Aller au contenu


Ordre infirmier


216 réponses à ce sujet

#31 Vancouverbc

  • Membres
  • 54 messages

Posté 02 octobre 2009 - 07:26

Un peu de jugeotte: Croyez vous vraiement qu'un CHU ou n'importe quel établissement public ou privé pourraient fermer sous prétexte que ses infirmières ne sont pas inscrites à un ordre ( payez 75 EURO ou vous ne pouvez pas travailler...et chaque année payez un peu plus cher)...notre force s'est notre nombre et que l'on ne peut se passer de nous au quotidien...nous ne sommes déjà pas assez nombreuses alors commemt pourrait on se passer de 250000 infirmières non inscrites à l'ordre...si la plupart des IDE résistent...va t'on pouvoir se passer d'elle? Le gouvernement va de devoir choisir entre avoir des infirmières ou un ordre...je crois que le choix va être vite fait...bye bye ordre...
Nous sommes trop "stupides" pour nous apercevoir que nous n'avons pas besoin d'un ordre pour faire valoir nos droits...
On ne peut pas maîtriser les vents mais on peut orienter la voile

#32 mike35

  • Membres
  • 82 messages

Posté 02 octobre 2009 - 08:50

que de volonté de résistance....Quand une loi est voté et que le décret d'application aussi, si on refuse de payer, l'état vient tout simplement se servir à la base : direct sur le salaire tout simplement.
Je suis assez étonné de voir tant d'énergie déployée pour contrer cet ordre, comme il aurait été judicieux de le faire bien avant... pour défendre notre boulot et notre salaire.

Vancouverbc, votre définition de la profession ne regarde que vous, vous avez l'air de vous complaire dans l'approche "prescrite" de la profession, ce devrait, à mon avis, être une part minime des soins infirmiers(à part bien entendu dans les services bien spécifiques). Lorsque l'on reste sur le prescrit on oublie tout le "prendre soin".

Ce métier est tellement épanouissant actuellement que la durée de vie professionnelle d'une infirmière est passée sous les dix ans depuis quelques années déjà.

le désir de tous s'unir c'est bien, la mise en place de ce "mouvement tous ensemble" a fait la preuve de son inéfficacité depuis bien longtemps.
Encore une fois, je suis persuadé que s'il n'y avait pas eu un tel acharnement sur des critères plus que douteux concernant la légitimité on aurait réellement pu discuter sur ce qu'un ordre pouvait apporter ou non.

#33 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 02 octobre 2009 - 10:33

Argumenter une position n' est pas attaquer personnellement la personne qui contredit votre vérité... Et encore moins de la considérer comme délirante... utopique pourquoi pas... mais délirante !
Vancouverbc, ce n'était pas un jeu de mot dans ce que vous citez mais une précision... ne me rendez pas responsable de votre interprétation.
Mon rôle de modératrice me met en plus en porte à faux sur la gestion de ce sujet, je ne peux faire les deux. Je ne répondrais donc pas plus avant sur ces sujets. Je rappelle aux personnes concernées que la tolérance demandée dans la charte du forum est toujours de mise. La communication écrite est difficile parce qu'il manque l'intonation qui renseigne sur l'intention. Bien que certains propos ne portent pas à confusion quant à leur intention, tenez-en compte dans vos prochains échanges.

Merci de votre précieuse contribution à ce forum.
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#34 salima70

  • Membres
  • 29 messages

Posté 02 octobre 2009 - 12:05

Voir le messagemike35, le 02 octobre 2009 - 08:50 , dit :

que de volonté de résistance....Quand une loi est voté et que le décret d'application aussi, si on refuse de payer, l'état vient tout simplement se servir à la base : direct sur le salaire tout simplement.
Je suis assez étonné de voir tant d'énergie déployée pour contrer cet ordre, comme il aurait été judicieux de le faire bien avant... pour défendre notre boulot et notre salaire.
si je puis me permettre :
1)le décret d'application que tu dis être passé, il est ou ? ( si vous le trouvez, je serais interessée)

2) Saisi sur salaire : un petit tour du côté du droit : http://vosdroits.ser...iers/F115.xhtml

Avant que l'Ordre ne puisse être autorisé à cela .... ce n'est pas demain la veille.Vu le nombre de renseignement qu'il leur faut.
Je cite un passage :

Citation

Procédure de saisie sur salaire

Condition préalable
Le créancier doit disposer obligatoirement d'un titre exécutoire .
Ce titre doit être revêtu de la formule exécutoire autorisant le créancier de recourir à un huissier pour mettre à exécution la condamnation prononcée.

Saisine du juge d'instance

Le créancier saisit le tribunal d'instance par requête au secrétariat-greffe dans laquelle il doit indiquer, à peine de nullité :

ses nom, prénoms, profession, domicile, nationalité, date et lieu de naissance,
l'indication des noms et domicile de la personne contre laquelle la demande est formée, ou, s'il s'agit d'une personne morale, de sa dénomination et de son siège social,

l'objet de la demande,

les nom et adresse de l'employeur du débiteur,

le décompte distinct des sommes réclamées en principal, frais et intérêts échus et l'indication du taux des intérêts,

les indications relatives aux modalités de versement des sommes saisies.

3) Le dossier n'a pas encore reçu l'accord de la CNIL, sachant que c'est une société exterieur à l'ordre qui va saisir les dossiers.
Pour vérifier http://www.legifranc...tRechExpCnil.do tapper ordre infirmier dans la recherche.

Selon la CNIL il faut :
http://www.cnil.fr/v...os-obligations/

Citation

L'autorisation de la CNIL
Les traitements informatiques de données personnelles qui présentent des risques particuliers d'atteinte aux droits et aux libertés doivent, AVANT leur mise en oeuvre, être soumis à l'autorisation de la CNIL.

Le non-accomplissement des formalités auprès de la CNIL est sanctionné de 5 ans d'emprisonnement et 300 000€ d'amende.
art. 226-16 du code pénal

Le fait que nos données personnelles "se trimballent", c'est quand même grave non ?
Certains pays se battent pour avoir des droits, et nous, nous devrions renoncer à ces droits de liberté ?

4) l'ONI n'a pas encore compétence à demander le casier judiciaire.
Il est très facile de mettre un numéro de de loi ... pour faire peur.
Mais combien sont allés voir ladite loi ? et le fameux article R 79 ?
http://www.legifranc...eTexte=20100101
Plus d'info ici http://codi.xooit.fr...sier-ONI.htm?q=

Moi, je suis très gênée qu'un ordre professionnel fasse fi de la loi ... Quelle crédibilité lui accorder ? Comment être sûr de cette institution ?

Si tu n'as pas confiance au sherrif, tu fais quoi ?

#35 REG

  • Membres
  • 379 messages

Posté 02 octobre 2009 - 02:32

on le tue? :smile:
Bon!!! Elle est partie maintenant que je suis à sa place, que vais-je faire ???

#36 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 02 octobre 2009 - 05:44

Voir le messageVancouverbc, le 02 octobre 2009 - 07:26 , dit :

Un peu de jugeotte: Croyez vous vraiement qu'un CHU ou n'importe quel établissement public ou privé pourraient fermer sous prétexte que ses infirmières ne sont pas inscrites à un ordre ...
un médecin qui n'est plus inscrit à l'ordre, ne peut plus exercer...
je ne crois pas que l'on soit forcé d'être aussi virulent dans les messages. Quand nous serons obligés de payer, de nous inscrire, nous ne pourrons plus faire marche arrière et là nous aurons besoin de force pour défendre nos revendications si jamais elles ne sont pas appuyées par l'ordre. J'attends de voir ce que ça donnera et oui, là je serais très en colère si jamais rien ne se passe.
Nous allons être ponctionnés pour la taxe carbonne, je ne vois personne crier au scandale alors que ce sera plus que 75 euros et qu'en plus ça ne sert à rien qu'à remettre encore de l'argent dans les caisses de l'état!! :smile:

cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#37 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 02 octobre 2009 - 06:20

quand je vois ce que souléve l'ordre infirmier j'en viens à espérer que les médico-tech n'y accédent jamais :smile:
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#38 McClane

  • Membres
  • 38 messages

Posté 02 octobre 2009 - 06:52

Voir le messageangee, le 02 octobre 2009 - 05:44 , dit :

un médecin qui n'est plus inscrit à l'ordre, ne peut plus exercer...
je ne crois pas que l'on soit forcé d'être aussi virulent dans les messages. Quand nous serons obligés de payer, de nous inscrire, nous ne pourrons plus faire marche arrière et là nous aurons besoin de force pour défendre nos revendications si jamais elles ne sont pas appuyées par l'ordre. J'attends de voir ce que ça donnera et oui, là je serais très en colère si jamais rien ne se passe.
Nous allons être ponctionnés pour la taxe carbonne, je ne vois personne crier au scandale alors que ce sera plus que 75 euros et qu'en plus ça ne sert à rien qu'à remettre encore de l'argent dans les caisses de l'état!! :smile:

au scandale !!!!

voilà c'est fait ! m'en fout je peux aller bosser en vélo

#39 Cat33

  • Membres
  • 30 messages

Posté 02 octobre 2009 - 11:14

Citation

Le fait que nos données personnelles "se trimballent", c'est quand même grave non ?
Parce qu'il est besoin de l'Ordre pour que nos données "se trimballent" comme il est écrit ? Imaginez-vous vivre dans un monde virtuel où tout est aseptisé, comme à l'hôpital (ou presque) ? Vivez-vous sans ordinateur et sans portable ? Rien qu'avec ces joujoux, nos données circulent à tout va!

Citation

Moi, je suis très gênée qu'un ordre professionnel fasse fi de la loi
Je ne reprends que la citation ci-dessus mais quand je relis tous les posts relatifs à ce sujet, je suis surprise effectivement de constater que les CDS sont parmis les "anti-Ordre". Je constate également que vous parlez beaucoup de l'hôpital mais la profession infirmière ne s'exerce pas uniquement dans un milieu hospitalier. L'ensemble de la profession souffre des mêmes symptômes. Chacun veut trouver un traitement qui lui convienne ! Comment se fédérer quand l'hospitalier critique le libéral qui critique à son tour son collègue de l'Education Nationale ? Pour avoir bossé dans le privé, le public, en libéral, dans des grandes et petites structures, j'ai toujours entendu les mêmes paroles sur des airs différents scandés par les syndicalistes.


Citation

ce n'est pas le boulot des syndicats de travailler pour le développement et l'évolution d'une profession, mais plutôt de veiller à ce que ce développement / évolution se fasse dans des conditions de travail harmonieuses autant que possible.
Pour n'en citer qu'une : est-ce que la "prime de mise en bière" ou "toilette mortuaire" selon les établissements à 0,67 cts d'Euros brut fait partie de ce développement des conditions de travail harmonieuses ? Evidemment sur une banderole, dans la rue ce n'est pas très corporatif ce genre de sujet! (Intéressant de voir les prestations incluses dans un contrat obsèques des pompes funèbres !)Mais alors qui doit en débattre ? pas un Ordre qui ferait un peu de rangement dans toutes ces armoires empoussiérées par des décennies de débats stériles ? (Euh! j'exagère un peu là :wink: ,il y a quand même eu de sacrées avancées! :smile: )

Citation

Avoir un Ordre signifie pour la profession infirmière :
• être distinguée par la loi comme jouant un rôle décisif pour l'intérêt général ;
• définir une déontologie, c'est-à-dire des devoirs que ses membres doivent
observer, au profit des patients et de la santé publique, et pouvoir juger
disciplinairement ceux d'entre eux qui ne les respecteraient pas ;
• contribuer, par de multiples actions, à la compétence et à la qualité de
l'exercice professionnel ;
• et d'une manière générale, se gouverner elle-même, à sa propre charge
financière. Mais avec, en contrepartie, un levier sans pareil pour s'assurer une
reconnaissance à la mesure de son potentiel dans de très nombreux secteurs
d'activité, pour les soins, la prévention, l'éducation et l'accompagnement des
personnes (usagers et patients).
et bien moi, petite infirmière avec ambition de devenir cadre, je me retrouve dans ce que j'espère ne pas être que des "promesses électorales".
Je rejoins Charlaine sur le concept de résilience et sur les résistances aux changements.
Je finirai par une citation et un proverbe pour ceux qui s'estiment atteints dans leur liberté

Citation

Le manteau de la liberté sert à couvrir nombre de petites chaînes
. Charles de Brosses

Citation

La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres

Modifié par Charlaine, 03 octobre 2009 - 11:37 .
Modification balises

Cath Cadre de santé Médecine_SSR

Préparer l'avenir, ce n'est que fonder le présent. [...]
L'avenir, tu n'as pas à le prévoir mais à le permettre.
(Antoine de St Exupéry)

#40 McClane

  • Membres
  • 38 messages

Posté 03 octobre 2009 - 09:32

Voir le messageCat33, le 02 octobre 2009 - 11:14 , dit :


Je finirai par une citation et un proverbe pour ceux qui s'estiment atteints dans leur liberté
[i]Le manteau de la liberté sert à couvrir nombre de petites chaînes[/i]
. Charles de Brosses

La liberté, c'est dangereux ! Ce qui est sécurisant, c'est de rester à sa place ! Woody Allen

#41 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 03 octobre 2009 - 11:07

Voir le messageCat33, le 02 octobre 2009 - 11:14 , dit :


[font="Comic Sans MS"]Pour n'en citer qu'une : est-ce que la "prime de mise en bière" ou "toilette mortuaire" selon les établissements à 0,67 cts d'Euros brut fait partie de ce développement des conditions de travail harmonieuses ? Evidemment sur une banderole, dans la rue ce n'est pas très corporatif ce genre de sujet! (Intéressant de voir les prestations incluses dans un contrat obsèques des pompes funèbres !)Mais alors qui doit en débattre ? pas un Ordre qui ferait un peu de rangement dans toutes ces armoires empoussiérées par des décennies de débats stériles ? (Euh! j'exagère un peu là :wink: ,il y a quand même eu de sacrées avancées! :wink: )


alors là, je suis intriguée par cette prime. Il existe des établissements qui donnent des primes pour la toilette mortuaire? Première nouvelle, et étant dans un service malheureusement grand pourvoyeur, si ça se faisait, je le saurais!
Quant au fait que les pompes funèbres le font payer alors qu'ils ne le font pas eux mêmes, c'est pas nouveau. Et quand nous disons cela dans nos funérarium, on nous rétorue qu'il n'y a pas assez de personnel dans au funé, c'est pourquoi nous devons le faire; et là je ne suis pas d'accord, mais difficile de se battre contre la direction. Et ça m'étonnerait fort que l'ordre veille à faire changer cette pratique qui n'est même pas généralisée en fonction des deux funé que nous avons sur notre CHU.
Personnellement, je n'ai jamais eu besoin de l'ordre pour observer les devoirs que j'ai envers les patients, mais alors, je n'ai vraiment pas attendu sur eux. De qui se moque t'on quand je lis ça? A croire que ce n'est qu'à partir de leur création que tout à coup nous allons bien travailler... quant à sanctionner disciplinairement ceux qui ne respecteraient pas les règles, là, c'est pareil, personne n'a attendu l'ordre pour que la justice fasse son travail. Est ce à dire qu'à partir de maintenant il y aura plus d'infirmiers au tribunal car il y aura de la délation incitée et couverte par l'ordre? :smile: J'espère bien que non... :wink:
cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#42 Vancouverbc

  • Membres
  • 54 messages

Posté 03 octobre 2009 - 08:42

Voir le messageangee, le 02 octobre 2009 - 05:44 , dit :

un médecin qui n'est plus inscrit à l'ordre, ne peut plus exercer...
je ne crois pas que l'on soit forcé d'être aussi virulent dans les messages. Quand nous serons obligés de payer, de nous inscrire, nous ne pourrons plus faire marche arrière et là nous aurons besoin de force pour défendre nos revendications si jamais elles ne sont pas appuyées par l'ordre. J'attends de voir ce que ça donnera et oui, là je serais très en colère si jamais rien ne se passe.
Nous allons être ponctionnés pour la taxe carbonne, je ne vois personne crier au scandale alors que ce sera plus que 75 euros et qu'en plus ça ne sert à rien qu'à remettre encore de l'argent dans les caisses de l'état!! :smile:



Cela tombe bien comme je ne serai pas inscrite à l'ordre, je ne pourrai pas aller travailler ce qui me dispensera de payer une taxe carbone pour me rendre à mon travail...et en plus je toucherai les allocs chomage....
On ne peut pas maîtriser les vents mais on peut orienter la voile

#43 karim

  • Membres
  • 41 messages

Posté 04 octobre 2009 - 08:48

Voir le messageCharlaine, le 17 septembre 2009 - 09:27 , dit :

Chez nous les enveloppes étaient nominatives et aucun cadre n'a été oublié... :smile:

les enveloppes sont distribuées à partir des données extraites du fichier ADELI, ce qui explique le cafouillage , avec les nombreuses erreurs de distributions :entre les personnes non inscrites et celles qui n'exercent plus depuis un moment, ou les autres qui ont changé de lieu de travail sans modifier leurs données ADELI...

Jusqu'à présent , l'"infirmier cadre de santé " est avant tout infirmier , non?
Cordialement

Karim
Infirmier Cadre de Santé
_______________________________________

#44 McClane

  • Membres
  • 38 messages

Posté 04 octobre 2009 - 09:08

Voir le messagekarim, le 04 octobre 2009 - 08:48 , dit :

les enveloppes sont distribuées à partir des données extraites du fichier ADELI, ce qui explique le cafouillage , avec les nombreuses erreurs de distributions :entre les personnes non inscrites et celles qui n'exercent plus depuis un moment, ou les autres qui ont changé de lieu de travail sans modifier leurs données ADELI...

Jusqu'à présent , l'"infirmier cadre de santé " est avant tout infirmier , non?


non, statutairement faux. un cadre de santé est un cadre de santé. après il peut être issu de filière ... infirmière, kiné, médico techn...

#45 karim

  • Membres
  • 41 messages

Posté 04 octobre 2009 - 09:09

Voir le messageVancouverbc, le 02 octobre 2009 - 07:26 , dit :

Un peu de jugeotte: Croyez vous vraiement qu'un CHU ou n'importe quel établissement public ou privé pourraient fermer sous prétexte que ses infirmières ne sont pas inscrites à un ordre ( payez 75 EURO ou vous ne pouvez pas travailler...et chaque année payez un peu plus cher)...notre force s'est notre nombre et que l'on ne peut se passer de nous au quotidien...nous ne sommes déjà pas assez nombreuses alors commemt pourrait on se passer de 250000 infirmières non inscrites à l'ordre...si la plupart des IDE résistent...va t'on pouvoir se passer d'elle? Le gouvernement va de devoir choisir entre avoir des infirmières ou un ordre...


je crois que le gouvernement actuel n'en a rien à faire des infirmier(e)s ...




Voir le messageVancouverbc, le 02 octobre 2009 - 07:26 , dit :

je crois que le choix va être vite fait...bye bye ordre...
Nous sommes trop "stupides" pour nous apercevoir que nous n'avons pas besoin d'un ordre pour faire valoir nos droits...

C'est certain? , la stupidité n'a rien à faire là, mais le fait que les tutelles n'ont pas de représentant de la profession face à elles..

pourtant 500 000, est bien l'enjeux actuel..
Jusqu'à présent la profession était représentée au haut conseil des professions paramédicales..et regardons le résultat avc le nouveau programme d'étude de la profession...
celà me semble génant que des représentants de profession tels que des Opticiens-lunetiers, des Audioprothésistes et bien d'autres encore??? soient amenés à voter et décider du bie nfondé de notre formation, et réciproquement d'ailleurs..

en effet, le conseil qui d'ailleurs a une voix consultative... fut amené a statuer sur notre formation... et la majorité des votants ne sont pas infirmiers..

je pense en effet que le conseil de l'ordre infirmier peut etre un moyen supplémentaire de promouvoir la profession en dehors également de toute considération politique :) , puisqu'il représente l'ensemble de la profession..
C'est d'ailleurs le seul moyen de faire entendre les "petites" spécialités..comme les 3000 ide scolaires... Le conseil de l'ordre des infirmiers peut servir de porte voix d'infirmiers qui , de fait de leur petit nombre sont inaudible auprès des tutelles..


cordialement

(ps: je suis élu au conseil :smile: )
Cordialement

Karim
Infirmier Cadre de Santé
_______________________________________

#46 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 04 octobre 2009 - 09:15

ah, enfin quelqu'un qui est au coeur des débats! Et tu as voté pour les 75 euros, ou alors tu faisais partie (j'en connais) de ceux qui trouvaient ça trop élevé comme contribution?
cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#47 karim

  • Membres
  • 41 messages

Posté 04 octobre 2009 - 09:19

Voir le messageMcClane, le 04 octobre 2009 - 09:08 , dit :

non, statutairement faux. un cadre de santé est un cadre de santé. après il peut être issu de filière ... infirmière, kiné, médico techn...
oui , identitairement..
je te rejoins par contre qu'il peut être issue d'autres "filières", je mets des guillemets car la notion de filière, je n'aime pas...
s'engager ds une filiere scientifique pour faire un métier , x ou y, ok; mais dans le cas présent réduire mon métier de base ( infirmier) à une "filière":Succession de degrés à franchir, de formalités à remplir avant de parvenir à un certain résultat. grr :smile:

mais statutairement on est d'accord.

pour ma part, cela ne me convient pas, je n'aime pas ça.
Cordialement

Karim
Infirmier Cadre de Santé
_______________________________________

#48 karim

  • Membres
  • 41 messages

Posté 04 octobre 2009 - 09:36

Voir le messageangee, le 04 octobre 2009 - 09:15 , dit :

ah, enfin quelqu'un qui est au coeur des débats! Et tu as voté pour les 75 euros, ou alors tu faisais partie (j'en connais) de ceux qui trouvaient ça trop élevé comme contribution?
je ne suis pas plus au coeur des débats qu'un autre professionnel infirmier.
mon vote, il est secret ( mode discret activé)
par contre , dire que c'est cher, Oui en rapport avec la rémunération, mais que ce qu'avait indiqué la ministre ds une interview évoquant , vu notre nombre une cotisation à 15-20 euros, c'est purement démago, car effectivement nous sommes nombreux..

Mais c'est aussi réducteur que de dire que pour une population du pays x , du fait qu'elle est 10fois plus nombreuse que celle du pays y, ses impots payés seront 10 fois moins importants.. non car les besoins sont plus important.. Alors , bon nombre d'élus, alors sans aucune expérience sont tombés ds le panneaux..j'en fait parti.

le conseil n'a pas fait le choix du politiquement correct mais de l'efficacité, je le crois sincèrement..en tout cas , les élus devront faire leur preuve..
car dans 2 ans , ce sont les infirmiers qui voteront.. et je suis certain qu'il seront plus nombreux, car issue de listes bien plus fiables que le fichier ADELI..

en bref, nous avons à ce jour 100 départements,23 régions, 500 000 ide (on ne sait pas vraiment) et bien cela fait du monde, et demande des moyens...
demandez aux centrales syndicales quel est leur budget?

regardez sur les sites des grandes centrales..c'est pas simple à trouver , mais clairement à nombre égal, leur budget est bien supérieur...
Bon eux en plus elles ont les subventions que n'aura pas l'ordre , et les déductions d'impôts.. que les infirmiers auront un jour , je l'espere..
bon je ne veux pas polémiquer..on a mieux à faire je crois.
Cordialement

Karim
Infirmier Cadre de Santé
_______________________________________

#49 salima70

  • Membres
  • 29 messages

Posté 04 octobre 2009 - 09:44

Voir le messagekarim, le 04 octobre 2009 - 09:36 , dit :

je ne suis pas plus au coeur des débats qu'un autre professionnel infirmier.
mon vote, il est secret ( mode discret activé)
par contre , dire que c'est cher, Oui en rapport avec la rémunération, mais que ce qu'avait indiqué la ministre ds une interview évoquant , vu notre nombre une cotisation à 15-20 euros, c'est purement démago, car effectivement nous sommes nombreux..

Mais c'est aussi réducteur que de dire que pour une population du pays x , du fait qu'elle est 10fois plus nombreuse que celle du pays y, ses impots payés seront 10 fois moins importants.. non car les besoins sont plus important.. Alors , bon nombre d'élus, alors sans aucune expérience sont tombés ds le panneaux..j'en fait parti.

le conseil n'a pas fait le choix du politiquement correct mais de l'efficacité, je le crois sincèrement..en tout cas , les élus devront faire leur preuve..
car dans 2 ans , ce sont les infirmiers qui voteront.. et je suis certain qu'il seront plus nombreux, car issue de listes bien plus fiables que le fichier ADELI..

en bref, nous avons à ce jour 100 départements,23 régions, 500 000 ide (on ne sait pas vraiment) et bien cela fait du monde, et demande des moyens...
demandez aux centrales syndicales quel est leur budget?

regardez sur les sites des grandes centrales..c'est pas simple à trouver , mais clairement à nombre égal, leur budget est bien supérieur...
Bon eux en plus elles ont les subventions que n'aura pas l'ordre , et les déductions d'impôts.. que les infirmiers auront un jour , je l'espere..
bon je ne veux pas polémiquer..on a mieux à faire je crois.


Certainement 37 M d'euros pour pondre un code de déontologie ou faire rêver les jeunes générations pour devenir infirmier.

Comment donner envie aux jeunes de venir en IFSI ? leur dire
"super, vous aurez un ordre, une profession respectable,. Mais vos conditions de travail resteront ce qu'elles sont, le salaire ne sera jamais à l'égal de votre investissement, de vos reponsabilités"

Honnêtement, il faut 38 M d'euros pour cela ?

#50 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 04 octobre 2009 - 09:45

merci pour cette réponse Karim.
Je crois sincèrement qu'à un moment donné, il faudra revoir la copie car aucun infirmièr de ma connaissance, n'est prêt à mettre 75 euros dans un ordre dont ils ne connaissent pas les missions, car même après en avoir lu le contenu, c'est comme en politique, c'est tout du blabla qui ne sert à rien, en tout cas, pas à avoir des pompes à perf, ni des lèves malades, ni des lits électriques à hauteur variable et j'en passe; c'est ça le terrain, et pas l'hypothétique défense de nos droits, ni de la formation qu'elles ont toutes terminée!!!
cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#51 salima70

  • Membres
  • 29 messages

Posté 05 octobre 2009 - 04:43

Voir le messagekarim, le 04 octobre 2009 - 09:36 , dit :


car dans 2 ans , ce sont les infirmiers qui voteront.. et je suis certain qu'il seront plus nombreux, car issue de listes bien plus fiables que le fichier ADELI..


(ps: je suis élu au conseil )





Est-ce vraiment 2 ans???


http://www.cdoi94.com/1.html


Citation

Information Eté 2009


Nous vous informons que la durée des mandats des élus a été allongée de 4 ans à 6 ans et de 2 ans à 3 ans. Cet allongement permet de réduire les coûts dues aux élections.


#52 karim

  • Membres
  • 41 messages

Posté 05 octobre 2009 - 07:11

Voir le messagesalima70, le 05 octobre 2009 - 04:43 , dit :

Est-ce vraiment 2 ans???


les mandats , initialement de 2 et 4 ans ( renouvellement par moitié des conseils) sont passés à 3 et 6 ans, avec effet rétroactif... ( loi HPST, uniformisant l'ensemble des mandats électifs des élus des différents ordres médicaux et paramédicaux)

ce qui implique que les conseils départementaux élus en ..avril 2008 seront pour moitié renouvelés en avril 2011 soit dans moins de 2 ans précisément..
Cordialement

Karim
Infirmier Cadre de Santé
_______________________________________

#53 Hasting

  • Membres
  • 64 messages

Posté 07 octobre 2009 - 01:03

Bonjour,
Je suis cadre infirmier et je suis contre l'ordre, ainsi que la majorité des cadres de l'établissement où je travaille....nous ne nous ne nous inscrirons pas...et beaucoup d'IDE nous demandent notre avis...rassurée par notre position...C'est maintenant qu'il faut agir...payer pour avoir le droit de travailler ...et puis quoi encore... la différence avec un syndicat c'est que nous sommes libre d'adhérer ou pas à un syndicat ou dans changer si leur méthode ou leur gestion ne nous plait pas ...mais là.....pourquoi n'avoir pas fait un référendum auprès des IDE pour savoir si elles et ils voulaient un ordre...une collègue de promo avait fait son mémoire en ce posant la question pourquoi si peu d'infirmières étaient interréssées par un ordre....l'appel au boycott grandit ....le peuple gronde....
Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue. Einstein

#54 karim

  • Membres
  • 41 messages

Posté 08 octobre 2009 - 06:37

Voir le messageHasting, le 07 octobre 2009 - 01:03 , dit :

Bonjour,
Je suis cadre infirmier et je suis contre l'ordre, ainsi que la majorité des cadres de l'établissement où je travaille....nous ne nous ne nous inscrirons pas...et beaucoup d'IDE nous demandent notre avis...rassurée par notre position...C'est maintenant qu'il faut agir...payer pour avoir le droit de travailler ...et puis quoi encore... la différence avec un syndicat c'est que nous sommes libre d'adhérer ou pas à un syndicat ou dans changer si leur méthode ou leur gestion ne nous plait pas ...mais là.....pourquoi n'avoir pas fait un référendum auprès des IDE pour savoir si elles et ils voulaient un ordre...une collègue de promo avait fait son mémoire en ce posant la question pourquoi si peu d'infirmières étaient interréssées par un ordre....l'appel au boycott grandit ....le peuple gronde....

Bon concrètement, tu agis en prescripteur vis à vis des IDE..?
tu parles de la différence avec un syndicat.. Oui , on est d'accord, le conseil de l'ordre des infirmiers "n'est pas" un syndicat.
"faire un référendum..."
déjà faudrait il pouvoir nous compter... et les fichiers tenues par les ddass comptent encore les ide qui n'exercent plus depuis 10 ans, .. alors tu imagines :)

Des syndicats professionnels, des groupement d'associations d'infirmier ( groupe st anne entre autre) ont milité activement pour l'autonomisation de la profession infirmiere par la constitution d'un ordre professionnel... et la loi fut promulguée..
moi je suis intéressé par le mémoire de ta collègue..

en terme de droit , tu as aussi le droit de te présenter pour "représenter " et défendre ta profession .

Enfin vu le nombre de bétises colportées par certaines centrales syndicales.."le peuple gronde" et il a raison, car lorsqu'il lui est dis que l'an prochain la cotisation sera porté à 125 euros.. il peut gronder.. mais cette information est fausse, cela ressemble à de la propagande!! et il est regrettable que des professionnels de santé puissent colporter ce genre d'ineptie.. difficile ensuite d'avoir une vue objective..

m'enfin si tu veux , afin d'avoir un échange cordiale sur le sujet par téléphone, on peut s'appeler ( tel en mp)
Cordialement

Karim
Infirmier Cadre de Santé
_______________________________________

#55 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 08 octobre 2009 - 06:50

Juste pour rappel, l'ordre des kinés avait demandé une cotisation de 200 euros...
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#56 hopla

  • Membres
  • 107 messages

Posté 08 octobre 2009 - 07:31

Citation

"le peuple gronde" et il a raison, car lorsqu'il lui est dis que l'an prochain la cotisation sera porté à 125 euros.. il peut gronder.. mais cette information est fausse, cela ressemble à de la propagande!! et il est regrettable que des professionnels de santé puissent colporter ce genre d'ineptie.. difficile ensuite d'avoir une vue objective.."

Bonsoir Karim.
Vous aurez bien compris que si "le peuple gronde", il y va bien sûr du montant de la cotisation (ici, le "peuple" a été lâché par ses représentants lors du CN qui a fixé la cotis...), il s'agit aussi -et je suis certain que vous êtes conscient de ceci- d'un problème de fond...
Les infirmiers, notamment autour de moi, ne veulent pas d'un ordre qui se présente comme moralisateur, soi-disant dépositaire de l'Éthique soignante, qui se présente comme un sauveur de la profession infirmière, et qui plus est , doué d'un rôle de sanction.
Rien qui ne réponde aux attentes des soignants sur le terrain.
Il y a un réel décalage entre les besoins concrets des soignants et la propagande (je parle ici de communication à sens unique, et où la parole ne laisse aucune place à la négociation) de l'ONI qui semble s'adresser à une autre planète....
Les soignants ne s'y retrouvent pas, trop décalé avec la réalité du terrain.

Enfin, pour ce qui est des inepties, je vous laisse -vous même étant membre de l'ONI- face aux réalités suivantes, concernant l'application de la loi. (à laquelle l'ONI fait référence assez souvent...)
- Quid des pièces justificatives à joindre au dossier?...(largement intrusif...)
- Les décrets d'application de la loi stipulant l'inscription automatique ne sont parus... Pourquoi donner "l'impression" aux IDE que leur dossier doit être retourné dans un certain délai?
- Sauf contraire, l'ONI n'a pas reçu -à ce jour- l'accord de la CNIL pour le dossier d'inscription... Ce qui ne l'a empêché de diffuser ses courrier dans toute la France.
etc..
On pourrait épiloguer longtemps...

Vous aurez compris qu'il va bien falloir un argumentaire plus costaud que simplement celui de la cotisation (qui aura eu le mérite de réveiller, voire d'informer les IDE) pour défendre auprès du "peuple qui gronde", la justification de l'ordre...

#57 karim

  • Membres
  • 41 messages

Posté 08 octobre 2009 - 08:42

Voir le messagehopla, le 08 octobre 2009 - 07:31 , dit :

Bonsoir Karim.
Vous aurez bien compris que si "le peuple gronde", il y va bien sûr du montant de la cotisation (ici, le "peuple" a été lâché par ses représentants lors du CN qui a fixé la cotis...), il s'agit aussi -et je suis certain que vous êtes conscient de ceci- d'un problème de fond...
Les infirmiers, notamment autour de moi, ne veulent pas d'un ordre qui se présente comme moralisateur, soi-disant dépositaire de l'Éthique soignante, qui se présente comme un sauveur de la profession infirmière, et qui plus est , doué d'un rôle de sanction.
Rien qui ne réponde aux attentes des soignants sur le terrain.
Il y a un réel décalage entre les besoins concrets des soignants et la propagande (je parle ici de communication à sens unique, et où la parole ne laisse aucune place à la négociation) de l'ONI qui semble s'adresser à une autre planète....
Les soignants ne s'y retrouvent pas, trop décalé avec la réalité du terrain.

Enfin, pour ce qui est des inepties, je vous laisse -vous même étant membre de l'ONI- face aux réalités suivantes, concernant l'application de la loi. (à laquelle l'ONI fait référence assez souvent...)
- Quid des pièces justificatives à joindre au dossier?...(largement intrusif...)
- Les décrets d'application de la loi stipulant l'inscription automatique ne sont parus... Pourquoi donner "l'impression" aux IDE que leur dossier doit être retourné dans un certain délai?
- Sauf contraire, l'ONI n'a pas reçu -à ce jour- l'accord de la CNIL pour le dossier d'inscription... Ce qui ne l'a empêché de diffuser ses courrier dans toute la France.
etc..
On pourrait épiloguer longtemps...

Vous aurez compris qu'il va bien falloir un argumentaire plus costaud que simplement celui de la cotisation (qui aura eu le mérite de réveiller, voire d'informer les IDE) pour défendre auprès du "peuple qui gronde", la justification de l'ordre...

cher Hopla,

les conseillers, ne se présentent en rien comme "moralisateurs", ni dépositaires "d'une éthique soignante", ils sont, enfin, je vais parler en mon nom, je suis élu pour représenter mes consoeurs et confrères, je ne me porterai donc jamais comme "moralisateur", ni parole providentielle, ni expert en machinchose, ni en sauveur, mais en élu...juste en élu...au sein d'un collectif défini comme représentatif de la profession par le législateur..


donc pas "élu divin" :smile:

pour ce qui est du montant, je comprend et partage au quotidien, la difficulté pour les élus nationaux d'avoir fait un choix, celui d'avoir pris un engagement, qui pour les élus semblent juste et recevable, qui est de penser que ce montant, calculé par des "experts en la matière " est juste le strict nécessaire.pour "vraiment" et efficacement se donner les moyens de nos ambitions: contribuer efficacement à une reconnaissance légitime de notre profession grâce aux missions de l'ordre.

Et en guise de parole de terrain, j'y suis au quotidien.. mais , (mode provoc activé): c'est peut etre le soucis, car je ne mets pas ma trombine à la tv pour dire des contreverité sur l'ordre, ni tracte quotidiennement dans les services; je bosse dans un service, exerce ma profession et souhaite conserver mon activité professionnelle tout en ayant un role d'élu.. et ce manque de disponibilité pour communiquer efficacement auprès de la profession est un soucis majeur.

Et clairement, la communication doit être développée sur le terrain, mais ds notre département nous sommes 33 élus pour 10 000 professionnels.. quid de l'information sur les terrains et de la continuité de notre activité professionnelle.. je t'assure, ce n'est pas simple , d'autant que les directions peinent à nous donner un quitus pour exercer nos mandats: résultat: nos congés fondent comme neige au soleil.. mais nous sommes motivés :)

Bon là je fais mon caliméro , mais suis comme les élus de mon département motivé pour que la profession puisse avoir des représentants, que l'on arrete de parler à la place des infirmiers sans les infirmiers au sein des instances départementales et autres. Car jusqu'à présent, qui représentait la profession ? et avec neutralité?

je ne souhaite pas épiloguer..et surtout pas polémiquer avec quiconque, à propos des pieces à fournir, je pense qu'il eu été bon de fournir un document expliquant la nécessité de fournir telle ou telle piece; ok; des améliorations doivent manifestement être apportées de mon point de vue mais il est facile d'en faire le constat maintenant!

sache que les pieces à fournir sont légitimes et sont nécessaire à le cadre de la mise en place prochaine du RPPS; le casier jud, est aussi une piece réglementaire pour l'exercice de la profession ds le service publique... et les données demandées permettons à l'institution de demander ce casier , ce qu'aucun particulier ne peut faire, voici la raison.. qui "aurait du" etre commenté et expliquer sur un feuillet explicatif, mais les conseilleurs n'étant pas les payeurs, je tiens à dire, que ce travail est fait par des infirmiers, et bien fait même s'il est largement perfectible et il sera mis à jour sans aucun doute..

et c'est le 1er donc des améliorations pourront , certainement voir jour prochainement..

pour finir les décrets sur l'inscription automatique... de mon point de vu on peut les attendre... tu imagines... une inscription automatique?? , permettant d'exerçer sans qu'aucune vérifications soit faite...serait ce sérieux? et automatique...c'est à dire?? comment?? là le décret est pas prêt de sortir..

donc en l'état , l'inscription automatique n'est pas effective, le pourra t elle un jour d'ailleurs?

dire que les choses sont simples, sans difficultés, :) non.

en avoir conscience est important et de la responsabilité de tous les élus... savoir que les choses ne seraient pas simple, que l'installation prendrait du temps , que l'état ferait le minimum pour accompagner la mise en place du conseil, je m'y attendais un peu :wink:

mais là, l'information sur la loi, sur la mise en place du conseil, l'état, seul avait les moyens de le faire...il ne l'a pas fait, bizarre, pourquoi ne l'a t il pas fait??
on a à ce jour dans mon établissement plus d'info officielle sur le rapport de singly que sur l'ordre..bizarre..

des moyens n'ont pas été mis par l'état..pour l'autonomisation de la profession face aux tutelles...pourquoi?

l'état souhaite il que laprofession s'autonomise rapidement??

je commence à avoir mon opinion sur ce point.

j'espere ne pas avoir été trop pénible, dans ma réponse :wink:

et ne veut pas polémiquer , mais échanger..

bien
Cordialement

Karim
Infirmier Cadre de Santé
_______________________________________

#58 Hasting

  • Membres
  • 64 messages

Posté 08 octobre 2009 - 09:07

Je ne vois pas la necessité d'un ordre...Ca m' énerve!:payez pour avoir le droit de travailler
75 euro représente la prime de 2 dimanches travaillés...
et oui le peuple a de quoi gronder...
C'est un diplôme obtenu après 3 années détude qui m'a permis d'être infirmier...pas un ordre...qu'est que c'est ce besoin de vérifier par un formulaire intrusif...
un diplôme obtenu, enregistré à la DDAS...c'est cela qui m'a permis d'exercer légalement la profession d'infirmier..certainement pas une inscription à un ordre et une cotisation quelquonque...quelle soit de 1 euro, 75 euro ou 200 euro...( d'ailleurs les kinés sont entrain de gagner...toutes les jurisprudence qu'ils ont obtenu contre leur ordre va nous servir...)

Une loi peut abroger ce qu'elle a créé...et j'espère rapidement...
N.B.et c'est aussi un diplôme cadre de santé qui légitime ma nouvelle profession de cadre de santé...
Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue. Einstein

#59 hopla

  • Membres
  • 107 messages

Posté 08 octobre 2009 - 09:27

Si je ne doute pas de qualité intrinsèque de certains élus (dont vous semblez faire partie), il n'en reste pas moins que je me sens de répondre à vos propos:

Citation

au sein d'un collectif défini comme représentatif de la profession par le législateur..
là est bien le problème... si le législateur a voulu un ONI (ce qui en soit peut déjà se remettre en question), il n'en a pas moins défini les directions, ou choix politiques. Qui ne lui appartiennent plus. Et là les professionnels ne se reconnaisent pas, visiblement, sinon, tout le monde adhérerait?...

Citation

sache que les pieces à fournir sont légitimes
Non, non, et encore une fois non... Où est-il stipulé la demande d'une pièce d'identité, d'un justificatif de domicile, d'une photo?....La loi est claire à ce sujet.

Citation

tu imagines... une inscription automatique?? , permettant d'exercer sans qu'aucune vérifications soit faite...serait ce sérieux?
Et le diplôme, il sert à quoi?.....Ou alors il faut revoir les lois, en amont...Et les évaluations professionnelles?...
Pourquoi serait-il "condition nécessaire et suffisante pour exercer" en Europe, mais pas en France?...
Si je reprends vos propos (vous remarquerez au passage que je vous vouvoie): Dans l'autre sens, de quelles compétences -ou sur quels critères - justifierons les membres d'une commission de discipline pour me sanctionner? Qui va vérifier qu'ils en sont CAPABLES?.....
Sous prétexte qu'ils sont mes pairs? C'est tout? Vous croyez qu'on a attendu un ONI pour réfléchir à notre éthique, nos pratiques?.... Ce serait (mode provoc activé aussi ;-) ...insultant.

Citation

en mon nom, je suis élu pour représenter mes consœurs et confrères
c'est raté, pour ce concerne au moins la cotisation.
sans parler des missions de l'ONI... Qui a été questionné la dessus sur 500.000 infirmiers soit-disant "obligés" d'y adhérer?...
Ah pardon, j'ai oublié les professions de foi des candidats... 10 à 15 lignes de bla-bla.. très général. Rien de très sérieux, et encore moins de concret. Tout cela pour créer le plus grand mouvement soi disant rassembleur qui disséminera encore plus la profession qu'avant.
Un réel gâchis.

En tous cas un système dictatorial, peut communiquant et intimidant qui se montre bien plus menaçant pour nous autres professionnels qu'aidant aux yeux du grand public...
Si la com est réussie pour le tout public (whaou il est joli le site te plein de bonnes paroles, trop facile, avec une agence de communication), je cherche toujours quelqu'un dans mon service, qui se reconnaisse dans l'indispensable l'utilité de l'ONI ...

#60 REG

  • Membres
  • 379 messages

Posté 09 octobre 2009 - 07:21

Bonjour,

je ne suis pas pro ONI, mais je tiens à vous dire que vous trouve très durs avec Karim!
Il défend simplement des arguments auxquels il croit (comme nous), et ça ne fait pas de lui, LE responsable des décisions prises en amont.
Pour mémoire l'idée d'un ordre infirmier n'est-elle pas issue du groupe Ste Anne??? C'est étrange qu'on ne les entende plus eux???
Bref, j'essaie de rester le plus neutre possible aujourd'hui, tout en ayant déjà exprimé mes convictions personnelles et professionnelles.

Je voulais juste intervenir pour tenter d'apaiser un peu le débat, non le censurer( rassurez-vous), car je trouve les propos quelque peu intentatoires par moment...
Bon!!! Elle est partie maintenant que je suis à sa place, que vais-je faire ???

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet