nathalie termine la dernière pelletée en la tapant
>délicatement et lui répond:
>
> a.. C'est parce qu'il est à l'intérieur de ton putain de chat. "
> ********************************************************
>


bonne lecture... désolée, ils viennent d'un ami médecin.... :rolleyes:
"Il faut recevoir les choses avec le même esprit qu'on
les donne."
Chevalier de Méré

"Si vous êtes perçu comme compétent et capable, vous serez
perçu comme un égal"
L. Von Gruht

mon avatar vient de http://www.sitanous.com/chezjasmine/dolls_...ub/sayclub.html

#79 Pascal

  • Membres
  • 24 301 messages

Posté 28 octobre 2005 - 06:35

Citation

C'est Papi, 80 ans bien sonnés, qui d'un coup se lève à la fin du journal de France 3 et qui dit à sa femme:
- "Je m'en vais chez le docteur."
- "Qu'est-ce qu'il se passe?", Lui demande Mamie Mastard, "Tu es malade?"
- "Non, pas du tout. je vais juste me faire prescrire ce médicament dont on vient de parler à la télé: le Viagra"
Alors aussitôt, mamie se lève elle aussi et prend son manteau.
Papi lui demande:
- "Bin, qu'est-ce que tu fais?"
- "Je m'en vais chez le docteur, moi aussi!"
- "Et pourquoi donc?"
- "Parce que si t'as l'intention de te servir à nouveau de ton vieux machin tout rouillé, alors je ferais aussi bien de me faire faire un rappel anti-tétanique!"

Pascal Becker
Cadre Supérieur de Santé
IFSI Lionnois (54)

#80 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 29 octobre 2005 - 07:18

Un jour trois hommes partent en excursion, lorsque soudainement ils arrivent à une énorme rivière déchaînée.

Il fallait absolument qu'ils se rendent de l'autre cote, mais n'avaient aucune idée de la façon de la traverser.

- Dieu, dit le premier,"donne-moi la force de traverser la rivière".

POUF, Dieu lui donna de gros bras et des jambes très puissantes, et il fut capable de traverser la rivière à la nage en 2 heures, mais faillit se noyer à deux reprises.

Voyant cela le deuxième homme pria lui aussi Dieu :
-" S'Il Te Plaît Dieu donne-moi la force..... et les outils pour traverser la rivière."

POUF, Dieu lui donna une chaloupe et des avirons, et il put traverser la rivière en 1 heure, mais faillit chavirer à deux reprises.

Le troisième homme fort de l'expérience de ses deux compagnons, décide lui aussi de prier Dieu :
- "S'Il Te Plait mon Dieu, donne-moi la force, les outils et l'intelligence pour traverser la rivière."
POUF, Dieu le changea en femme. Elle vérifia la carte, marcha environ 200 mètres et traversa le pont...
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#81 kakou

    Cadre Supérieur de Santé

  • Membres
  • 2 671 messages

Posté 29 octobre 2005 - 08:06

xcellent bravo
Kakou
"que chacun s'efforce, dans le milieu où il se trouve de témoigner à l'autre une véritable humanité.C'est de cela que dépend l'avenir de l'homme" Albert Schweitzer

#82 clara

  • Membres
  • 255 messages

Posté 30 octobre 2005 - 09:16

Et ben oui, décidément y a pas photo, la femme est bel et bien l'avenir de l'homme, désolée pour ceux qui avaient encore des doutes!

#83 caro la Buxoise

  • Membres
  • 240 messages

Posté 30 octobre 2005 - 10:10

Un Allemand, un Hollandais et un Belge sont assis dans un café.
L'Allemand annonce fiérement :
- Ma femme va en 7 secondes de 0 à 100.
- Oh, dit le Hollandais, comment ça ?
- C'est simple, je lui ai acheté une Porsche.
- Tout ça n'est rien, dit le Hollandais, ma femme va de 0 à 100 en 5
secondes.
- A bon !
- Eh oui, car moi je lui est offert une Ferrari.
- Ma femme à moi, dit le Belge, en seulement 2 secondes elle va de 0 à 100.
- Mais que lui as tu offert, toi à ta femme ?
- Juste une balance...
il n'existe rien de constant si ce n'est le changement (Bouddha)

Ce qui est dangereux, ce n'est pas tant les hommes mauvais, mais les hommes bons qui se taisent. (Martin Luther King)

#84 pimprenelle2

  • Membres
  • 532 messages

Posté 30 octobre 2005 - 06:15

Un homme d'affaires rencontre une belle femme qui accepte de passer l'aprés-midi avec lui pour 500€.
Avant de la quitter, il lui dit qu'il n'a pas d'argent sur lui et que sa secrétaire lui enverra un chèque pour location d'appartement.
Mais sur le chemin du bureau, il regrette ce qu'il a fait et estime que ça ne valait pas le coup. Il demande donc à sa secrétaire d'envoyer 250€ avec le mot suivant:
"Chère Madame,
Veuillez trouver ci-joint un chèque de 250€ pour la location de votre appartement.Je n'envoie pas le montant convenu parce que, en louant votre logement, je croyais:
1)Qu'il n'avait jamais été occupé.
2)Qu'il était chauffé.
3)Qu'il était assez petit pour que je m'y sente chez moi.
Malheureusement, j'ai découvert qu'il était déjà occupé, qu'il n'y avait pas de chauffage et qu'il était beaucoup trop grand."
Sur reception de cette note, la femme lui retourne son chèque avec le message suivant:
"Cher Monsieur,
Comment avez-vous pu imaginer qu'un aussi bel appartement reste vacant jusqu'à votre arrivée? Pour ce qui est du chauffage, il n'en manque pas, il vous suffisait de l'allumer. Enfin, je vous assure que l'espace loué n'est pas plus grand qu'ailleurs. Ne blâmez pas la propriétaire si vous n'avez pas assez de mobilier pour le meubler."

#85 pimprenelle2

  • Membres
  • 532 messages

Posté 30 octobre 2005 - 06:25

Et une petite dernière pour la route...... :)
C'est l'histoire d'un mec qui, la tronche amochée, rencontre un copain à lui:
"-Qu'est-ce qui t'est arrivé, t'es drôlement amoché?
-J'me suis pris un coup de gigot congelé dans la gueule...
-Bah, merde!Comment ça t'est arrivé?
-c'est hier, y'a ma femme qu'était en mini jupe, elle se penchait dans le congélateur pour prendre quelque chose, alors ch'ai pas c'qui m'a pris, j'ai pas pu résister, j'lui ai sauté dessus...
-Merde, alors!
-Ouais, elle gueulait comme une vache, alors je continuais de plus belle...
-Merde, alors!
-Ouais, en plus, elle se débattait, alors ça m'exitait encore plus...
-Tu m'étonnes!
-Puis, tout à coup, elle a attrapé un gigot congelé et puis elle m'en a foutu un coup sur la tronche...
-Merde alors, elle aime pas le sexe, ta femme?
-Si,mais pas à Auchan...

#86 mahe

  • Membres
  • 495 messages

Posté 30 octobre 2005 - 09:33

excellent!c'est bon pour finir un WE!!!

#87 amaia

  • Membres
  • 23 messages

Posté 01 novembre 2005 - 11:53

ma préférée de "florentin" du mai 2004: de temps en temps je la relie....et en plus mon cadre sup l'avait pris pour lui et m'avait dit que c'était une honte...j'ai jamais su s'il parlait de lui ou de cette blague !!!!! :lol:

Les chroniques racontent qu'en 2002 aurait eu lieu un challenge d'aviron entre l'équipe des rameurs de l’hôpital et ceux des cliniques privées. Les rameurs des cliniques brillèrent dès le départ et arrivèrent avec 10 minutes d'avance sur l'équipe de l’hôpital.
De retour dans les locaux de l’hôpital, le Comité Supérieur d'Analyse fit appel au cabinet FLAMENBAUM & BASSO spécialisé en audit managérial qui au bout d’un rapport de 700 pages , facturés 7500 € livra les vraisemblables circonstances qui pouvaient être les causes d'un résultat si imprévu et si déconcertant. Les constatations furent les suivantes :
1) L'équipe des cliniques était formée d'un chef d'équipe et de 10 rameurs;
2) L'équipe de l’hôpital était, elle, composée d'un rameur et de 10 chefs d'équipe. Le Cabinet d’audit demanda à l'Ensemble Majeur de Planification Générale de mettre en place, pour l'année suivante, une réforme dont les répercussions se feraient sentir à tous les niveaux de la délégation.

En 2003, lors du départ du nouveau challenge, l'équipe des cliniques reprit une fulgurante avance.
Cette fois-ci, l'équipe de l’hôpital arriva avec 20 minutes de retard.
Face à ce nouvel échec, il fut décidé de réunir à nouveau le Comité Supérieur d'Analyse qui, après étude des fiches de l'Ensemble Majeur de Planification Générale (frappées au coin du bon sens, naturellement) prit en compte les faits suivants :
1) Dans l'équipe des cliniques, il y avait un chef et 10 rameurs;
2) L'équipe de l’hôpital, suite aux réformes décidées par le Comité Supérieur d'Analyse et approuvées par la haute sphère du Management Directeur, comprenait :
- 1 chef d'équipe,
- 2 assistants au chef d'équipe,
- 7 chefs de section,
- 1 rameur.
Cet examen de la situation fut suivi d'une discussion très ouverte où, avec beaucoup de bon sens, l'analyse du président de l'équipe de l’hôpital fut adoptée avec enthousiasme par la majorité, constatant ainsi avec un sens de la formule lapidaire, que " ce rameur n'était bon à rien ".

En 2004, se présenta une nouvelle opportunité pour l'équipe des hospitaliers, En effet, le Département Central de Coordination d'Analyse de l’hôpital, en collaboration avec le Centre Général d'Analyse, avait mis au point une stratégie novatrice qui améliorerait sans aucun doute possible le rendement et la productivité, grâce à de substantielles modifications dans la structure. C'était la clé de voûte du succès, l'aboutissement ultime d'une méthodologie qui ferait pâlir d'envie même les meilleurs managers du monde.
Le résultat fut catastrophique. L'équipe des cliniques arriva cette fois-ci avec 30 minutes d'avance sur l'équipe de l’hôpital.
L'analyse de la situation conforta la pertinence des choix qui avaient conduit à cette situation :
1) Dans un but évident de déstabilisation spéculative, l'équipe des cliniques avait opté pour une formation traditionnelle : un chef d'équipe et de 10 rameurs;
2) L'équipe de l’hôpital avait introduit une formation avant-gardiste :
- 1 chef d'équipe,
- 2 consultants qualifiés,
- 1 auditeur empowerment,
- 1 superviseur de downsizing,
- 1 analyste de procédures,
- 1 technologue,
- 1 contrôleur,
- 1 chef de section,
- 1 technicien chronomètre,
- 1 rameur.

Après plusieurs jours d'épuisantes réunions et autant de séances de brainstorming, avec une logique de dissonance cognitive parfaitement caractérisée, le Comité hospitalier décida de punir le rameur en supprimant sa bourse d'études et en le radiant de l'Ecole dont la Grandeur et la Réputation risquaient de se voir ternir par une telle incompétence.
Lors de la réunion de clôture, le Comité statua :
" Pour le prochain challenge, nous conserverons la même organisation qui a fait ses preuves, mais nous engagerons un nouveau rameur par le biais d'un contrat d'Outsourcing, de manière à éviter toute implication directe et afin de réduire au mieux les coûts directs sans pour cela dégrader l'efficacité et la productivité des ressources de la Technocratie affectées aux objectifs définis par le Département Central de Coordination d'Analyse et approuvés par le Centre Général d'Analyse dans le cadre d'un Game-Plan ; d'un contrôle de gestion fondé sur l'adhésion des acteurs dans une approche volontariste d'un objectif commun. "

Toute ressemblance ou similitude avec votre environnement serait fortuite !


--------------------

#88 stéphane m

  • Membres
  • 90 messages

Posté 02 novembre 2005 - 08:15

C'est tellement vrai amaia!!!!!!!!!!
On sent du vécu !!
Stéphane

#89 Lucile

  • Membres
  • 3 713 messages

Posté 03 novembre 2005 - 09:47

Un couple part quelques jours au bord d'un grand lac. Lui est passionné de pêche et part tous les jours sur sa barque, elle adore lire et a emporté une grosse pile de bouquins en prévision.
Un matin, il va en ville acheter du matériel de pêche. Elle décide de prendre la barque et d'aller lire au fil de l'eau. Arrivée au milieu du lac, elle cesse de ramer et s'installe confortablement pour lire. Au bout d'une heure, passe le garde-pêche qui lui indique qu'à cet endroit, la pêche est interdite.
- Vous voyez bien que je suis en train de lire, non de pêcher !
- Oui mais ici, il est interdit de pêcher, je vais vous verbaliser.
- Mais enfin, JE LIS, JE NE PECHE PAS!!!
- Peut-être, mais vous avez tout le matériel pour !
- ....Si vous me verbalisez, je porte plainte pour tentative de viol !!
- Mais enfin, Madame, je ne vous ai même pas touchée !!
- Peut-être, mais vous avez tout le matériel pour !!!
Lucile
Cadre de santé
Qualité-gestion des risques

A force de sacrifier l’essentiel à l’urgent, on oublie l’urgence de l’essentiel
Edgar Morin

#90 Rachel

  • Membres
  • 224 messages

Posté 03 novembre 2005 - 10:18

C'est l'histoire d'un patron qui veut embaucher un comptable.

Il se dit: " je vais rechercher un militaire. Ce sont des gens rigoureux, disciplinés, etc...".
L'entretien se déroule bien, et, avant de se quitter, le patron demande à l'ancien gradé s'il sait compter.
- Mais oui, bien sûr.

- Allez-y un peu, pour voir.
- Un deux, un deux, un deux ......

Le patron réfléchit et se dit alors: " je vais plutôt prendre un informaticien : ils sont logiques, intelligents, etc...".
L'entrevue se passe bien, et, à la fin, il pose la même question.
- Pas de problème, répond l'informaticien: zéro un, zéro un, zéro un, zéro un....

Finalement, le patron a une illumination: " je vais embaucher un fonctionnaire : ils sont honnêtes, consciencieux, etc...
L'entrevue est vite expédiée, et arrive la fameuse question :
- Oui, évidemment, dit le fonctionnaire : Un, deux, trois...
- Bien, et vous pouvez continuer ?
- Quatre, cinq, six, sept, huit
- Super ! Encore un peu ?
- Neuf, dix, valet, dame, roi ...

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet