Aller au contenu


Textes nouveau Programme infirmier : Textes définitifs


13 réponses à ce sujet

#1 Fred

  • Membres
  • 1 965 messages

Posté 01 juin 2009 - 08:29

Chers collègues,

Veuillez trouver ci-joint, les textes du nouveau programme infirmier 2009.
Cette version comprend les textes définitifs. Ces textes sont maintenant signés.
Source : Conseillère pédagogique Nationale. Ministère de la santé DHOS.
Pour télécharger le dossier au format zip avec tous les fichiers :
http://zzliine.free....ammeide2009.zip
Frédéric Rufin
Cadre de santé infirmier, Formateur IFSI Laon (02)

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."
Mark Twain

#2 REG

  • Membres
  • 379 messages

Posté 02 juin 2009 - 01:04

Merci Fred... :unsure:
Bon!!! Elle est partie maintenant que je suis à sa place, que vais-je faire ???

#3 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 08 juin 2009 - 05:32

A vos commentaires... prêts ? ... :unsure:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#4 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 09 juin 2009 - 10:40

il va falloir bien former nos équipes pour que les indicateurs soient correctements compris et que l'évaluation soit la plus objective possible. Il ne s'agira pas de faire l'évaluation sur la tête du client. :unsure:
en tout cas, c'est un sacré travail qui a été fourni pour penser à tout. En espérant que cela ne va pas nous décevoir, et que nous n'allons pas avoir trop d'étudiants en même temps afin que leur encadrement soit le meilleur possible. Sinon, ce serait un peu la catastrophe... Quant aux cadres de proximité, quand les services auront la chance d'en avoir un par secteur, ce sera bien parce que je pense que cela nous fera du travail en plus.
cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#5 REG

  • Membres
  • 379 messages

Posté 10 juin 2009 - 07:01

Bonjour à toutes et tous,

moi ce qui me fait un peu "peur", c'est le fait que le port folio soit laissé à la charge de l'étudiant. Nous nous interrogeons sur l'éventualité que certains étudiants puissent être tentés de rajouter ou de faire ajouter par un tiers non soignants des commentaires attenant à la validation de compétences...
Quel garde fou avons nous contre cet état de fait???
Bon!!! Elle est partie maintenant que je suis à sa place, que vais-je faire ???

#6 Isabelle G.

  • Modérateur
  • 1 343 messages

Posté 10 juin 2009 - 07:44

Voir le messageREG, le Jun 10 2009, 08:01 AM, dit :

Bonjour à toutes et tous,

moi ce qui me fait un peu "peur", c'est le fait que le port folio soit laissé à la charge de l'étudiant. Nous nous interrogeons sur l'éventualité que certains étudiants puissent être tentés de rajouter ou de faire ajouter par un tiers non soignants des commentaires attenant à la validation de compétences...
Quel garde fou avons nous contre cet état de fait???

Cest sur que ce portfolio ne devra contenir aucune rayures ou rectifications... sinon il y a aura suspicion de falsification.
Quant à ce que l'étudiant le remplisse lui même avant la validation de la compétence, je pense que cela ne sera pas possible, car l'évaluateur s'en rendra compte lorsqu'ilviendra évaluer cette compétence..

Par contre, je m'interroge: qui va évaluer l'acquisition des compétences si ce n'est pas le tuteur? Je vois dans le portfolio "le tuteur évalue ou fait évaluer.." Qui devra évaluer? le cadre de proximité? le professionnel de terrain?
Savez vous quelle est la personne dans votre établissement qui va être désignée tuteur de stage? Chez nous, on parle d'un professionnel de terrain, qui conserverait une activité soignante et aurait cette activité de tuteur de stage au niveau du pôle. Mais je n'ai pas plus d'infos et je ne sais pas comment cela sera réalisable.

Sinon, quel travail titanesque, ce référentiel de compétence!!

Je me demande aussi comment vont être dispensés les cours : quels enseignements via la fac? quel enseignement par les formateurs de l'IFSI et les autres profesionnels (médecins, infirmières etc..)? Un médecin spécialiste pourra t il traiter d'un processus dans son ensemble? En fait, j'ai l'impression que bien que l'intitulé soit différent, la dispensation des cours va rester la même. En effet, un cardiologue va-t-il parler de l'infarctus comme de l'occlusion intestinale quand il sera sollicité pour traiter du processsus occlusif?

Bref, j'ai encore beaucoup de questions mais heureusement, des réunions d'infos vont avoir lieu dans notre établissement.
Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt

#7 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 10 juin 2009 - 06:21

Voir le messageREG, le Jun 10 2009, 08:01 AM, dit :

Bonjour à toutes et tous,

moi ce qui me fait un peu "peur", c'est le fait que le port folio soit laissé à la charge de l'étudiant. Nous nous interrogeons sur l'éventualité que certains étudiants puissent être tentés de rajouter ou de faire ajouter par un tiers non soignants des commentaires attenant à la validation de compétences...
Quel garde fou avons nous contre cet état de fait???
Un petit document (une page.. vu la taille des autres... :unsure: ) indique la composition du dossier scolaire de l'étudiant.. et dans ce document, il est noté que les validations originales seront gardées dans le dossier scolaire et que l'étudiant mettrait une copie dans ce portfolio... (nous sommes en ce moment en train de voir comment procéder... )
Au delà de la triche, nous nous posions beaucoup de questions sur la possible perte de ce document... quand on voit dans quel état ils nous rendent les feuilles de stage qui sont destinées au dossier scolaire... sans parler de celles qui ont déjà été perdues et refaites, mais ce n'était qu'une feuille... là c'est un document entier... :cool:

Mais ouf ! Ils y ont pensé :wink:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#8 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 10 juin 2009 - 07:00

en ce qui concerne le tuteur de stage, le maître de stage, il y a un flou; si Pascal ne me dément pas, il semblerait qu'on ne sache encore pas qui sera qui, sauf lorsqu'on parle du professionnel de proximité qui sera forcément l'infirmière.
cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#9 Pascal

  • Membres
  • 24 301 messages

Posté 10 juin 2009 - 07:50

En fait, le raisonnement basique (simpliste?) consiste à considérer le cadre supérieur de santé comme maître de stage (rôle essentiellement organisationnel), le cadre de proximité comme tuteur (rôle pédagogique en lien avec le formateur référent) et l'infirmière comme professionnel de proximité (rôle d'accopagnement au quotidien).
Seuls les tuteurs et maîtres de stage peuvent valider les compétences.
Dans certaines structures, ces rôles peuvent être cumulés par la même personne (imaginez par exemple un stage auprès d'une IDE libérale)

En fait si les missions sont bien précises, le "qui" va enfiler ces casquettes est très dépendant du terrain d'accueil en question et de la politique institutionnelle.
Pascal Becker
Cadre Supérieur de Santé
IFSI Lionnois (54)

#10 Isabelle G.

  • Modérateur
  • 1 343 messages

Posté 10 juin 2009 - 08:04

Voir le messagePascal, le Jun 10 2009, 08:50 PM, dit :

En fait si les missions sont bien précises, le "qui" va enfiler ces casquettes est très dépendant du terrain d'accueil en question et de la politique institutionnelle.

Oui, en effet, car d'apres ce que j'en ai compris, chez nous, le cadre de proximité ne sera pas tuteur de stage mais maitre de stage.

Avez vous réfléchi au parcours de stage de l'étudiant? car il nous a été dit que les étudiants n'iraient plus en stage dans un service (qui restreint le stage à une discipline, alors que les enseignements vont suivre un processus et non un organe), mais suivront un parcours de stage .
C'est à dire qu'ils pourront aller quelques jours dans les services ou les unités étant en relation interne ou externe avec le service pour suivre une certaine logique de "parcours patient" ou de prise en charge pluriprofessionnelle.
Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt

#11 REG

  • Membres
  • 379 messages

Posté 11 juin 2009 - 07:17

Chez nous, ils pourront effectuer leur stage sur un pôle entier, soit 50% dans une UF et 50% dans une autre, mais si le pôle compte plusieurs services l'étudiant pourra tout à fait négocier avec le maître de stage en fonction des compétences qu'il aura à acquérir ou valider, pour "voyager" d'un service à l'autre.
Je trouve ça plutôt intéressant dans un processus de professionnalisation, mais cela demanderait à presque tous de grandes capacités d'adaptation, voire d'intégration...Et ça, pour le vivre au quotidien avec nos étudiants...c'est pas gagné pour tout le monde!!! :unsure:
Bon!!! Elle est partie maintenant que je suis à sa place, que vais-je faire ???

#12 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 11 juin 2009 - 05:07

Voir le messageIsabelle G., le Jun 10 2009, 09:04 PM, dit :

Avez vous réfléchi au parcours de stage de l'étudiant? car il nous a été dit que les étudiants n'iraient plus en stage dans un service (qui restreint le stage à une discipline, alors que les enseignements vont suivre un processus et non un organe), mais suivront un parcours de stage .
C'est à dire qu'ils pourront aller quelques jours dans les services ou les unités étant en relation interne ou externe avec le service pour suivre une certaine logique de "parcours patient" ou de prise en charge pluriprofessionnelle.
C'est une interprétation des textes... car si ce n'est plus en discipline, il existe quand même des indications des secteurs de stage comme le MCO (médecine chirurgie, obstétrique) la psychiatrie, les lieux de vie (travail, école,...), le long séjour, EHPAD, SSR......
Je ne sais pas quel intérêt peut avoir l'étudiant à se balader de lieu en lieu.. ne risque-t-il pas de papillonner ? Nous nous plaignions de la durée trop courte des stages : alors qu'ils arrivaient enfin à se mettre dans un rythme de travail, il fallait qu'ils partent...
Cette volonté est-elle de vouloir compenser la diversité des lieux de stage ? Nous sommes encore alors dans une logique de discipline et non pas de compétence...
Rien n'empêche cependant lors d'un stage qu'il puisse aller voir ce qui se passe ailleurs (au bloc, dans une salle d'examen...) mais "couper" artificiellement le stage en deux par deux lieux différents... Quid du tuteur et de l'évaluation des compétences ?
ça pose questions...
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#13 angee

  • Membres
  • 609 messages

Posté 11 juin 2009 - 09:23

Je suis d'accord avec vous Charlaine. Les étudiants se sentent très bien au bout de quatre semaines et ils partent. Alors que là ils vont parfaire les compétences qu'ils auront acquises, ils vont pouvoir prendre en charge les patients et s'organiser bien mieux après avoir fait la partie intégration et découverte qui est parfois plus longue pour certains.
Et effectivement, s'ils devaient aller à droite ou à gauche, on ne pourrait pas les suivre et les encadrer correctement.
Merci Pascal pour ces précisions. En revanche, ce qui me pose question c'est qu'il existe des services dans lesquels il n'y a pas de cadre pour une seule UF mais pour deux voire, trois avec des étages différents. Alors comment ce tuteur va pouvoir valider des compétences pour quatre à six étudiants? On nous demande tellement de choses à côté que je ne vois pas comment je pourrais valider des compétences d'étudiants que je ne vais voir que ponctuellement? Si je veux vraiment faire cette évaluation, je vais devoir m'investir davantage et laisser tout le reste, mais qui le fera à ma place? Quel sera le rôle du formateur d'IFSI au cours du stage? Tant de questions que nous nous posons tous...
cadre de santé dynamique recherche une équipe effidaptée, n'ayant pas de désidératas particuliers pour les plannings, pouvant travailler de jour comme de nuit et les week end, répartissant les congés idéalement sur l'année...
non je plaisante, les plannings seraient si monotones ainsi!

on ne nait pas femme, on le devient... Simone de Beauvoir

#14 Isabelle G.

  • Modérateur
  • 1 343 messages

Posté 11 juin 2009 - 09:40

Voir le messageCharlaine, le Jun 11 2009, 06:07 PM, dit :

Je ne sais pas quel intérêt peut avoir l'étudiant à se balader de lieu en lieu.. ne risque-t-il pas de papillonner ? Nous nous plaignions de la durée trop courte des stages : alors qu'ils arrivaient enfin à se mettre dans un rythme de travail, il fallait qu'ils partent...
Cette volonté est-elle de vouloir compenser la diversité des lieux de stage ? Nous sommes encore alors dans une logique de discipline et non pas de compétence...
Rien n'empêche cependant lors d'un stage qu'il puisse aller voir ce qui se passe ailleurs (au bloc, dans une salle d'examen...) mais "couper" artificiellement le stage en deux par deux lieux différents... Quid du tuteur et de l'évaluation des compétences ?
ça pose questions...

Je ne parlais pas de se ballader de lieu en lieu, ni de couper le stage en 2, mais sur une durée de stage de 10 semaines, peut être envisager un parcours avec un lieu de stage de "référence" et quelques jours dans 2 ou 3 unités qui sont en lien avec le lieu de stage (plateau technique, centre de rééducation par ex pour un terrain de stage en cardiologie).
On parle de pluriprofessionnalité dans ce nouveau programme, et de parcours individualisé à l'étudiant, adapté à son profil et à ses besoins en terme d'apprentissage. Je pense que cela pourrait être une bonne chose mais il est certain qu'il ne faut pas tomber dans l'exces, c'est à dire multiplier les lieux de stage et tout survoler!
Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet