Aller au contenu


TFE


14 réponses à ce sujet

#1 iby

  • Membres
  • 9 messages

Posté 31 octobre 2011 - 04:19

Bonjour à toutes et à tous. Je suis actuellement en 3ème année d'école d'infirmière. Je suis en train de préparer mon oral du TFE. C'est d'ailleurs pour cela que j'écris sur le forum. Je souhaiterai avoir votre avis sur ma question pour l'oral: en quoi l'implication de la famille dans le soin peut perturber le positionnement infirmier alors que la famille a été considérée?
J'ai du mal à trouver des références bibliographiques concernant le positionnement iDE. Peut être avez vous des idées?
Je vous remercie pour toutes les suggestions que vous pourrez m'apporter. Bonne journée.

#2 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 31 octobre 2011 - 08:52

Bonjour Iby et bienvenue sur le forum de cadredesante.com :wacko:

Je dois dire que je ne comprend pas bien votre demande : une question pour la soutenance ? Vous pouvez nous expliquer un peu plus ?

Concernant votre question, je ne la comprends pas non plus... la famille considérée ? Dans quel contexte êtes-vous ?
Dites-nous en plus pour éclairer notre lanterne afin que l'on puisse vous aider...
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#3 iby

  • Membres
  • 9 messages

Posté 01 novembre 2011 - 10:25

Voir le messageCharlaine, le 31 octobre 2011 - 08:52 , dit :

Bonjour Iby et bienvenue sur le forum de cadredesante.com :wacko:

Je dois dire que je ne comprend pas bien votre demande : une question pour la soutenance ? Vous pouvez nous expliquer un peu plus ?

Concernant votre question, je ne la comprends pas non plus... la famille considérée ? Dans quel contexte êtes-vous ?
Dites-nous en plus pour éclairer notre lanterne afin que l'on puisse vous aider...

Bonjour. J'ai fais mon écrit sur la famille de personne vulnérables c'est à dire dépendantes dans l'incapacité de décider et de s'exprimer. Le recours à la famille est donc indispensable. Dans l'écrit j'ai parlé de la considération de la famille c'est à dire reconnaître son importance auprès du proche malade, ses besoins, ses réactions comme légitimes. Il faut ensuite aller au delà (soutenance orale), c'est à dire les impliquer dans le projet de soin. Cette étape peut être compliquée lorsque l'équipe est en désaccord avec le proche et ainsi le positionnement infirmier peut être perturbé.
J’espère avoir été plus clair. Si vous avez besoin d'autres informations, n'hésitez pas à me le demander. Merci pour vos réponses.

#4 iby

  • Membres
  • 9 messages

Posté 02 novembre 2011 - 10:50

Bonjour. Je me permets à nouveau d'écrire. Pourriez vous me donner quelques sources documentaires sur le positionnement infirmier ou des idées. Merci beaucoup.

#5 Lucile

  • Membres
  • 3 713 messages

Posté 02 novembre 2011 - 02:06

Un article qui peut vous aider, peut-être ? Sainsalieu a écrit sur l'identité professionnelle et en tapant ces mots clés, vous pourrez aboutir à une bibliographie plus étoffée. Mais je ne comprends pas très bien ce que vous entendez par "positionnement infirmier" dans le contexte du thème de votre TFE. Je lirais plutôt une affirmation de ses compétences par rapport aux proches plus que du positionnement identitaire. Si c'est l'enjeu des divergences qui peuvent exister entre les proches et les professionnels de santé, il faut encore s'interroger sur les motivations des uns et des autres, et leurs contraintes. Pourquoi y-a-t-il difficultés de compréhension ? Comment faire des efforts pour aller à la rencontre les uns des autres ? Au final, c'est le patient, là encore, qui doit bénéficier de ces partages, non en subir les conséquences néfastes... :wacko:
Lucile
Cadre de santé
Qualité-gestion des risques

A force de sacrifier l’essentiel à l’urgent, on oublie l’urgence de l’essentiel
Edgar Morin

#6 iby

  • Membres
  • 9 messages

Posté 02 novembre 2011 - 02:31

Voir le messageLucile, le 02 novembre 2011 - 02:06 , dit :

Un article qui peut vous aider, peut-être ? Sainsalieu a écrit sur l'identité professionnelle et en tapant ces mots clés, vous pourrez aboutir à une bibliographie plus étoffée. Mais je ne comprends pas très bien ce que vous entendez par "positionnement infirmier" dans le contexte du thème de votre TFE. Je lirais plutôt une affirmation de ses compétences par rapport aux proches plus que du positionnement identitaire. Si c'est l'enjeu des divergences qui peuvent exister entre les proches et les professionnels de santé, il faut encore s'interroger sur les motivations des uns et des autres, et leurs contraintes. Pourquoi y-a-t-il difficultés de compréhension ? Comment faire des efforts pour aller à la rencontre les uns des autres ? Au final, c'est le patient, là encore, qui doit bénéficier de ces partages, non en subir les conséquences néfastes... :wacko:

Tout d'abord merci d'avoir pris du temps pour me répondre.
Dans mon écrit, j'ai parlé de l'enjeu des divergences et tout ce dont vous citez pour arriver à comprendre ce qui se joue lors de la relation avec une famille ainsi que les conséquences sur la relation soignant-soigné. Pour la soutenance, l'enseignante référente pour mon TFE m'a suggérée d'aller plus loin sur ce thème, c'est à dire que la soutenance orale peut mettre en évidence la difficulté du positionnement infirmier cela impliquerait à la fois l'infirmière dans son approche patient et famille et aussi dans son implication au sein d'une équipe qui peut lui apporter des ressources.
Le positionnement infirmier ou le fait de se positionner en tant que que professionnel est souvent abordé en cours surtout lorsqu'on nous parle de la gestion des émotions mais il faut que j'aille "au delà" dixit mon enseignante. Mais il est vrai que ce terme de positionnement infirmier est un peu compliqué à mes yeux.
J’espère avoir un peu précisé ma demande et que vous puissiez m'apportant quelques éclairages. Bonne après-midi.

#7 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 02 novembre 2011 - 08:16

Je partage ce que dit Lucille...
Dans votre relation soignant-soigné, avez-vous abordé la notion (théorie) du transfert / Contre transfert ? Car le positionnement dépend bien aussi de ce processus... pour trouver la "juste distance".
Y voyez-vous un peu plus clair ?
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#8 iby

  • Membres
  • 9 messages

Posté 02 novembre 2011 - 09:17

Voir le messageCharlaine, le 02 novembre 2011 - 08:16 , dit :

Je partage ce que dit Lucille...
Dans votre relation soignant-soigné, avez-vous abordé la notion (théorie) du transfert / Contre transfert ? Car le positionnement dépend bien aussi de ce processus... pour trouver la "juste distance".
Y voyez-vous un peu plus clair ?

En fait je n'ai pas abordé le sujet du transfert contre-transfert car ça n'a pas été le cas dans mes 2 situations que j'ai analysées. Le problème se situait plus au niveau des divergences d'opinions avec la famille concernant le patient et des différences de représentations concernant 2 thèmes distincts( l'alimentation en fin de vie et la prise en soin d'un bébé). Du coup le savoir-faire et savoir-être infirmier sont remis en question par la famille ce qui m'a rendu mal à l'aise et à engendré un mécanisme de défense: la fuite qui a donc une répercussion directe sur le patient. C'est la relation avec la famille qui m'a posé des difficultés alors je ne pense pas avoir été dans le transfert- contre transfert.Je n'ai pas occupé mon rôle d'aidante, je n'ai pas suis me positionner en tant que professionnelle. C'est donc pour cela que mon enseignante référente pour le TFE me conseille cette voie qui me parait intéressante mais qu'est ce que le positionnement professionnel exactement? Il repose sur notre identité, notre culture et la déontologie je pense. Mais concrètement au quotidien comment se positionner professionnellement. Je ne trouve pas de sources documentaires. Encore merci pour votre aide qui me permet de réfléchir à d'autres pistes. Peut-être que ce que j'ai rajouté vous permet d'éclairer un peu plus mes propos mais c'est pas évident pour moi de vous résumer tout l'écrit en quelques lignes.
Bonne soirée

#9 iby

  • Membres
  • 9 messages

Posté 05 novembre 2011 - 11:05

Bonjour. J'écris à nouveau car je voudrai savoir si la notion de positionnement infirmier est une notion abordée lors de la formation de cadres de santé. Je m'interroge car tous mes enseignants de l'IFSI en parlent et je ne trouve pas de documents! Merci. Bonne journée.

#10 Lucile

  • Membres
  • 3 713 messages

Posté 05 novembre 2011 - 11:27

Iby, il y a 13 professions dans le corps des cadres de santé !! Et le positionnement abordé est celui du cadre...
Lucile
Cadre de santé
Qualité-gestion des risques

A force de sacrifier l’essentiel à l’urgent, on oublie l’urgence de l’essentiel
Edgar Morin

#11 iby

  • Membres
  • 9 messages

Posté 05 novembre 2011 - 05:08

Voir le messageLucile, le 05 novembre 2011 - 11:27 , dit :

Iby, il y a 13 professions dans le corps des cadres de santé !! Et le positionnement abordé est celui du cadre...

Ok Lucile. Une dernière question. Je suis l'ancienne formation en IFSI. En lisant les UE de la réforme, le terme de posture est cité. Quelle différence faites vous entre le positionnement et la posture professionnel?
Je vous remercie à nouveau du temps que vous m'accorderez. Toutes vos réflexions m'ont permis d'avancer. Bonne soirée

#12 Lucile

  • Membres
  • 3 713 messages

Posté 06 novembre 2011 - 10:46

Je ne suis pas formatrice, et je ne sais pas vous donner une définition exacte par rapport au programme. Par contre, je peux vous dire ce que ces mots représentent pour moi (et que pour moi !)...La posture est relative au savoir-faire, c'est à dire qu'elle concerne les gestes professionnels, le savoir acquis par l'apprentissage...Le positionnement correspond plutôt au savoir-être, c'est à dire la façon d'effectuer les gestes, enrichie de l'expérience...Mais ce n'est pas si simple à expliquer ! Attendons les experts formateurs ? :wacko:
Lucile
Cadre de santé
Qualité-gestion des risques

A force de sacrifier l’essentiel à l’urgent, on oublie l’urgence de l’essentiel
Edgar Morin

#13 iby

  • Membres
  • 9 messages

Posté 06 novembre 2011 - 11:08

Voir le messageLucile, le 06 novembre 2011 - 10:46 , dit :

Je ne suis pas formatrice, et je ne sais pas vous donner une définition exacte par rapport au programme. Par contre, je peux vous dire ce que ces mots représentent pour moi (et que pour moi !)...La posture est relative au savoir-faire, c'est à dire qu'elle concerne les gestes professionnels, le savoir acquis par l'apprentissage...Le positionnement correspond plutôt au savoir-être, c'est à dire la façon d'effectuer les gestes, enrichie de l'expérience...Mais ce n'est pas si simple à expliquer ! Attendons les experts formateurs ? :wacko:

Encore Merci pour votre réponse. Votre avis me conforte dans ce que je pensais. Si des formateurs passent sur le forum, pourriez vous me donner votre avis. Merci

#14 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 06 novembre 2011 - 10:30

Pas facile, on va tenter...
Le positionnement, c'est prendre position en rapport avec les valeurs, les connaissances et les limites de son champ de compétence sur un sujet donné. Le positionnement est toujours individuel et peut changer d'un professionnel à l'autre issu d'un même métier.
La posture est beaucoup plus large. Dans le langage commun elle désigne le positionnement d'un corps dans l'espace. Je reprendrais cette image pour expliquer avec une métaphore la posture professionnelle. Le métier est aussi appelé "corps de métier". La posture est donc comment la personne se place par rapport à ce corps de métier. La place qu'elle prend face à d'autres professionnels, à une personne soignée correspond-elle à ce qu'on attend d'une infirmière ? Est-elle à la place (le rôle) attendue d'une infirmière ? Le positionnement est personnel, la posture est au regard d'un référentiel de métier. On pourrait alors parler de langage, de positionnement, d'attitude déplacés, non professionnels parce qu'ils ne sont pas à leurs places comme on l'attendrait dans ce corps de métier. Ils ne correspondraient pas aux "normes" professionnelles.

Ces explications vous sont-elles claires ?
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#15 iby

  • Membres
  • 9 messages

Posté 06 novembre 2011 - 11:26

Voir le messageCharlaine, le 06 novembre 2011 - 10:30 , dit :

Pas facile, on va tenter...
Le positionnement, c'est prendre position en rapport avec les valeurs, les connaissances et les limites de son champ de compétence sur un sujet donné. Le positionnement est toujours individuel et peut changer d'un professionnel à l'autre issu d'un même métier.
La posture est beaucoup plus large. Dans le langage commun elle désigne le positionnement d'un corps dans l'espace. Je reprendrais cette image pour expliquer avec une métaphore la posture professionnelle. Le métier est aussi appelé "corps de métier". La posture est donc comment la personne se place par rapport à ce corps de métier. La place qu'elle prend face à d'autres professionnels, à une personne soignée correspond-elle à ce qu'on attend d'une infirmière ? Est-elle à la place (le rôle) attendue d'une infirmière ? Le positionnement est personnel, la posture est au regard d'un référentiel de métier. On pourrait alors parler de langage, de positionnement, d'attitude déplacés, non professionnels parce qu'ils ne sont pas à leurs places comme on l'attendrait dans ce corps de métier. Ils ne correspondraient pas aux "normes" professionnelles.

Ces explications vous sont-elles claires ?

Bonsoir. Merci beaucoup pour ces explications. C'est très clair. Encore merci pour toutes vos réponses. Bonne soirée.

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet