Aller au contenu


disponilité FPH départ dans le secteur privé


16 réponses à ce sujet

#1 virg

  • Membres
  • 3 messages

Posté 12 août 2008 - 11:30

Bonjour,

Je suis à la recherche de quelques informations... en effet, je suis titulaire d'un poste de MKiné Cadre de santé dans la fonction publique. je suis sur le point de demander une disponibilité afin d'exercer mes fonctions dans un centre de rééducation privé (PSPH).
Quelqu'un pourrait-il m'éclairer sur la différence entre la Convention collective 51 et la 66 ?
Si vous avez une expérience FPH et privé merci de me la faire partager car on me déconseille de quitter la fonction publique (carrière, protection sociale, retraite,...) ??

Merci pour votre aide. : :biggrin:


#2 aliénor

  • Membres
  • 45 messages

Posté 12 août 2008 - 02:56

Un conseil : prenez d'abord une disponibilité, c'est plus prudent. Car vous ne savez pas ce que votre nouveau parcours va vous apporter, à tout point de vue. Lisez bien votre convention collective, je ne peux pas vous éclairer sur ce point sans l'avoir lue.
Ensuite si celà vous convient (dans 2 ans) pourquoi pas quitter la fonction publique , après tout, elle n'est pas la panacée non plus. Surtout si votre nouveau poste vous plait. C'est important l'épanouissement au travail, et dans la FPH que de pesanteurs ! D'autant plus que le régime de retraite ne va plus devenir un avantage.
L'idéal pour vous : avoir déjà travaillé au moins 15 ans dans la FPH, pour toucher une retraite. Est-ce votre cas ?
La chance sourit parfois aux audacieux.
Alors bonne chance!
Aliénor

#3 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 12 août 2008 - 03:45

tout à fait d'accord mieux vaut prendre une dispo ce qui donne largement le temps de voir si le poste convient .
aprés qui ne tente rien n'a rien aprés MAIS dépend des motivations et des conditions de travail , négociez bien votre contrat si vous les intéressez vraiment.
et puis si vous franchissez le pas et que ça ne convient pas vous aurez eu le mérite d'essayer et en mettant votre orgueil dans votre poche vous pourrez toujours revenir dans la FPH.
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#4 virg

  • Membres
  • 3 messages

Posté 13 août 2008 - 07:24

Merci pour vos encouragements.
C'est effectivement vers une dispo que je m'oriente.
Pour répondre à aliénor, je n'ai que 12 ans d'ancienneté dans le FPH ! :biggrin:

#5 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 13 août 2008 - 07:48

15 ans et 3 enfants pour la retraite anticipée
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#6 églantine

  • Membres
  • 697 messages

Posté 01 septembre 2008 - 05:23

bonjour!!

je ne connais pas la convention 66 (cela concerne le handicap, il me semble), mais par contre, je connais bien la convention 51 qui est en vigueur dans les cliniques privées à but lucratif ...
Le salaire proposé va être décidé en fonction de pas mal de critères (et certains seront subjectifs!! donc pour deux salariés ayant le même diplôme, arrivés en même temps, il peut y avoir deux salaires différents!! le salaire se négocie), et l'évolution de carrière se fera sur 30 ans .... mais au final, le système public restera le plus avantageux ....
Il faut donc faire attention, car si le salaire proposé peut être alléchant, l'évolution de carrière le sera moins .... maintenant, s'ils proposent le double de salaire, il ne faut pas trop hésiter! Il faut savoir aussi qu'il n'y a pas d'horaires chez les cadres du privé .... bien souvent il y a une charge de travail très importante, et on ne compte pas ses heures .... parfois aussi, il y a des objectifs à atteindre, et si on ne fait pas l'affaire, ils ne nous gardent pas ... et beaucoup de stress en perspective pour atteindre ces objectifs!
C'est réellement un autre monde, une autre mentalité ... il faut essayer, mais surtout assurer ses arrières si jamais ça ne plait pas!

bon courage en tout cas!!
cadre de santé formateur

"à coeur vaillant rien d'impossible....." J.Coeur
"celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui perd sa passion" Angelo D'Arrigo

#7 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 01 septembre 2008 - 09:53

La convention de 1951 est connue pour être plus avantageuse que celle de 66 .
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#8 GALADRIEL

  • Membres
  • 17 messages

Posté 19 septembre 2008 - 08:56

Voir le messageéglantine, le Sep 1 2008, 06:23 PM, dit :

bonjour!!

je ne connais pas la convention 66 (cela concerne le handicap, il me semble), mais par contre, je connais bien la convention 51 qui est en vigueur dans les cliniques privées à but lucratif ...
Le salaire proposé va être décidé en fonction de pas mal de critères (et certains seront subjectifs!! donc pour deux salariés ayant le même diplôme, arrivés en même temps, il peut y avoir deux salaires différents!! le salaire se négocie), et l'évolution de carrière se fera sur 30 ans .... mais au final, le système public restera le plus avantageux ....
Il faut donc faire attention, car si le salaire proposé peut être alléchant, l'évolution de carrière le sera moins .... maintenant, s'ils proposent le double de salaire, il ne faut pas trop hésiter! Il faut savoir aussi qu'il n'y a pas d'horaires chez les cadres du privé .... bien souvent il y a une charge de travail très importante, et on ne compte pas ses heures .... parfois aussi, il y a des objectifs à atteindre, et si on ne fait pas l'affaire, ils ne nous gardent pas ... et beaucoup de stress en perspective pour atteindre ces objectifs!
C'est réellement un autre monde, une autre mentalité ... il faut essayer, mais surtout assurer ses arrières si jamais ça ne plait pas!

bon courage en tout cas!!
Bonjour,
Je confirme le milieu privé est totalement différent du monde hospitalier. J'ai fait toute ma carrière IDE et mon poste de FF en privé. Au contraire de toi, j'intègre aujourd'hui le public pour conserver une qualité de vie. Des astreintes 1 semaine sur 2. Des appels à 6H du mat ou à minuit. Une charge de travail phénomenal car tu es LA REFERENCE sur qui tout le monde s'appuie. Et la RENTABILITE omniprésente car VITALE. MAis une possibilité de mener pleins de projets, un grande réactivité, moins de lourdeur hiérarchique. Ca bouge quoi, c'est toujours en mouvement et trés motivant car les résultats de ton action sont souvent rapidement visibles (en bien ou en mal).
Quant à la convention, j'ai connu la 51 qui est reconnu comme trés avantageuse.
Bon courage

#9 Lucile

  • Membres
  • 3 713 messages

Posté 20 septembre 2008 - 09:11

Pour rebondir sur les propos de Galadriel, je dirai qu'aujourd'hui, avec l'avènement de la TAA, une évolution est nécessaire dans les établissements publics ! Et les fonctionnaires ne sont pas tout à fait prêts. Avec un objectif de rentabilité, l'hôpital public doit absolument s'adapter ! Donc, pour moi, la logique de rentabilité est une contrainte "maîtrisée" dans les établissements privés. En tant que soignant, c'est à nous d'assurer une qualité de soins qui n'est pas toujours incompatible avec l'objectif économique....Quant aux conseils de ne pas quitter la fonction publique, c'est vraiment une peur personnelle de ces personnes ! La vie économique n'est pas basée que sur la fonction publique (et heureusement !). Mais c'est une question toute personnelle, choisir de changer de cadre de travail d'une manière plus radicale...cela regarde chacun de nous, et de ce que nous sommes prêts à faire pour réaliser le projet de vie que nous avons. Après, les conventions, c'est évident qu'il faut étudier leurs points avec attention pour appuyer intelligemment le choix à faire ! Les contraintes sont à mettre dans le plateau de la balance...mais à bien identifier en fonction du poste et de l'établissement ! Je connais un cadre qui se promène avec 3 téléphones portables car il est responsable de tous les secteurs, et qui ne compte pas ses heures....mais le salaire est en rapport et, là aussi il faut avoir le sens de la négociation !
Lucile
Cadre de santé
Qualité-gestion des risques

A force de sacrifier l’essentiel à l’urgent, on oublie l’urgence de l’essentiel
Edgar Morin

#10 virg

  • Membres
  • 3 messages

Posté 22 septembre 2008 - 03:17

Bonjour,

Merci pour vos réponses et vos conseils.
J'avais pris la décision d'intégrer le Centre privé mais face à un refus de mise en disponibilité de ma direction, je vais rester dans la FPH.
La démission me semble ne pas être le bon choix. Je ne suis pas assez aventurière pour ça !!
:rolleyes:


#11 caëllis

  • Membres
  • 53 messages

Posté 25 septembre 2008 - 11:51

Voir le messagevirg, le Sep 22 2008, 04:17 PM, dit :

Bonjour,

Merci pour vos réponses et vos conseils.
J'avais pris la décision d'intégrer le Centre privé mais face à un refus de mise en disponibilité de ma direction, je vais rester dans la FPH.
La démission me semble ne pas être le bon choix. Je ne suis pas assez aventurière pour ça !!
:rolleyes:

si mes souvenirs sont bons il me semble que votre direction ne peut refuser qu'une seule fois votre mise en dispo
et à priori, la dispo pour aller travailler ailleurs n'est plus autorisée

je cite : "il est à noter que le décret du 21 septembre 2005 a supprimé la disponibilité pour excercer une activité dans une entreprise publique ou privée" commentaire du statut de la fonction publique hospitalière 9ème édition page 304

et surtout, ce n'est pas parce que vous êtes en dispo que vous retrouverez votre poste dès que vous le voulez, il vous faudra attendre la vacance du poste.

#12 caëllis

  • Membres
  • 53 messages

Posté 25 septembre 2008 - 12:03

sauf pour créer ou reprendre une entreprise
ou excercer une activité dans un organisme international

#13 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 25 septembre 2008 - 03:57

où si vous n'exercez plus les mêmes fonctions, voire la même profession.
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#14 tydé

  • Membres
  • 1 580 messages

Posté 25 septembre 2008 - 05:30

On m'a alors induement accordé une disponibilité en février dernier "pour convnance personnelles" qui m'a permis d'exercer mes fonction de cadre dans un établissement PSPH. C'est grave docteur?

Ce n'est qu'en tendant ses voiles que le marin transforme le vent en voyage.
Thierry Desbonnets ("Tydé"), psychomotricien cadre de santé en disponibilité

#15 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 25 septembre 2008 - 06:25

non çà se soigne :rolleyes: ils sont gentils ou pas trop regardants
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#16 caëllis

  • Membres
  • 53 messages

Posté 26 septembre 2008 - 07:28

Voir le messagetydé, le Sep 25 2008, 06:30 PM, dit :

On m'a alors induement accordé une disponibilité en février dernier "pour convnance personnelles" qui m'a permis d'exercer mes fonction de cadre dans un établissement PSPH. C'est grave docteur?


tant que personne ne dit rien lol

#17 joël villa

  • Membres
  • 72 messages

Posté 15 octobre 2008 - 08:13

C'est tragique : ils sont vraiment nuls ces administratifs :biggrin:
Joël

Il vaut mieux l'enthousiasme de la volonté que le pessimisme de l'intelligence

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet