Aller au contenu


Ordre infirmier


216 réponses à ce sujet

#61 hopla

  • Membres
  • 107 messages

Posté 09 octobre 2009 - 05:19

Citation

Il défend simplement des arguments auxquels il croit (comme nous), et ça ne fait pas de lui, LE responsable des décisions prises en amont.
Personne n'a jamais cité Karim comme responsable?...
En même temps, quand on s'expose en tant que membre élu de l'ONI, il est normal de devoir faire face à des opinions divergentes.
Et quand on défend des idées, (comme d'ailleurs je l'ai fait ici et le ferait encore) il faut s'attendre aussi à ce que tout le monde ne suive pas.
Et que cela crée quelques remous...On appelle ça un débat.
Nous sommes largement restés dans les limites de la correction, pas de soucis.
Et que les choses soient claires, je n'ai absolument rien contre Karim en tant que personne, que je respecte, et dont les arguments apportent beaucoup de richesse à ce débat. Qui n'en reste pas moins un débat. Contradictoire, qui plus est.

#62 karim

  • Membres
  • 41 messages

Posté 09 octobre 2009 - 07:58

Voir le messagehopla, le 09 octobre 2009 - 05:19 , dit :

Personne n'a jamais cité Karim comme responsable?...
En même temps, quand on s'expose en tant que membre élu de l'ONI, il est normal de devoir faire face à des opinions divergentes.
Et quand on défend des idées, (comme d'ailleurs je l'ai fait ici et le ferait encore) il faut s'attendre aussi à ce que tout le monde ne suive pas.
Et que cela crée quelques remous...On appelle ça un débat.
Nous sommes largement restés dans les limites de la correction, pas de soucis.
Et que les choses soient claires, je n'ai absolument rien contre Karim en tant que personne, que je respecte, et dont les arguments apportent beaucoup de richesse à ce débat. Qui n'en reste pas moins un débat. Contradictoire, qui plus est.

merci de cette prévenance,
le débat doit effectivement avoir lieu même si je peux faire le constat qu'il "intéresse" plus de monde depuis l'envoi des courriers..
à "membre élu de l'oni" , je préfère infirmier élu au conseil de l'ordre des infirmiers... cela est de l'ordre de la sémantique, mais cela pose les choses.. je suis "infirmier"

les élus ne défendant pas un quelconque corporatisme, il est bon de le rappeler parfois.

je suis évidemment ouvert au débat, pas aux invectives stériles.. et contrairement à d'autres forum, j'apprécie l'échange dans ce lieu..espérant que la maïeutique puisse emmerger de ce débat... et que le prosélytisme disparaisse dans le néant ( oulala je plane un peu ce soir) :smile:

bon week end à vous.
Cordialement

Karim
Infirmier Cadre de Santé
_______________________________________

#63 Hasting

  • Membres
  • 64 messages

Posté 09 octobre 2009 - 09:41

Elu par qui???? ...moins de 13 % de la profession infirmière a voté...donc aucune légitimité...de quelque soit...pour être représentatif ou parler au nom de professionnels....
la majorité silencieuse ( mais qui est entrain de se reveiller) des plus de 85% de la profession qui n'ont rien à faire d'un "oni" et je mets ces initiales en minuscule volontairement...car représentatif de rien du tout et surout pas des 500000 infirmier(e)s....
Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue. Einstein

#64 karim

  • Membres
  • 41 messages

Posté 09 octobre 2009 - 10:08

Voir le messageHasting, le 09 octobre 2009 - 09:41 , dit :

Elu par qui???? ...moins de 13 % de la profession infirmière a voté...donc aucune légitimité...de quelque soit...pour être représentatif ou parler au nom de professionnels....
la majorité silencieuse ( mais qui est entrain de se reveiller) des plus de 85% de la profession qui n'ont rien à faire d'un "oni" et je mets ces initiales en minuscule volontairement...car représentatif de rien du tout et surout pas des 500000 infirmier(e)s....
:smile: calme toi un peu.. stp.
Cordialement

Karim
Infirmier Cadre de Santé
_______________________________________

#65 karim

  • Membres
  • 41 messages

Posté 09 octobre 2009 - 10:19

Voir le messageHasting, le 09 octobre 2009 - 09:41 , dit :

Elu par qui???? ...moins de 13 % de la profession infirmière a voté...donc aucune légitimité...de quelque soit...pour être représentatif ou parler au nom de professionnels....
la majorité silencieuse ( mais qui est entrain de se reveiller) des plus de 85% de la profession qui n'ont rien à faire d'un "oni" et je mets ces initiales en minuscule volontairement...car représentatif de rien du tout et surout pas des 500000 infirmier(e)s....

je disais donc ne pas vouloir polémiquer ni me faire insulter.. tu ne le fais pas , mais cela ne semble pas loin, non? :)

pour les 13% sur 500 000? sache qu'un grand nombre n'a pas reçu son courrier afin de voter, faute d'adresses corrects, sans compter les personnes qui n'étaient pas inscrites.. plus de 70 000 courriers sont revenu au ministère faute d'avoir put être distribuées..donc nuance un peu ta véhémence si tu le veux bien... on peut échanger mais si tu veux t'énerver tu le feras seul.

les élections prudhommales, avec 20% de participations , alors qu'elles ont été accompagné d'1 grande campagne d'information, tiens donc.. on peut donc mettre des moyens en terme d'info quand on le veut bien..
tu ne vas pas considérer que ces élus ne sont pas légitimes...

je me risquerai pas à faire des statistiques.. reste mesuré et objectif avec les 85%, même si je crois deviner une certaine passion dans tes propos..

bien
Cordialement

Karim
Infirmier Cadre de Santé
_______________________________________

#66 salima70

  • Membres
  • 29 messages

Posté 10 octobre 2009 - 09:13

Voir le messagekarim, le 09 octobre 2009 - 10:19 , dit :

je disais donc ne pas vouloir polémiquer ni me faire insulter.. tu ne le fais pas , mais cela ne semble pas loin, non? :)

pour les 13% sur 500 000? sache qu'un grand nombre n'a pas reçu son courrier afin de voter, faute d'adresses corrects, sans compter les personnes qui n'étaient pas inscrites.. plus de 70 000 courriers sont revenu au ministère faute d'avoir put être distribuées..donc nuance un peu ta véhémence si tu le veux bien... on peut échanger mais si tu veux t'énerver tu le feras seul.

les élections prudhommales, avec 20% de participations , alors qu'elles ont été accompagné d'1 grande campagne d'information, tiens donc.. on peut donc mettre des moyens en terme d'info quand on le veut bien..
tu ne vas pas considérer que ces élus ne sont pas légitimes...

je me risquerai pas à faire des statistiques.. reste mesuré et objectif avec les 85%, même si je crois deviner une certaine passion dans tes propos..

bien


calcul simple :

500 000 IDE ( de tous les horizons)

70 000 retours de courrier
13% de votants = 65 000 votants
Reste 365 000 non votants ( quelle qu'en soit la raison)

Qui a le plus petit "chiffrage" ? Est ce logique ? Est ce représentatif ?

Moins de votants que de courriers retournés ( entre les décédés, les NPAI ...) ça ne vous interpelle pas ?

A t on le droit en France de décider pour soi même ? A t on le droit en France de s'opposer ?

Quand mondialement on parle de pays privés de ces libertés là, l'ORDRE se veut donneur de leçon de démocratie ?

Avec un raisonnement pareil, c'est pas volontairement que l'ordre arrivera à rassembler.
Il fait fi des libertés individuelles ( à 1 certain niveau j'entends).

Est ce que les décideurs de St Anne représentaient ( dans le sens = ) au moins ces 13 % de votants ? Même pas sûre.

Donc dire que la majorité de la profession voulait de cet ordre est un constat plus que faux. Dire que la majorité des IDE acceptent l'ordre est un grand manque de lucidité.

#67 karim

  • Membres
  • 41 messages

Posté 10 octobre 2009 - 01:23

Voir le messagesalima70, le 10 octobre 2009 - 09:13 , dit :

calcul simple :

500 000 IDE ( de tous les horizons)

70 000 retours de courrier
13% de votants = 65 000 votants
Reste 365 000 non votants ( quelle qu'en soit la raison)

Qui a le plus petit "chiffrage" ? Est ce logique ? Est ce représentatif ?

Moins de votants que de courriers retournés ( entre les décédés, les NPAI ...) ça ne vous interpelle pas ?

A t on le droit en France de décider pour soi même ? A t on le droit en France de s'opposer ?

Quand mondialement on parle de pays privés de ces libertés là, l'ORDRE se veut donneur de leçon de démocratie ?

Avec un raisonnement pareil, c'est pas volontairement que l'ordre arrivera à rassembler.
Il fait fi des libertés individuelles ( à 1 certain niveau j'entends).

Est ce que les décideurs de St Anne représentaient ( dans le sens = ) au moins ces 13 % de votants ? Même pas sûre.

Donc dire que la majorité de la profession voulait de cet ordre est un constat plus que faux. Dire que la majorité des IDE acceptent l'ordre est un grand manque de lucidité.

bonjour Salima,

Evoquer les chiffres ne menera à rien je pense.. qu'on se lance tels chiffres amenant tels autres.. car l'exemple employé comparant participation aux élections ordinales/et prudhommales, ne te semble pas parlant, je pensais que oui pourtant..

Sachons que la notion disciplinaire du conseil régional, contestée par certains syndicats et effrayant certains professionnels ressemble justement aux fonctions prudhommales..

Puisqu'en définitive , c'est toujours un juge qui juge, l'infirmier est un soignant...Aux prudhommes, il y a toujours un juge pro... si je ne m'abuse..

Le fonctionnement antérieur convenait??
Non je ne pense pas, mais ne gênait presque personne car il était souvent ignoré de bon nombre de professionnels ( dont j'ai fait parti :) )
répondre de ses actes devant ses paires, n'est ce pas mieux que de le faire devant le corps médical?? pour moi oui.


"le droit en france de décider pour soi même.." oui, dans la limite de la légalité..

le conseil est institué par la loi.

"dire que la majorité...."
Désolé Salima, je n'ai rien dit de la sorte.. merci de ne pas me faire tenir des propos qui ne sont pas les mieux, car je ne les assumerai pas ..donc ma lucidité reste sauve, enfin j'espère :smile:

et ni l'ordre, ni les conseillers ne se veulent "donneur de leçon"..
contribuer au fait que les regles professionnels soit appropriées et définit par des professionnels, c'est ce à quoi je souscris plutot que celles-ci soit réalisées par des fonctionnaires et des médecins...
contribuer à leur diffusion et application aussi, car en service , qui peut te parler des textes de loi qui encadrent la profession?? pas grand monde, et c'est du concret, et là je pense que nous avons un travail à fournir, c'est à nous de bien connaitre nos textes et pas aux directions..

le soucis actuel qui me semble majeur, c'est que l'on fait porté des discours aux élus qui ne sont pas les leurs.. jetant l'opprobre sur le conseil. Regrettable, car en attendant d'autres se gaussent.

Mais cela met en évidence le manque de communication, et de moyens associés, étape incontournable afin de commencer à vraiment pouvoir travailler les dossiers qui comptent pour la profession.

Et en dépit d'informer, les élus doivent le plus souvent passer beaucoup de temps à contribuer à rétablir la vérité ..
et se défaire d'un costume de "tyran, de despotes ou autres amabilités" que certain ne cessent de leur tricoter.. et la dessus certain vont très loin... (ouf pas ici)

que l'on soit pour ou contre, ok, on peut échanger et j'en suis ravi..c'est ce qui fait la richesse, et en qualité d'élu , je sers l'infirmier favorable tout autant que celui qui ne l'est pas , mais avec des mensonges et une rhétorique, le débat s'embourbe et c'est ce qui peut être regrettable..

bien
Cordialement

Karim
Infirmier Cadre de Santé
_______________________________________

#68 Hasting

  • Membres
  • 64 messages

Posté 10 octobre 2009 - 03:11

Je suis cadre de santé et anti - oni...quand aux mensonges...de quel côtés sont-ils?
de toute façon cela divise la profession...cele fait 3 ans que les kinés se battent contre leur ordre et sont en passent de réussir......nous nous commencons...la majorite se fera entendre ...jusqu'à l'abrogation de la loi créant la "chose"...
Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue. Einstein

#69 karim

  • Membres
  • 41 messages

Posté 10 octobre 2009 - 03:29

Voir le messageHasting, le 10 octobre 2009 - 03:11 , dit :

Je suis cadre de santé et anti - oni...quand aux mensonges...de quel côtés sont-ils?
de toute façon cela divise la profession...cele fait 3 ans que les kinés se battent contre leur ordre et sont en passent de réussir......nous nous commencons...la majorite se fera entendre ...jusqu'à l'abrogation de la loi créant la "chose"...

bah les mensonges? on en parle si tu le veux bien.. mais visiblement; l'échange d'arguments factuel ne t'intéresse pas ..
donc si tu veux réellement débattre, je suis à ta disposition..

pour ma part, je te salue, le désaccord n'étant pas antinomique avec la cordialité.
Cordialement

Karim
Infirmier Cadre de Santé
_______________________________________

#70 joël villa

  • Membres
  • 72 messages

Posté 28 octobre 2009 - 08:43

Il faut évidemment supprimer cette ineptie :rolleyes: qu'est ce soit-disant ordre monté de bric et de broc dans la plus totale incohérence. Cela ne peut satisfaire qu'un petit nombre face à une majorité qui a pourtant dit ne rien avoir à faire avec ce semblant de représentativité.
Que ce soit avec ou sans cordialité, quand la bêtise est là il faut l'éradiquer. On a assez d'autres soucis à s'occuper. Et peut-être des patients d'ailleurs ... :rolleyes:
Joël

Il vaut mieux l'enthousiasme de la volonté que le pessimisme de l'intelligence

#71 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 28 octobre 2009 - 07:29

J'ai fait du droit à l'IFCS et devais passer mon diplôme universitaire mais faute de temps je n'ai pas été jusqu'au bout. Bref, pendant tout ce petit voyage, on nous avait déjà parlé d'une formation concernant les professionnels infirmiers pour être experts à la cour. Elle a été mise en place avant l'ordre et nous avons une directrice des soins qui est en train de la faire. Donc, peut être est ce que je me trompe, mais si c'est vraiment le cas, qu'est ce que l'ordre va changer si ça existe déjà?
Pour info aussi, les étudiants qui sortent de l'école et qui sont embauchés au CHU, doivent obligatoirement être insccrits... de même que ceux qui viennent de l'extérieur...
On va se retrouver avec des nouveaux infirmiers inscrits et les anciens tenant toujours tête. C'est pas très équitable tout ça. Ils n'ont pas le choix pour exercer, et nous qui exerçons déjà, nous refusons...
Il ne se passe pas un jour sans que les infirmières ne me demandent quoi faire. Je leur dis qu'on finira tous par être obligés de s'inscrire. Mais pour le moment, personne ne le fait...

cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#72 salima70

  • Membres
  • 29 messages

Posté 30 octobre 2009 - 06:58

Je vous renvoie vers le blog d'un AVOCAT, ancien infirmier, qui décortique les méfaits illégaux de l'ordre.
A vous de juger http://lesactualites...s.html#comments

#73 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 31 octobre 2009 - 12:32

je ne sais pas quel crédit apporter à ce papier, dans la mesure où c'est un syndicat qui l'a écrit, et parfois pas de manière très française....
cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#74 salima70

  • Membres
  • 29 messages

Posté 31 octobre 2009 - 12:47

ah bon ?
Je ne connaissais pas le syndicat Gilles Devers ;-) :rolleyes:

C'est un avocat !!
Vous êtes allez voir son blog ?
Il ne parle pas que de cela, en droit ...
Mais c'est ce qui nous concerne.

Si lui, avocat, voit les dérives de l'ordre vis à vis de la voix légale, c'est quand même à ne pas prendre à la légère !!

Pour ce qui est du français, même certains blogs des odi sont limite !! :biggrin: :rolleyes:
Par exemple vous connaissez le fichier ADELIE ? Non ? eux oui : http://www.ordreinfi...--37408537.html

#75 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 31 octobre 2009 - 01:16

pardon Salima, je pense avoir lu sur une affiche le nom d'un syndicat. C'est quand même bizarre toute cette polémique
cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#76 salima70

  • Membres
  • 29 messages

Posté 31 octobre 2009 - 06:16

hihi
y'a aussi une affiche d'un film avec De Funes, une couv de BD :rolleyes:
C'est une illustration de l'article. :rolleyes:

Et oui, je trouve aussi qu'il y a de quoi se poser des questions.

Moi ça me défrise de voir que les lois ne sont pas respectées par une entité qui se veut garant de ma profession.
Et ce qui est incroyable, c'est que certaines collègues puissent être menacées. Mince alors, nous sommes en France en 2009, pas dans un pays ou les libertés sont bafouées.

Le métier que nous avons choisi d'exercer est un métier tourné vers l'humain et le repect de cet humain. Ce n'est quand même pas rien.

#77 Malou

  • Membres
  • 938 messages

Posté 07 novembre 2009 - 03:01

Pour alimenter le débat:


http://www.facebook....99661540&ref=nf
"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. "
(Sénèque)

"On ne peut donner que deux choses à ses enfants. Des racines et des ailes."
(Proverbe juif)

Cadre de Santé D.E.I

#78 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 07 novembre 2009 - 11:19

dommage Malou, je ne suis pas inscrite sur facebook, et n'ai d'ailleurs pas l'intention de le faire, du coup je ne peux pas lire ton débat!!
cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#79 hopla

  • Membres
  • 107 messages

Posté 11 novembre 2009 - 01:25

Une info vue ce jour sur le site du Contre Ordre Des Infirmiers:

Citation

Une carte de France des infirmiers opposés à " l'Ordre National des Infirmiers"....
Je te propose aussi de t'y inscrire.
Plus on est, mieux c'est !
c'est en lien avec le site du contre-ordre infirmier (CODI) où tu trouveras par ailleurs beaucoup d'informations : http://codi.xooit.fr/index.php

Cette carte est sans étiquette politique ou syndicale. Juste une carte des infirmiers opposés à l'ONI.
Voilà le lien de la carte:
http://www.mappemond...ODI/france.html


et le mode d'emploi, très simple:

Cliquer sur le lien.
Une fenêtre s'ouvre. Il y a la carte de France.
En haut à gauche de la fenêtre, cliquer sur "inscription"
Remplir les champs (un pseudo suffit pour le "nom"). Pour ceux qui le souhaitent, pas besoin d'en rajouter. Saisir un mot de passe de votre choix.
Saisir dans le menu déroulant votre département.
Si vous ne souhaitez en rajouter, cliquer sur "valider"

Et le tour est joué !
Il ne te reste plus qu'à faire circuler ce message autour de toi !

Nous sommes très nombreux à être opposés à l'Ordre. Signalons-nous !

MERCI !


#80 JiPé

  • Membres
  • 34 messages

Posté 11 novembre 2009 - 06:15

eh bien voila qui est intéressant!
encore faudra-t-il que la mobilisation soit représentative...
tiens, peut-être pourrait-on ouvrir un topic spécifique avec ce lien?

...en parallèle avec celui qui s'intitule "Recensement des infirmiers de nos équipes"... :cool:

#81 Contre-Ordre-Infirmier

  • Membres
  • 3 messages

Posté 11 novembre 2009 - 10:03

Bonsoir
En tant que représentant du "Contre Ordre Des Infirmiers", je viens répondre sur ce topic aux points soulevés. Impossible de tous y répondre, mais je vais commencer par trois qui me semblent importants.
1) Non l'ordre n'est pas semblable aux prud'hommes. En rien. Déjà ce ne sont pas les prud'hommes qui écrivent le code du travail. Les limites sont donc bien établies entre pouvoir législatif (qui édicte le code de déontologie et qui édicte le code du travail) et le pouvoir judiciaire (les prud'hommes ou l'ordre). Dans le cas de l'ordre, la limte entre ces trois pouvoirs est absente. On remarquera que le pouvoir éxécutif est également détenu par l'ordre; ce qui en fait une construction anti démocratique de premier plan (non-respect du principe de séparation des trois pouvoirs). Au tribunal des prud'hommes il existe une partie "civile" et une partie "procureure". Ils fonctionnent en idées opposées. Pas le cas pour l'ordre. Enfin si vous êtes assisté d'un défenseur aux tribunaux prud'hommaux de votre choix, ce ne sera pas le cas au tribunal de l'ordre.

2)Les syndicats ne verraient là qu'une "lutte politique". Bien sur et c'est évident. Ca n'est en rien apolitique, au contraire. Une société régie en structures ordinales (co gestionnaires) ou en syndicats (normalement des contre pouvoirs) sont deux paradigmes politiques et sociétaux complètement différents. A mon sens, les origines politiques de ces deux courants de pensée sont complètements opposés. Vous pourrez allez en lire plus et intervenir sur notre forum sur ce sujet.

3) Il est incroyable de voir que beaucoup de "pro ordres" se basent sur une déliquescence des syndicats pour justifier la création des ordres. Mon propos n'est pas de démentir ou de justifier une telle assertion. On peut hésiter entre une réelle déliquescence ou bien une volonté politique de passer outre le dialogue social pour le moins.
Mais ce propos m'interroge... les syndicats ont deux fois plus d'inscrits (en proportion) que les partis politiques. Est ce que cela justifie d'une disparition de ceux ci au profit d'un parti unique censé représenter tout le corps social?
Bien entendu non!
Mais cette rhétorique m'interroge énormément.
D'autant plus que la représentation syndicale est variée. Il est donc possible de trouver le beurre à son gout dans une autre crémerie si l'habituelle ne vous plait pas. Et là nul ne vous force à adhérer.

Enfin je concluerai sur la "fameuse" carte du CODI. Elle n'a pas été conçue à cet effet. Elle existe pour que les professionnels proches puissent se connaitre et s'entraider dans leur lutte contre l'ordre. Elle n'a pas de but comptable des "forces en présence". En effet, à "jouer" à ce jeu là, la stricte réalité nous obligerait à dire que le pourcentage de participants aux élections ordinales et les silences assourdissants de l'oni sur le nombre d'inscrits (malgré les menaces de la DHOS et de certains CDO-celui du 75 est à cet égard exemplaire!) sont suffisamment éloquents.
A ce jour, je ne puis sur ce sujet ne prétendre qu'une chose: l'oni est en passe de réussir son objectif-unir la profession!!!!
Mais ce sera contre lui!
Bonne soirée

#82 Ideform

  • Membres
  • 16 messages

Posté 12 novembre 2009 - 02:11

Paris, le 12 novembre 2009
ACTUALITE
CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A/H1N1
L’Ordre National des Infirmiers demande que soient appliquées
les règles de bonnes pratiques en soins infirmiers
Dans son communiqué de presse du 24 septembre dernier, l’Ordre rappelait les règles de
sécurité et de qualité des soins infirmiers nécessaires à l’organisation de la campagne de
vaccination contre la grippe A/H1N1 et demandait une révision de la planification logistique,
décidées dans la circulaire ministérielle du 21 août 2009.
Le 20 octobre 2009, le Haut Conseil de la Santé Publique, dans son avis1, confirme la
position ordinale et recommande le respect des bonnes pratiques en soins infirmiers : la
personne qui prépare le vaccin est celle qui injecte le produit.
Si la circulaire du 28 octobre 2009 précise mieux ce point, de nombreuses informations
émanant des départements indiquent que les préfectures et les DDASS ont décidé de
passer outre ces recommandations.
Dans l’intérêt de nos concitoyens, l’Ordre National des Infirmiers souscrit à l’avis du HCSP et
demande à ce que l’organisation des centres de vaccination respecte, dans chaque
département, les bonnes pratiques pour assurer la vaccination « l’injection vaccinale doit être
réalisée immédiatement et par le même opérateur ».
Contact presse : Virginie Lanlo – Tél. : 01 42 86 63 76 - Port. : 06 20 09 09 14 – comoni.vl@orange.fr
1 HCSP, 20 octobre 2009, Avis relatif aux mesures d’hygiène pour la réalisation de la vaccination antigrippale
A(H1N1) présentée en flacon multidose


Merci l'ordre! On sait que l'on peut compter sur vous!!!!

#83 mike35

  • Membres
  • 82 messages

Posté 12 novembre 2009 - 07:38

[quote name='Contre-Ordre-Infirmier' date='11 novembre 2009 - 10:03 ' timestamp='1257973410' post='1059117328']
Bonsoir
En tant que représentant du "Contre Ordre Des Infirmiers",

et bien là déjà il y a problème....certains de mes collègues ne sont pas pour l'ordre, mais pour autant ils n'ont donné aucun "mandat" de représentativité à qui que ce soit.

concernant les différents choix possibles....peut-être qu'il n'y en a pas de possible, car aucun ne donne d'orientation claire quant à la reconnaissances et de nos compétences et de nos désirs d'évolution. L'absence de prise en compte de la réalité catastrophique de l'évolution de certaines spécialités(je preche içi pour ma chapelle, la psychiatrie)et le danger de mort imminente qui se précise, il faut un combat clair et massif sur notre profession, et non pas un combat partagé avec d'autres professionnels, même si ceux-ci doivent pouvoir être défendu.

pour conclure, je continuerai à payer ma cotisation au syndicat, mais j'attend aussi d'autres choses de l'ordre : une affirmation claire de nos compétences ce qui permettra de développer autre chose...l'ordre représente une force : le sérieux et la possibilité de faire entendre la voix des infirmiers, ce qui permettra d'arrêter que l'on nous prenne pour des quiches...alors quant à la soit disant "unité" des professionnels contre l'ordre, j'ai bien peur que vous vous avanciez un peu...

l'erreur de l'ordre c'est la communication, d'ailleur, l'argument retenu par les infirmiers pour ne pas renvoyer leur dossier c'est essentiellement le montant de la cotisation et certainement pas ce que l'ordre pourrait apporter à la profession...si la cotisation n'avait pas été de ce montant, je suis curieux de savoir sur quels arguments entendable vous auriez pu communiquer.

l'ordre est là et bien là, dire le contraire est une ineptie, faire croire à un retour en arrière(type dissolution) en est une autre..ce type de "combat" anti-ordre ne fera que ralentir son avènement complet, et constituera encore une déchirure complémentaire dans notre corps de métier qui n'en avait pas réellement besoin......diviser pour mieux régnier...toujours la même rengaine


#84 salima70

  • Membres
  • 29 messages

Posté 12 novembre 2009 - 08:07

Voir le messagemike35, le 12 novembre 2009 - 07:38 , dit :

Voir le messageContre-Ordre-Infirmier, le 11 novembre 2009 - 10:03 , dit :

Bonsoir
En tant que représentant du "Contre Ordre Des Infirmiers",


et bien là déjà il y a problème....certains de mes collègues ne sont pas pour l'ordre, mais pour autant ils n'ont donné aucun "mandat" de représentativité à qui que ce soit.

Heureusement que certains se sentent concernés par ce mouvement du non à l'ordre.
C'est toujours mieux que de rester seul(e) dans son coin, et de subir l'ordre.

Un truc à méditer : contrairement à l'ordre, il n'est pas d'obligation dans ce mouvement .... Chacun en France est encore libre de se positionner pour ou contre quelque chose.
Et le fait de se grouper contre l'ordre, de façon volontaire, est toujours mieux que de se déclarer représentant de l'ensemble de la profession devant les politiques ( ce qu'ont fait ceux de St Anne, pour justifier leur ordre)


Voir le messagemike35, le 12 novembre 2009 - 07:38 , dit :



l'erreur de l'ordre c'est la communication, d'ailleur, l'argument retenu par les infirmiers pour ne pas renvoyer leur dossier c'est essentiellement le montant de la cotisation et certainement pas ce que l'ordre pourrait apporter à la profession...si la cotisation n'avait pas été de ce montant, je suis curieux de savoir sur quels arguments entendable vous auriez pu communiquer.

l'ordre est là et bien là, dire le contraire est une ineptie, faire croire à un retour en arrière(type dissolution) en est une autre..ce type de "combat" anti-ordre ne fera que ralentir son avènement complet, et constituera encore une déchirure complémentaire dans notre corps de métier qui n'en avait pas réellement besoin......diviser pour mieux régnier regner...toujours la même rengaine[/font]

Les dérives de l'ordre flirtant avec l'illégalité, cela vous parle ? je vous conseille de lire cet article de Gilles Devers, avocat, http://lesactualites...infirmiers.html ...

Il y a beaucoup plus de revendications que cette cotisation.
L'ordre n’a pas su convaincre au moment des élections, et ce n'est pas maintenant qu'il s'améliore ... Qui veut régner sur la population des IDEs ?

Avoir pour "représentant", un mouvement issu d'une minorité de décideurs en mal de reconnaissance .... Sans moi.
Avoir pour "représentant", un mouvement qui se prend pour le maître absolu, sans aucune preuve d'humilité ... Sans moi.
Avoir pour "représentant", un mouvement qui se prend pour la crème de la crème ... Sans moi.
Avoir pour "représentant", un mouvement qui se pavane, plutôt que de se préocuper du quotidien infirmier ... Sans moi.
Avoir pour "représentant", un mouvement qui se veut remplaçant de la loi, et qui lui même ne respecte pas la loi (cf. ci dessus) ... Sans moi

Je préfère ne plus exercer la profession, si un jour l'ordre me déclare illégal, plutôt que de travailler sous les ordres ...

#85 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 12 novembre 2009 - 08:20

Voir le messageContre-Ordre-Infirmier, le 11 novembre 2009 - 10:03 , dit :

Bonsoir
En tant que représentant du "Contre Ordre Des Infirmiers", je viens répondre sur ce topic aux points soulevés. Impossible de tous y répondre, mais je vais commencer par trois qui me semblent importants.

3) Il est incroyable de voir que beaucoup de "pro ordres" se basent sur une déliquescence des syndicats pour justifier la création des ordres. Mon propos n'est pas de démentir ou de justifier une telle assertion. On peut hésiter entre une réelle déliquescence ou bien une volonté politique de passer outre le dialogue social pour le moins.
Mais ce propos m'interroge... les syndicats ont deux fois plus d'inscrits (en proportion) que les partis politiques. Est ce que cela justifie d'une disparition de ceux ci au profit d'un parti unique censé représenter tout le corps social?
Bien entendu non!
Mais cette rhétorique m'interroge énormément.
D'autant plus que la représentation syndicale est variée. Il est donc possible de trouver le beurre à son gout dans une autre crémerie si l'habituelle ne vous plait pas. Et là nul ne vous force à adhérer.

je ne combats pas les syndicats... ils ont leur utilité... mais tout comme vous précisez fort justement que l'ordre ne saurait se substituer au système judiciaire existant, j'affirme que les syndicats actuels qui luttent contre l'ordre ne sauraient le remplacer parce qu'ils n'ont jamais demandé ni rempli ses missions...
Quand à la déliquescence des syndicats... c'est à eux de se poser la question du pourquoi.. et ce n'est pas en boycotant l'ONI qu'ils trouverons la réponse... cette énergie déployée ne répond toujours pas aux problèmes actuels des employés... la rhétorique n'est malheureusement pas dans le camps de l'ONI, c'est bien là leur problème...
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#86 Contre-Ordre-Infirmier

  • Membres
  • 3 messages

Posté 12 novembre 2009 - 10:33

Voir le messagemike35, le 12 novembre 2009 - 07:38 , dit :

Voir le messageContre-Ordre-Infirmier, le 11 novembre 2009 - 10:03 , dit :

Bonsoir
En tant que représentant du "Contre Ordre Des Infirmiers",

et bien là déjà il y a problème....certains de mes collègues ne sont pas pour l'ordre, mais pour autant ils n'ont donné aucun "mandat" de représentativité à qui que ce soit.
Je ne me prétends représentatif que des adhérents du CODI. Et je l'ai fait car j'ai été "alerté" sur une utilisation de notre mappemonde à un usage autre que celui auquel il avait été destiné.

Voir le messagemike35, le 12 novembre 2009 - 07:38 , dit :

concernant les différents choix possibles....peut-être qu'il n'y en a pas de possible, car aucun ne donne d'orientation claire quant à la reconnaissances et de nos compétences et de nos désirs d'évolution. L'absence de prise en compte de la réalité catastrophique de l'évolution de certaines spécialités(je preche içi pour ma chapelle, la psychiatrie)et le danger de mort imminente qui se précise, il faut un combat clair et massif sur notre profession, et non pas un combat partagé avec d'autres professionnels, même si ceux-ci doivent pouvoir être défendu.
Ca n'est qu'une opinion pas une réalité certaine. A mon sens se camper sur des positions corporatistes est déjà ce qui a été fait. Et en particulier avec les médecins qui sont devenus l'alpha et l'oméga du système de santé. Il reste à sortir du système et non à le renforcer.

Voir le messagemike35, le 12 novembre 2009 - 07:38 , dit :

pour conclure, je continuerai à payer ma cotisation au syndicat, mais j'attend aussi d'autres choses de l'ordre : une affirmation claire de nos compétences ce qui permettra de développer autre chose...l'ordre représente une force : le sérieux et la possibilité de faire entendre la voix des infirmiers, ce qui permettra d'arrêter que l'on nous prenne pour des quiches...alors quant à la soit disant "unité" des professionnels contre l'ordre, j'ai bien peur que vous vous avanciez un peu...
Ces compétences sont partagées par d'autres. Réfléchir par compétences ne peut qu'ammener une dévalorisation de toute les professions concernées.
Je ne m'avance pas: j'attends, tout comme vous, la publication des dossiers revenus à l'ordre. Autant les pro-ordres pouvaient arguer d'un doute sur les élections (les 87% de nn votants se moquaient ils des élections? étaient ils opposants? ...) autant que peut signifier ce silence du CNOI et ce report pour la deuxième fois de la fin de cet appel à cotisation?

Voir le messagemike35, le 12 novembre 2009 - 07:38 , dit :

l'erreur de l'ordre c'est la communication, d'ailleur, l'argument retenu par les infirmiers pour ne pas renvoyer leur dossier c'est essentiellement le montant de la cotisation et certainement pas ce que l'ordre pourrait apporter à la profession...si la cotisation n'avait pas été de ce montant, je suis curieux de savoir sur quels arguments entendable vous auriez pu communiquer.
Vous pouvez relire mon message précédent. Je n'ai pas parlé de la cotisation.

Voir le messagemike35, le 12 novembre 2009 - 07:38 , dit :

l'ordre est là et bien là, dire le contraire est une ineptie, faire croire à un retour en arrière(type dissolution) en est une autre..ce type de "combat" anti-ordre ne fera que ralentir son avènement complet, et constituera encore une déchirure complémentaire dans notre corps de métier qui n'en avait pas réellement besoin......diviser pour mieux régnier...toujours la même rengaine
Cette déchirure, je peux la renvoyer sur l'ordre. Pourquoi avoir milité pour l'avénement de l'ordre en prétendant que celui ci était voulu par une majorité de professionnels? Il était évident que ce genre de manoeuvre ne pouvait que se retourner contre leur créateur.
L'ordre n'a jamais été voulu par la majorité de la profession. Et ce n'est pas la faute de ceux qui dénoncent cet état de fait aujourd'hui.

#87 Contre-Ordre-Infirmier

  • Membres
  • 3 messages

Posté 12 novembre 2009 - 10:40

Voir le messageCharlaine, le 12 novembre 2009 - 08:20 , dit :

je ne combats pas les syndicats... ils ont leur utilité... mais tout comme vous précisez fort justement que l'ordre ne saurait se substituer au système judiciaire existant, j'affirme que les syndicats actuels qui luttent contre l'ordre ne sauraient le remplacer parce qu'ils n'ont jamais demandé ni rempli ses missions...
Quand à la déliquescence des syndicats... c'est à eux de se poser la question du pourquoi.. et ce n'est pas en boycotant l'ONI qu'ils trouverons la réponse... cette énergie déployée ne répond toujours pas aux problèmes actuels des employés... la rhétorique n'est malheureusement pas dans le camps de l'ONI, c'est bien là leur problème...
Je ne vous ai pas inclu forcément dans mon argumentation! :cool: Mais reconnaissez que c'est un argument fort souvent utilisé. Je ne vous rappelerai que ce que Mme Leboeuf a déclaré récemment à propos des "attaques contre nature"...Etait-ce une parole parfaitement adaptée?
Ils n'ont pas à remplir certaines de ces missions car elles étaient déjà remplies par l'état. Le gouvernement a voulu (dans le cadre de la réforme du RPPS) se défausser d'une partie de ces missions en économisant une tâche désormais payée par les professionnels. Est ce réellement une bonne chose? Je pense que ce même gouvernement a voulu habiller cette contre réforme d'un bel habit de défense du professionnel. Manifestement ca ne marche pas.
Quand aux véritables attentes des professionnels, je vous conseille de lire (en exemple) la conclusion du dernier communiqué intersyndical et vous verrez que ces attentes ont été portées en même temps que le combat contre l'ordre.

#88 hopla

  • Membres
  • 107 messages

Posté 12 novembre 2009 - 11:28

Citation

En tant que représentant du "Contre Ordre Des Infirmiers",
...Non légitimé, quand même... Ne prétendez pas pouvoir parler au nom d'un mouvement qui ne vous a pas mandaté.

Citation

Je ne me prétends représentatif que des adhérents du CODI
idem...

Vos points de vues sont légitimes... MAIS:
Exprimez-vous à titre personnel, mais SVP , n'embarquez pas tout le CODI dans vos propos. Pour la crédibilité du CODI, et la vôtre, merci de préciser ici que vous intervenez en votre nom propre, et certainement pas au nom de ce même CODI...

#89 mike35

  • Membres
  • 82 messages

Posté 13 novembre 2009 - 07:33

bien "contreordre", reprenons les choses clairement :

1°/ concernant le CODI, ça représente combien d'infirmier?..et la volonté de ce chiffre imposerait une réalité infirmière??

2°/Ca n'est qu'une opinion pas une réalité certaine. A mon sens se camper sur des positions corporatistes est déjà ce qui a été fait. Et en particulier avec les médecins qui sont devenus l'alpha et l'oméga du système de santé. Il reste à sortir du système et non à le renforcer.
le sujet n'est justement pas les médecins mais les infirmiers...il ne me semble pas qu'il existait un corps infirmier...ou alors on m'aurait menti..

3°/Ces compétences sont partagées par d'autres. Réfléchir par compétences ne peut qu'ammener une dévalorisation de toute les professions concernées.
ben voyons...cela peut aussi amener la disparition de certaines professions...notament celles qui sont le plus coûteuses...les compétences des infirmiers ne sont pas partagées mais déléguées, ce n'est pas tout à fait la même chose...si vous pensez le contraire, nous n'avons pas la même perception de notre métier ni de la place qu'il doit occuper dans le système de soins.

4°/Vous pouvez relire mon message précédent. Je n'ai pas parlé de la cotisation.
je n'ai jamais dit que c'est vous qui l'aviez dit(je ne vous différencie pas, donc ne vous reconnait pas, comme plus pertinent que les intersyndicales dont j'ai déjà dit que je m'étonnais que cette belle unité n'ai pas eu lieu lors de la négociation sur les RTT et lors des vrais combats actuels des infirmiers aujourd'hui), j'ai dit que c'est l'argument principal utilisé par toutes les entités "contreordristes"( bon c'est vrai on peut appeler ça un néologisme)

5°/Quand aux véritables attentes des professionnels, je vous conseille de lire (en exemple) la conclusion du dernier communiqué intersyndical et vous verrez que ces attentes ont été portées en même temps que le combat contre l'ordre
et bien nous y voilà : auriez-vous la prétention par le biais d'une intersyndicale d'être à même de porter les aspirations des infirmiers?? bien souvent les "revendications" si elles sont louables(meilleur salaire, meilleures conditions de travail) sont non seulement pas vraiment l'expression de la volonté des infirmiers(en effet, y a t il des questionnaires...en 10 ans je n'en ai jamais vu, pour me demander mon avis) mais plutôt l'expression du désir de certains pour les autres, mais en plus elles sont un peu légères concernant nos aspirations...

en conclusion je n'étais pas pour l'ordre, j'entend par là que je n'ai jamais participé à des "réunions" ou discussions pour le mettre en place, mais je m'y suis intéressé. et lorsque encore une fois je vois les répercussions de décisions prises par tel ou tel syndicat, qui ont des répercussions sur mes conditions de travail, alors que je n'ai jamais donné de mandat à qui que ce soit pour parler en mon nom, et que de plus je vois les guerres "fratricides syndicales" qui existent et cette merveilleuse pensée unique actuelle, cela me faire bien sourire...j'aurais préféré un front uni pour nos salaires et temps de travail, plutôt que cette parodie de bien pensant non légitime, qui parfois me font penser qu'ils combattent plus une éventuellle perte de pouvoir qu'autre chose...enfin quoi?? l'ordre n'existe pas encore qu'il est déjà critiqué pour ce qu'il n'a pas encore fait....

si les syndicats voulaient bien déjà s'occuper des réalités actuelles et des répercussions réelles (et non hypothétiques) que nous personnels soignants nous connaissons, ce serait à mon avis une bonne chose.

sur ce, ce n'est là que mon avis, d'infirmier de base, non légitimé par qui que ce soit, et je n'engage içi que ma pensée personnelle....ou les infirmiers arriveront à avoir des demandes claires et identifiables ou ils disparaîtront...

#90 mike35

  • Membres
  • 82 messages

Posté 13 novembre 2009 - 08:59

Voir le messagesalima70, le 12 novembre 2009 - 08:07 , dit :

Heureusement que certains se sentent concernés par ce mouvement du non à l'ordre.
C'est toujours mieux que de rester seul(e) dans son coin, et de subir l'ordre.

je ne suis pas concerné je suis pour l'ordre infirmier

Un truc à méditer : contrairement à l'ordre, il n'est pas d'obligation dans ce mouvement .... Chacun en France est encore libre de se positionner pour ou contre quelque chose.
Et le fait de se grouper contre l'ordre, de façon volontaire, est toujours mieux que de se déclarer représentant de l'ensemble de la profession devant les politiques ( ce qu'ont fait ceux de St Anne, pour justifier leur ordre)

et vous même, êtes représentatif de qui exactement(sincèrement, sans aucune perfidie de ma part)?? et concernant la critique sur la représentativité de l'ensemble de la profession, vous pouvez aussi l'adresser aux syndicats qui "signent pour nous" depuis des décénies
Le couplet sur la liberté individuelle me fait bien rire....vous voulez un avis objectif sur ce que pensent les infirmiers?? alors il faut organiser un vrai débat(en écoutant les aspirations, sans matracages de communication) et accepter les résultats....je vous le concède cela semble difficile sinon votre "organisation" souffrent des mêmes travers de légitimité que ceux que vous reprochez à l'ONI




Les dérives de l'ordre flirtant avec l'illégalité, cela vous parle ? je vous conseille de lire cet article de Gilles Devers, avocat, http://lesactualites...infirmiers.html ...

la loi et ses interprêtes...vaste sujet

Il y a beaucoup plus de revendications que cette cotisation.

c'est ce que vous dites, c'est, encore une fois, une pensée qui ne concernent que certains qui s'autorisent à s'attribuer la légitimité qu'ils réfutent à d'autres : mes collègues qui n'ont pas retournés leur dossier l'ont fait uniquement parcequ'ils n'étaient pas d'accord pour payer.


L'ordre n’a pas su convaincre au moment des élections, et ce n'est pas maintenant qu'il s'améliore ...

Avoir pour "représentant", un mouvement issu d'une minorité de décideurs en mal de reconnaissance .... Sans moi.
Avoir pour "représentant", un mouvement qui se prend pour le maître absolu, sans aucune preuve d'humilité ... Sans moi.
Avoir pour "représentant", un mouvement qui se prend pour la crème de la crème ... Sans moi.
Avoir pour "représentant", un mouvement qui se pavane, plutôt que de se préocuper du quotidien infirmier ... Sans moi.
Avoir pour "représentant", un mouvement qui se veut remplaçant de la loi, et qui lui même ne respecte pas la loi (cf. ci dessus) ... Sans moi

vous parlez de qui exactement??? des syndicats??, de votre mouvement(volontairement provocateur je suis..)??

Je préfère ne plus exercer la profession, si un jour l'ordre me déclare illégal, plutôt que de travailler sous les ordres ...

parcequ'aujourd'hui on ne travaillerait pas sous les ordres??
un petit rappel pour vos troubles mnésiques : l'administration(baisse de professionnels, de moyens, dégradation des conditions de travail), le corps médical(qui s'autorise certaines largesses avec le cadre législatif, ex : prescription datée, signée, lisible etc...), certains cadres de santé(interprétation plus que personnel de certains cadre législatif, rappel etc...)
et le "je préfère ne plus....." me laisse songeur....qu'est ce que vous ferez??

il y a quelques temps toutes les infirmières d'un même pays ont démissioné, en même temps....serons-nous un jour capable d'un tel acte d'affirmation de soi??



Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet