Aller au contenu


Commission d'attribution des crédits et DE


9 réponses à ce sujet

#1 églantine

  • Membres
  • 697 messages

Posté 28 décembre 2011 - 05:37

Bon voila, je lance un sujet qui tient à coeur pas mal de formateurs.

La 1ère promo nouveau référentiel de compétences est en dernière ligne droite pour le DE, et mes questions sont nombreuses :

- Un étudiant doit avoir pratiqué combien de fois les actes et activités de soins sur les 3 ans pour qu'on valide ces actes et activités? Doit-il avoir acquis cet acte une fois? deux fois? plus? ... pour qu'on valide définitivement le fait qu'il sache faire cet acte?

- comment évaluer en "pratique" la progression des compétences à partir des feuilles de bilans de stage, remplies par le tuteur? Je m'explique par un exemple : un étudiant acquiert l'indicateur "Préparer et mettre en œuvre les thérapeutiques médicamenteuses et les examens selon les règles de sécurité, d’hygiène, et d’asepsie" (compétence 4) au 3ème stage, puis pas au 4ème, puis à nouveau au 5ème stage ... comment évalue-t-on le fait qu'il est a progressé? qu'il valide cet indicateur définitivement?

- comment préparer ses dossiers pour la C.A.C et juger des capacités, compétences des étudiants qu'on a en guidance, grâce à des croix placées dans des cases?

En bref, comment déterminer du qualitatif avec du quantitatif?

Merci pour vos avis avisés ... :smile:
cadre de santé formateur

"à coeur vaillant rien d'impossible....." J.Coeur
"celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui perd sa passion" Angelo D'Arrigo

#2 églantine

  • Membres
  • 697 messages

Posté 06 janvier 2012 - 06:29

Et bien? Personne n'a d'idée?
Je suis étonnée que personne ne réponde ou me dise ce qui est fait dans son IFSI!! :smile: :sad:
cadre de santé formateur

"à coeur vaillant rien d'impossible....." J.Coeur
"celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui perd sa passion" Angelo D'Arrigo

#3 choupiok

  • Membres
  • 141 messages

Posté 08 janvier 2012 - 01:15

Eglantine,

Si je ne t'ai pas répondu à ta première demande c'est que pour moi l'attribution des compétences est une vraie usine à gaz. J'ai en suivi 3 redoublants qui ont redoublé en 2ème année ils ont donc en parcours 2 ans ancienne réforme et 2 ans nouvelle réforme. Donc pas de croix pour la première année (lol) et un démarrage difficile en 2ème année car ils n'avaient pas compris le portfolio.

Donc je valide les compétences selon certes les croix, mes aussi ce qu'ils me disent de leurs pratiques, ce que l'appréciation de stage dis, de l'analyse des pratiques. Pour un je n'ai aucun soucis mais pour les 2 autres c'est vraiment complexe.

Ensuite cette année j'ai récupéré 2 étudiants en suivi, la formatrice qui les avaient depuis 2 ans est partie. Elle n'avait pas validé les compétences alors que les éléments de compétences étaient amplement validé (cf les croix). L'explication donnée par ma collègue c'est que c'est pas a elle de validé les compétences ne voyant pas agir les étudiants sur le terrain clinique.

Bref sincèrement une belle usine à gaz que ces compétences et leurs validations.
<i> sortie juin 2008 de l'IFCS de Grenoble</i>

je vis tellement au dessus de mes revenus qu'en vérité nous menons, eux et moi, une existence entièrement séparée. O.Wilde

#4 églantine

  • Membres
  • 697 messages

Posté 08 janvier 2012 - 01:35

Je sais que c'est une usine à gaz ... comment peut-on nous avoir plongé dans cette galère en 2009 sans en avoir étudié jusqu'à l'étape finale qui est l'obtention du DE? Chaque IFSI va faire cela à sa sauce, alors qu'on devrait avoir des critères sécurisants ...
ça me fait peur!! :smile:
cadre de santé formateur

"à coeur vaillant rien d'impossible....." J.Coeur
"celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui perd sa passion" Angelo D'Arrigo

#5 églantine

  • Membres
  • 697 messages

Posté 09 janvier 2012 - 07:20

Charlaine, j'ai reçu un avis de réponse dans mes mails et je ne le vois pas ... :smile:
cadre de santé formateur

"à coeur vaillant rien d'impossible....." J.Coeur
"celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui perd sa passion" Angelo D'Arrigo

#6 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 09 janvier 2012 - 07:45

Voir le messageéglantine, le 28 décembre 2011 - 05:37 , dit :

Bon voila, je lance un sujet qui tient à coeur pas mal de formateurs.

La 1ère promo nouveau référentiel de compétences est en dernière ligne droite pour le DE, et mes questions sont nombreuses :

- Un étudiant doit avoir pratiqué combien de fois les actes et activités de soins sur les 3 ans pour qu'on valide ces actes et activités? Doit-il avoir acquis cet acte une fois? deux fois? plus? ... pour qu'on valide définitivement le fait qu'il sache faire cet acte?

- comment évaluer en "pratique" la progression des compétences à partir des feuilles de bilans de stage, remplies par le tuteur? Je m'explique par un exemple : un étudiant acquiert l'indicateur "Préparer et mettre en œuvre les thérapeutiques médicamenteuses et les examens selon les règles de sécurité, d'hygiène, et d'asepsie" (compétence 4) au 3ème stage, puis pas au 4ème, puis à nouveau au 5ème stage ... comment évalue-t-on le fait qu'il est a progressé? qu'il valide cet indicateur définitivement?

La difficulté est d'avoir appelé validation de compétences ce qui est en fait des capacités. D'une part parce que savoir faire n'est pas forcément savoir argumenter, expliquer, justifier... Et le tuteur ne devrait en fait valider qu'en ayant eu accès aux argumentation de l'étudiant en cours de réalisation. Réussir l'acte ne suffit pas. Les connaissances qui y sont liées sont tout aussi importantes.
D'autres part parce que savoir faire dans une situation n'implique pas ipso facto, savoir le faire dans toutes les situations.En conséquence, ce qui peut être validé dans une situation peut être remis en cause dans une autre situation; Il faut donc que cela soit évalué dans plusieurs stages différents si l'on arriver à valider l'acquisition d'une véritable compétence.

Deuxièmement, les situations de stage ne se prêtent pas forcément à la validation de la totalité des items (ou capacités) d'une compétence. Mais il en est de même pour les actes et techniques infirmières. Une relation d'aide n'est pas une relation thérapeutique (mis ensemble dans le référentiel d'acte à valider en stage). Et la relation thérapeutique ne se rencontre que dans certains lieux de stage spécifiques... en général là où les soins techniques sont très limités (ces soins cités relèvent tous de la compétence 4...).
Il y aura donc une confrontation de la totalité des feuilles stage pour estimer l'atteinte de l'acquisition de la compétence.

Mais l'on peut se poser la question des étudiants qui valident des compétences en stage et qui ne valident pas les UE qui en relèvent... non ? (Exemple Compétence 1 validée mais échec dans les UE 3.1 des semestres 1 & 2; Compétences 5 validée en stage mais échec dans les UE 4.6 semestres 3 & 4...). Comment font-ils en stage pour valider une compétence dont ils n'arrivent pas à intégrer les savoirs théoriques à l'IFSI ?

Voir le messageéglantine, le 28 décembre 2011 - 05:37 , dit :

- comment préparer ses dossiers pour la C.A.C et juger des capacités, compétences des étudiants qu'on a en guidance, grâce à des croix placées dans des cases?

En bref, comment déterminer du qualitatif avec du quantitatif?

Merci pour vos avis avisés ... :sad:

Du qualitatif avec du quantitatif : il y a aussi certains soins qui deviennent "rares" selon les potentiels des stages dont un IFSI dispose, comme les poses des sondes gastriques, urinaires... qui fait que les étudiants peuvent ne pas avoir eu l'occasion de les réaliser... comment faire ? (ah je rajoute une question là... et je n'ai pas de réponse... :laugh: )
C'est le recoupement des résultats de stage avec les résultats théoriques. Un étudiant en difficulté d'analyse rencontrera des difficultés avec toutes les UE qui en nécessite, mais aussi dans les analyses de pratiques liées au stage par exemple...

Pour la validation des compétences, la confrontation des résultats théoriques et pratiques de chaque compétence, mais aussi de savoir si les validations l'ont été après rattrapages (et combien), avec compensation ou non, sont des éléments qui peuvent démontrer comment se présentent les difficultés de l'étudiant.
Le suivi pédagogique qui peut refléter son attitude aussi face à ses études, son implication, les moyens mis en place par l'étudiant, par le référent du suivi pédagogique... les UE restant à rattraper des semestres précédents (le cumul des lacunes) permettront de savoir je pense s'il est nécessaire que cet étudiant redouble sa troisième année ou non.

Au bout du compte, pour l'instand, nous devons mettre sur le marché du travail des futurs professionnels présentant au moins la même employabilité que ceux de l'ancien programme... enfin autant que faire se peut, selon la visibilité l'on peut avoir sur la qualité des professionnels que nous formons. :smile:

Voilà ce que je peux en dire à ce jour... je ne sais pas si ça vous aide...
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#7 églantine

  • Membres
  • 697 messages

Posté 09 janvier 2012 - 08:27

Voir le messageCharlaine, le 09 janvier 2012 - 07:45 , dit :

Voilà ce que je peux en dire à ce jour... je ne sais pas si ça vous aide...

Et bien Charlaine, ça a au moins le mérite de montrer la complexité de cette évaluation ... J'ai compris le sens de vos propos, vous avez énormément d'expériences dans le domaine de la formation et c'est tout bénef pour nous tous!
Mais en "pratique", j'ai quand même du mal à comprendre comment on va "soupeser" les capacités d'un étudiant...
Est-ce que la C.A.D va s'appuyer sur tous les éléments qu'on prend en compte pour les C.A.C? (appréciations des tuteurs, validation des critères de compétences, actes et activités, analyse de pratique et capacités réflexives de l'étudiant)... Je pense que oui ... mais quelle lourde responsabilité pour le formateur responsable du suivi pédagogique qui va devoir, seul, en son âme et conscience, décider de l'avenir de l'étudiant ... parfois sur le fil du rasoir!
Avant, la note était sécurisante, maintenant, tout est très flou et trop subjectif. Et c'est cette subjectivité qui m'inquiète, même si elle est validée par une commission ...
Si on va à l'extrême, un formateur qui apprécie un étudiant pourra le favoriser par rapport à un étudiant qui présente le même parcours, mais avec lequel il n'a pas d’atomes crochus. Et quand on sait qu'on présente à la C.A.C les dossiers qui nous posent problème, il est facile de "cacher" certaines choses ...
C'est là le fruit d'une réflexion certainement un peu extrême, mais je pense pas si éloignée d'une certaine réalité...
cadre de santé formateur

"à coeur vaillant rien d'impossible....." J.Coeur
"celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui perd sa passion" Angelo D'Arrigo

#8 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 09 janvier 2012 - 08:43

Et s'il était prévue une réunion préparatoire par l'équipe de l'IFSI pour débattre de la présentation des étudiants posant problème, justement pour éviter, tenter de limiter cette partialité humaine du seul formateur (et du formateur seul) ?
N'avez-vous pas déjà de réunion d'équipe préparatoire à la CAC ?
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#9 slk1730

  • Membres
  • 268 messages

Posté 10 janvier 2012 - 08:33

nous avons d'abord en équipe une cac de préparation où les formateurs de promo débattent des dossiers complexes
puis 2 jours avant la CAC nous avons avec la direction une cac appelée pré CAC où nous argumentons , la décision étant si problème prise par la direction qui est souveraine à la CAC . Cependant les formateurs arrivent à se mettre d'accord, il n'est jamais arrivé que la direction ait à trancher
mais défendre un dossier demande parfois beaucoup de force d'argumentation, bien sûr il y a ces croix, bien sûr il y a le bilan de stage mais il ya aussi un étudiant qu"'on commence à connaitre bien, qu'on suit de près dans ce nouveau progamme, qu'on connait aussi sur le plan théorique, et on connait aussi l'encadrement dans certains services de soins!!!

#10 églantine

  • Membres
  • 697 messages

Posté 10 janvier 2012 - 06:35

Voir le messageCharlaine, le 09 janvier 2012 - 08:43 , dit :

Et s'il était prévue une réunion préparatoire par l'équipe de l'IFSI pour débattre de la présentation des étudiants posant problème, justement pour éviter, tenter de limiter cette partialité humaine du seul formateur (et du formateur seul) ?
N'avez-vous pas déjà de réunion d'équipe préparatoire à la CAC ?
si si bien sûr Charlaine!!
Mais tous se posent la question, on sort aujourd'hui d'une réunion plénière où il en a été question ... Je fais aussi partie d'un groupe inter-IFSI où certains ont adopté :
- pour le stage : la loi des 83% (c'est à dire que, dans Winifsi, quand une compétence est validée entre 83 et 100% grâce au système de cochage, elle est acquise)
- Pour l'ensemble des stages avant passage à la CAD : la loi des 50% (si une compétence est validée au moins à 50% sur l'ensemble des 6 stages, elle sera acquise)
Notre IFSI n'a pas encore statué, nous étions plus favorable à l'acquisition à 100% des éléments de la compétence... ce qui ne favorise pas l'étudiant! Et ces différences entre IFSI se sont pas normales, là où avant il y avait une note qui ne laissait aucune ambiguïté et aucune subjectivité...
cadre de santé formateur

"à coeur vaillant rien d'impossible....." J.Coeur
"celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui perd sa passion" Angelo D'Arrigo

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet