Aller au contenu


rémunération des IDE par rapport aux cadres


19 réponses à ce sujet

#1 chamalau

  • Membres
  • 38 messages

Posté 18 octobre 2009 - 04:05

Bonjour à toutes et tous
une question m'interroge depuis quelques jours
je suis cadre dans un EHPAD privé et avons des difficultés à recruter des IDE ( c général dans la région )
quelle ne fut pas ma surprise lorsque la direction de cet établissement m'informe qu' une IDE recrutée depuis peu ,diplômée moins d'un an, gagne pour 35 heures plus que moi qui fait des heures à ne plus finir ( environ 50 h par semaine ). Il y a une surenchère salariale incroyable
Je suis jeune cadre rassurée moi ce n'est pas comme cela partout car je pense que je vais changer d'établissement
au plaisir

#2 Isabelle G.

  • Modérateur
  • 1 343 messages

Posté 18 octobre 2009 - 08:38

Voir le messagechamalau, le 18 octobre 2009 - 04:05 , dit :

Bonjour à toutes et tous
une question m'interroge depuis quelques jours
je suis cadre dans un EHPAD privé et avons des difficultés à recruter des IDE ( c général dans la région )
quelle ne fut pas ma surprise lorsque la direction de cet établissement m'informe qu' une IDE recrutée depuis peu ,diplômée moins d'un an, gagne pour 35 heures plus que moi qui fait des heures à ne plus finir ( environ 50 h par semaine ). Il y a une surenchère salariale incroyable
Je suis jeune cadre rassurée moi ce n'est pas comme cela partout car je pense que je vais changer d'établissement
au plaisir

Pourquoi changer d'établissement? Parce que vous êtes sous rémunérée ou parce que l'IDE l'est plus que vous?
J'ai connu des différences de traitements dans le privé, où une jeune diplomée était plus rémunérée que moi qui l'étais depuis 3 ans. Elle avait même droit aux primes dont nous avions eu droit apres plus d'un an de bons et loyaux services.. C'est vrai que c'est rageant mais c'est un peu l'offre et la demande...
Essayez de renégocier votre contrat..
Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt

#3 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 20 octobre 2009 - 09:29

je partage le conseil donné par Isabelle : renégocier votre salaire de base... et vos heures supplémentaires.... il manque autant d'IDE que de cadre de santé, qu'on se le dise.
Ce phénomène n'est pas rare, dans le privé comme dans le public. c'est une proposition de la mission de Singly : faire en sorte qu'un cadre même débutant ne gagne pas moins qu'une IDE... histoire de revaloriser la fonction cadre et les responsabilités qui lui incombe (et les 10 mois de formation supplémentaires au passage)...

Qui ne demande rien n'a rien... osez, défendez votre valeur... mais armez-vous d'arguments solides : qu'avez-vous apporté à cet établissement depuis votre arrivée...? En dernier recours, si vous avez une fin de non recevoir (échec) de votre négociation de salaire et bien parlez de votre départ... mais ne commencez pas par ça... ils prendront ça pour du chantage et aucune direction ne l'apprécie... Bon courage. :rolleyes:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#4 LoL-55

  • Membres
  • 145 messages

Posté 20 octobre 2009 - 10:12

Je crois que cette discussion tombe aussi en pleine pèrode de restructuration de la fonction cadre. On demande à l'heure actuelle de plus en plus aux cadres qui ont désormais, en plus de leur charge de travail dans le suivi des équipes et des prises en charges, des missions supplémentaires en terme de rationalisation des dépenses, efforts d'organisation, prise en compte des équilibres financiers de leur pôle. Ces nouvelles compétences viennent se surajouter à un quotidien chargé avec de plus aujourd'hui, la gestion de plusieurs services ou des services de plus en plus lourds.
Venir en ces temps d'effort collectif dans le cadre du retour à l'équilibre qui est l'actualité des établissements, négocier des revalorisations de rémunération, me semble être stratégiquement une mise en difficulté.
Je crois que comme le préconise le rapport, c'est toute la définition de la fonction cadre qui est à revoir, du recrutement des cadres, en passant par leur formation et, pour finir, leur rémunération.
CDS PSY
Un rêve intact est une merveille fragile. Edouard Estaunié

#5 energi

  • Membres
  • 122 messages

Posté 09 novembre 2009 - 11:22

Je te rassure Chamalau. J'ai appris aussi que les ides dans mon service ont un salaire supérieur au mien grâce à leur ancienneté. Ce qui peut contrebalancer cette "injustice" (c'est aussi ce que je ressens), c'est tous les avantages que tu peux lister dans ton poste et ta place dans cet établissement.

Je suis surprise par contre par la possibilité de négocier le salaire! je ne savais pas qu'on pouvait faire ce genre de démarche! personnellement, j'ai un diplôme universitaire depuis 2007, je me suis bien posé la question si ce diplôme pourrait avoir une incidence sur mon salaire mais je n'ai encore rien demandé. Mais, c'est peut être une vision personnelle: négocier le salaire c'est comme mendier même si j'argumente ce mérite!
"aprenez à regarder les autres comme s'ils n'étaient pas vous mêmes"

#6 Isabelle G.

  • Modérateur
  • 1 343 messages

Posté 09 novembre 2009 - 05:43

Voir le messageenergi, le 09 novembre 2009 - 11:22 , dit :

Je suis surprise par contre par la possibilité de négocier le salaire!

Dans le privé, on peut négocier le salaire.
Dans le public, on ne peut pas négocier son salaire (grille indiciaire), mais certains négocient leur échelon de recrutement, leur ancienneté dans le privé etc et ils ont raison, si ca marche!
Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt

#7 mike35

  • Membres
  • 82 messages

Posté 09 novembre 2009 - 08:31

Voir le messageenergi, le 09 novembre 2009 - 11:22 , dit :

Je te rassure Chamalau. J'ai appris aussi que les ides dans mon service ont un salaire supérieur au mien grâce à leur ancienneté. Ce qui peut contrebalancer cette "injustice" (c'est aussi ce que je ressens), c'est tous les avantages que tu peux lister dans ton poste et ta place dans cet établissement.

Je suis surprise par contre par la possibilité de négocier le salaire! je ne savais pas qu'on pouvait faire ce genre de démarche! personnellement, j'ai un diplôme universitaire depuis 2007, je me suis bien posé la question si ce diplôme pourrait avoir une incidence sur mon salaire mais je n'ai encore rien demandé. Mais, c'est peut être une vision personnelle: négocier le salaire c'est comme mendier même si j'argumente ce mérite!


j'ai peur de comprendre...sur quels critères un cadre de santé devrait avoir un salaire supérieur une ide avec de l'ancienneté??

- la responsabilité : ce ne serait pas les ide qui font les gestes invasifs et qui donnent les traitements avec les risques potentiels secondaires?? d'ailleur quand il y a faute, qui va à la case prison sans passer par la case salaire??
La responsabilité de la vie des patiens serait moins "dédommageable" que la responsabilité managériale??

- sur le niveau de diplôme?? regardez de plus près le niveau universitaire de certains jeunes diplômés...on est un certain nombre à avoir fait des études universitaires avant l'ifsi avec des BAC+3 et +4 pour certains..

alors non,....je ne vois pas ce qui motiverait un salaire supérieur.

de plus le fait que certains jeunes diplomés négocient mieux leur salaire est un avantage pour tous...ça permet de réhausser la valeur...ce qui est une injustice c'est que "l'entreprise de soins" permette des différences de salaires à niveau et ancienneté équivalente....le seul point positif pour nous les gens du public, c'est que quand la différence entre le privé et le public est trop grande il y a des revalorisations salariales(bon c'est vrai c'est jamais arrivé :cool: ....pas que le public gagne moins(ça fait longtemps que c'est le cas, il y a dix ans que je suis diplomé et un copain de promo en bossant dans le privé après le DE, gagnait déjà ce que je gagne aujourd'hui, mais que la différence soit trop importante)...


#8 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 10 novembre 2009 - 09:05

Voir le messagemike35, le 09 novembre 2009 - 08:31 , dit :


alors non,....je ne vois pas ce qui motiverait un salaire supérieur.


aujourd'hui je ne crois pas que, au moins dans la fonction publique, on devienne cadre pour le salaire, ceci dit quand on lit par exemple les échanges sur le site de la mission Singly, je crois que beaucoup de contre arguments peuvent vous être opposer.
Quant à la responsabilité du cadre dire qu'elle n'est pas engagée me parait utopiste.
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#9 energi

  • Membres
  • 122 messages

Posté 10 novembre 2009 - 10:49

Concernant la responsabilité IDE et celle du cadre de santé, je réponds à mike35: on ne peut aussi facilement distinguer la responsabilité liée au geste invasif et la responsabilité managériale.

L'ide est responsable du geste effectivement, mais le cadre de santé peut être responsable indirectement s'il y a erreur: l'application de la prescription médicale, le probléme d'organisation et d'autres paramètres peuvent être analysées en terme de faute.

Pour mémoire, le décés de cet enfant suite à une injection de potassium, erreur liée au rangement des ampoules dans la pharmacie du service: l'infirmière n'a pas été la seule responsable de cette faute; le cadre de santé aussi.. une faute ne peut se réduire au seul geste de faire une injection (la faute individuelle est rare).

Personnellement, je me sens responsable autant que quand j'étais ide et peut être plus ... parce que justement je ne fais pas le geste mais je dois faire en sorte que ce geste soit fait par les ides dans les meilleures conditions possibles et si elles ne sont pas réunies, faire remonter les dysfonctionnements en cas de problème. Qu'en pensez vous Mike35?

La responsabilité du cadre n'est pas une "utopie" comme le souligne Lydie B.
"aprenez à regarder les autres comme s'ils n'étaient pas vous mêmes"

#10 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 10 novembre 2009 - 11:33

je me permet de préciser, je n'ai pas dit que la responsabilité du cadre était une utopie, mais que l'ignorer en était une , ce qui est quelque peu différent. :cool:
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#11 energi

  • Membres
  • 122 messages

Posté 10 novembre 2009 - 03:56

désolée Lydie B pour l'interprétation erronée que j'ai faite de vos propos. Je l'avais bien comprise comme vous l'avez rectifiée :cool:
"aprenez à regarder les autres comme s'ils n'étaient pas vous mêmes"

#12 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 11 novembre 2009 - 12:20

La responsabilité du cadre se situe effectivement en terme de moyens mis en place pour éviter les erreurs. Lorsque des verrous sautent, tout le monde plonge et dans une affaire qui concerne mon établissement, le cadre a été entendu pour l'organisation mise en place et était plus directement concernée par la faute que les soignants qui l'ont commise...
Par rapport au salaire, oui, cela peut faire débat parce que je gagnais plus comme infirmière de nuit que maintenant, donc j'imagine que des infirmières que j'encadre avec mon niveau d'ancienneté gagnent plus que moi. Ce qui me dérange, et qui doit tous nous déranger, c'est que nous avons tout de même dix mois d'école en plus et que comme tu le soulignes Mike, nous avons peut être aussi fait d'autres études avant. Alors si je suis ton raisonnement, un ide qui a bac+ 3 ou 4 avant l'ifsi devrait gagner plus qu'un cadre qui a le même niveau mais avec dix mois en plus du fait de l'école? C'est pas très logique... :cool:
cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#13 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 11 novembre 2009 - 10:32

Le problème que soulève Mike est la reconnaissance des diplômes universitaires au sein de la FPH... Lorsque nous auront enfin une équivalence LMD, le discours se rajustera... mais ce ne sera pas forcément plus juste... :cool:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#14 mike35

  • Membres
  • 82 messages

Posté 13 novembre 2009 - 05:36

Voir le messageangee, le 11 novembre 2009 - 12:20 , dit :

La responsabilité du cadre se situe effectivement en terme de moyens mis en place pour éviter les erreurs. Lorsque des verrous sautent, tout le monde plonge et dans une affaire qui concerne mon établissement, le cadre a été entendu pour l'organisation mise en place et était plus directement concernée par la faute que les soignants qui l'ont commise...
Par rapport au salaire, oui, cela peut faire débat parce que je gagnais plus comme infirmière de nuit que maintenant, donc j'imagine que des infirmières que j'encadre avec mon niveau d'ancienneté gagnent plus que moi. Ce qui me dérange, et qui doit tous nous déranger, c'est que nous avons tout de même dix mois d'école en plus et que comme tu le soulignes Mike, nous avons peut être aussi fait d'autres études avant. Alors si je suis ton raisonnement, un ide qui a bac+ 3 ou 4 avant l'ifsi devrait gagner plus qu'un cadre qui a le même niveau mais avec dix mois en plus du fait de l'école? C'est pas très logique... :cool:

bonjour angee, concernant la précision sur le niveau d'études il vient en comparaison de l'argument de la formation qu'on faite les cds...par rapport à ton ancien salaire de nuit, il était peut-être plus élevé du fait de la prime de nuit??
la question se pose effectivement sur le salaire ...qu'est ce que l'on rémunère exactement?? les compétences et le travail de l'ide...mais les CDS qui effectuent encore des soins infirmiers sont rares donc pourquoi comparer ces deux salaires...je réitère donc ma question qu'est-ce qui justifie un salaire supérieur...peut-être que le salaire de l'infirmière comporte des primes qui le font paraître plus élevé alors qu'en fait ce ne sont que des dédomagements(bien relatif ma foi)...


#15 mike35

  • Membres
  • 82 messages

Posté 13 novembre 2009 - 05:47

Voir le messageenergi, le 10 novembre 2009 - 10:49 , dit :

Concernant la responsabilité IDE et celle du cadre de santé, je réponds à mike35: on ne peut aussi facilement distinguer la responsabilité liée au geste invasif et la responsabilité managériale.

L'ide est responsable du geste effectivement, mais le cadre de santé peut être responsable indirectement s'il y a erreur: l'application de la prescription médicale, le probléme d'organisation et d'autres paramètres peuvent être analysées en terme de faute.

Pour mémoire, le décés de cet enfant suite à une injection de potassium, erreur liée au rangement des ampoules dans la pharmacie du service: l'infirmière n'a pas été la seule responsable de cette faute; le cadre de santé aussi.. une faute ne peut se réduire au seul geste de faire une injection (la faute individuelle est rare).

Personnellement, je me sens responsable autant que quand j'étais ide et peut être plus ... parce que justement je ne fais pas le geste mais je dois faire en sorte que ce geste soit fait par les ides dans les meilleures conditions possibles et si elles ne sont pas réunies, faire remonter les dysfonctionnements en cas de problème. Qu'en pensez vous Mike35?

La responsabilité du cadre n'est pas une "utopie" comme le souligne Lydie B.

il y a une légère différence entre se sentir responsable et l'être juridiquement...je suis désolé mais je continu à penser que celui qui va directement en prison sans passer par la case départ reste l'infirmier...concernant le fait divers que vous relatez il ne me semble pas que le cadre ait accompagné l'infirmiere en garde à vue.
les réalités hospitalières en terme de charge de travail seront toujours diluables au niveau hiérarchique dans justement ces mêmes réalités...l'infirmier reste toujours, malgré tous les contextes possibles, responsable des conséquences de son geste invasif...mais bon, nous les IDE on reste preneur d'assumation partagée des conséquences. d'ailleur ce serait peut-être intéressant que certains(notament les décideurs concernant les effectifs) puissent connaître ce genre "d'inquiétudes", peut-être qu'ils verraient la réalité hospitalière d'un autre oeil


#16 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 13 novembre 2009 - 07:30

Lors d'un travail en équipe, il est toujours recherché la faute détachable du service... La défense cherche à savoir si l'erreur est le fait de l'iDE seul ou si l'organisation du service a une part de responsabilité dans l'existance de la faute, auquel cas, toute la hiérarchie est impliquée, du CDS au directeur de soins en passant par le cadre sup lorsqu'il y en a un... Ne nous croyez pas indemnes... Et je pense que c'est bien qu'il en soit ainsi.
Savez-vous que les CDS ont une protection particulière lorsqu'ils sont formateurs (et assurés) ? L'évolution des moeurs veut que les étudiants insatisfaits ou arrêtés lors de leur études pour faute grave, viennent contester avec un avocat... Il m'est arrivé d'avoir été accusée d'incompétence professionnelle et de dangerosité par un étudiant à qui je n'avais pas validé son rattrapage MSP de 3ème année... J'ai du au bout de deux heures de critiques violentes de sa part, lui faire valoir mon droit à le poursuivre pour diffamation afin qu'il reprennent ses esprits...De mon temps, nous n'aurions pas osé faire cela.
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#17 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 14 novembre 2009 - 11:00

Honnêtement Mike, je peux te dire que le cadre de santé a eu droit à sa garde à vue. Et le pire dans tout cela, oserais je le dire, c'est qu'elle n'a pas du tout était soutenue par son équipe qui l'a plutôt injustement enfoncée... (mais oui, madame savait très bien qu'on faisait ça comme ça)...
Oui, les salaires sont plus élevés lorsque nous travaillons de nuit parce que chaque nuit est plus valorisée. Mais le salaire brut n'est pas éloigné de ce que j'avais en tant qu'infirmière, même très proche; le seul avantage c'est que les échelons sont moins longs à obtenir je crois. Mais notre responsabilité est bien plus importante. Et moi, si je ne fais plus autant de soins parce que je fais encore quelques petites choses, je tends beaucoup plus le dos chaque fois que j'ai un nouvel agent, chaque fois que j'ai un IDE qui ne tient pas la route. Est ce que j'ai tout fait pour qu'il soit bien encadré? Est ce que j'ai mis toutes les informations à sa disposition? Est ce que je suis suffisamment à son écoute? Est ce que mon organisation lui permet de prendre en charge ses patients globalement sans souffrir d'une surcharge concernant les activités afférentes?
Exemple tout simple Mike. Nous sommes une unité appelée en priorité car la première sur la liste. Je donne comme consigne de ne pas décrocher le téléphone quand ils sont en préparation de perfusion pour qu'ils soient bien concentrés sur ce qu'ils font. Et je suis allée plus loin puisque nous sommes depuis un an avec le service de communication de l'hôpital pour un projet visant à détourner les appels avec d'autres numéros attribués pour les appels extérieurs, des semaines impaires pour nous, bref, tout pour éviter l'erreur dans les préparations de perf, les programmes de chimio...
cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#18 gobie

  • Membres
  • 688 messages

Posté 19 novembre 2009 - 11:47

en résumé,j'ai envie de dire: j'ai bien fait de passer le diplôme de cadre de santé
- pas de boulot le week-end et jours fériés :wink:
- moins de responsabilités :blink:
- on peut se cacher en réunion :dry:
tout ça pour un salaire presque indentique à une infirmière :dry:

cool :wacko:
:cool:
"ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant"
" rien n'est plus contagieux que l'enthousiasme"

#19 Malou

  • Membres
  • 938 messages

Posté 19 novembre 2009 - 11:55

Gobie suis d'accord avec toi :wink:
Mike35 :dry: Génial soyons soumis jusque dans nos revendications : salaire et reconnaissance ! :blink:
"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. "
(Sénèque)

"On ne peut donner que deux choses à ses enfants. Des racines et des ailes."
(Proverbe juif)

Cadre de Santé D.E.I

#20 mike35

  • Membres
  • 82 messages

Posté 19 novembre 2009 - 08:35

Mike35 :wink: Génial soyons soumis jusque dans nos revendications : salaire et reconnaissance ! :dry:

qui est soumis et par rapport à qui, j'ai peur de ne pas comprendre, pourriez vous développer SVP?? :blink:

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet