Aller au contenu


qui peut côter les examens radiologiques?


16 réponses à ce sujet

#1 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 01 juillet 2008 - 02:06

Est-ce que quelqu'un sait où je peux trouver un texte précisant par qui peuvent être faites les cotations en imagerie et donc par la même occasion qui bénéficie de "délégation" ? merci.
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#2 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 01 juillet 2008 - 02:41

je précise ma question: le décret d'actes ne faisant pas état de la réalisation de la cotation, est-ce qu'un manipulateur peut refuser de le faire ?
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#3 ABC

  • Membres
  • 57 messages

Posté 02 juillet 2008 - 03:45

Bonjour
Le DIM de mon établissement me dit que la cotation est un acte médical mais qu'en pratique ce sont les manipulateurs qui cotent (par délégation ?) car ils sont souvent les seuls à savoir ce qu'ils ont fait et dans quelles conditions (modificateurs). Par contre les secrétaires ne doivent pas codifer, elles ne font que "recopier" si besoin en fonction des logiciels existant ou non dans le service.
cordialement

#4 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 02 juillet 2008 - 05:21

Merci ABC c'est bien ce qui me semblait? le probléme etant qu'il n'y a, à ma connaissance, aucun texte qui définisse cette délégation.
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#5 jadaho

  • Membres
  • 321 messages

Posté 03 juillet 2008 - 10:37

dans le décret de 1997, même si il a été refondu en 2004, on trouve :
le manipulateur participe à la transmission écrite de toutes les informations relatives au déroulement des examens et traitements;

je pense que la cotation fait partie de la transmission écrite des examens.

Bonne journée

#6 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 03 juillet 2008 - 04:01

merci Jadaho, le texte n'est quand même pas trés explicite et on peut jouer sur les mots car la cotation fait elle partie du déroulement et du traitement ? pas si simple!!!
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#7 jadaho

  • Membres
  • 321 messages

Posté 04 juillet 2008 - 07:59

Un proverbe dit "Il n'y a pas plus sourd que quelqu'un qui ne veut pas entendre !"

Un de tes manip ne veut pas coter ses actes ? Avec la T2A, il faut facturer au fil de l'eau, de manière exhaustive et avec une qualité de codage optimale. Qui mieux que celui qui a fait l'acte peut tracer l'activité ? Je sais que certains manip refusent, considérant que ce n'est pas leur rôle de faire de l'administratif, mais pas plus que de l'hygiène, des soins, du nursing , etc.

Il faut peut être leur expliquer d'abord gentiment les enjeux et la place qu'ils occupent au sein des établissements, puis, s'ils ne veulent pas comprendre, adopter une stratégie plus incisive. :blush:

#8 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 04 juillet 2008 - 08:09

le probléme est un peu plus compliqué: ils ne veulent pas coter des examens auxquels ils n'ont pas participés et dont le manipulateur qui les a réalisés sur un site extérieur ne fait pas parti du service, puisqu'il est "prêté" au sein d'un GIE.
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#9 jadaho

  • Membres
  • 321 messages

Posté 05 juillet 2008 - 10:44

l'établissement auquel appartient ton service fait partie d'un GIE, certainement pour un scanner ou une IRM. A ce titre, il a des devoirs consignés dans l'accord de constitution du GIE, mais aussi des droits et des attentes envers ce GIE. Il serait étonnant que la facturation des actes ne soit pas mentionnée dans le contrat. Peut-être peux-tu aller voir ce qui est prévu ?

Bonne journée

#10 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 05 juillet 2008 - 05:53

merci je vais essayer d'aller voir de ce côté.
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#11 raptor

  • Membres
  • 90 messages

Posté 07 juillet 2008 - 07:39

je suis totalement d accord avec l'argument de jadaho
il est aujourd hui essentiel de prendre conscience de l importance des cotations des actes de radiologie
je sais que les manipulateurs sont des personnels responsables
une réelle explication des enjeux économiques de la cotation réelle des actes doit les sensibiliser au problème de rémunération de leur poste et tout le reste...

Voir le messagejadaho, le Jul 4 2008, 08:59 AM, dit :

Un proverbe dit "Il n'y a pas plus sourd que quelqu'un qui ne veut pas entendre !"

Un de tes manip ne veut pas coter ses actes ? Avec la T2A, il faut facturer au fil de l'eau, de manière exhaustive et avec une qualité de codage optimale. Qui mieux que celui qui a fait l'acte peut tracer l'activité ? Je sais que certains manip refusent, considérant que ce n'est pas leur rôle de faire de l'administratif, mais pas plus que de l'hygiène, des soins, du nursing , etc.

Il faut peut être leur expliquer d'abord gentiment les enjeux et la place qu'ils occupent au sein des établissements, puis, s'ils ne veulent pas comprendre, adopter une stratégie plus incisive. :tongue:


#12 ABC

  • Membres
  • 57 messages

Posté 10 juillet 2008 - 10:27

Bonjour
je considère que la cotation fait partie de l'acte de prise en charge du patient/client et donc qu'il est normal que les manips assurent cette tâche. Par contre il me parait difficile et peu fiable de coter des actes réalisés par une tierce personne au regard des differents paramètres intervenant dans les cotations!
Cordialement

#13 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 10 juillet 2008 - 05:49

Voir le messagejadaho, le Jul 5 2008, 11:44 AM, dit :

l'établissement auquel appartient ton service fait partie d'un GIE, certainement pour un scanner ou une IRM. A ce titre, il a des devoirs consignés dans l'accord de constitution du GIE, mais aussi des droits et des attentes envers ce GIE. Il serait étonnant que la facturation des actes ne soit pas mentionnée dans le contrat. Peut-être peux-tu aller voir ce qui est prévu ?

Bonne journée

il n'y a rien de formulé, je vais donc aprés toutes vos réponses considérer que celui qui réalise l'acte le côte, et comme n'y a pas de manipulateur de la structure au moment de l'examen ni de secrétaire, c'est le radiologue qui s'y collera.
en tout cas merci à tous pour vos réponses.
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#14 jadaho

  • Membres
  • 321 messages

Posté 10 juillet 2008 - 06:39

Voir le messageLydie B., le Jul 10 2008, 06:49 PM, dit :

il n'y a rien de formulé, je vais donc aprés toutes vos réponses considérer que celui qui réalise l'acte le côte, et comme n'y a pas de manipulateur de la structure au moment de l'examen ni de secrétaire, c'est le radiologue qui s'y collera.
en tout cas merci à tous pour vos réponses.

je ne serai pas aussi formel que toi. Ton établissement doit "louer" une partie de temps d'examen dans ce GIE. Dans ce cadre, il paye pour la machine, l'infrastructure et le personnel. A ce titre, il est en droit de demander que tout ce qui doit être fait le soit. Je pense qu'on peut considérer que le manipulateur fait partie de la structure pendant le temps financé par chacun. Sinon, qui contrôle ce qui est fait en terme de bonnes pratiques ? Tu n'interviens jamais sur le site ? Je pense sincèrement que si tu veux des résultats, le manipulateur doit codifier ses actes.

Bon courage

#15 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 11 juillet 2008 - 07:57

je n'interviens quasiment que dans la gestion du personnel hospitalier. il me parait quand même difficile de demander à des manipulateurs qui n'interviennent pas sur un site extérieur (nous avons 2 scanners en GIE sur 2 sites différents) de côter des examens auxquels ils n'ont participés d'aucune maniére . les radiologues côtant leurs écho il me semble qu'ils peuvent ponctuellement côter leurs scanners. Je sais que ça peut paraître batard, mais puisque rien n'est défini clairement dans les textes, vive l'art du compromis.
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

#16 jadaho

  • Membres
  • 321 messages

Posté 12 juillet 2008 - 12:47

Voir le messageLydie B., le Jul 11 2008, 08:57 AM, dit :

.... il me parait quand même difficile de demander à des manipulateurs qui n'interviennent pas sur un site extérieur (nous avons 2 scanners en GIE sur 2 sites différents) de côter des examens auxquels ils n'ont participés d'aucune maniére . ...

Je parlais des manipulateurs du GIE, pas de ceux de ton site

#17 Lydie B.

  • Membres
  • 1 165 messages

Posté 12 juillet 2008 - 06:17

le GIE a une structure purement économique avec une organisation propre à chacun. chaque partenaires a ses propres manipulateurs sur son site , mais les radiologues de chaque entité vont sur les deux sites car l'un des scanners est plus performant;, d'où la complexité du probléme sachant que pour le public se sont les manip qui côtent les examens publiques, sauf que dans ce cas de figure particulier ils n'ont pas réalisé l'examen et donc refusent; et pour les privés les secrétaires côtent les examens du privés.
Lydie B
cadre de santé M.E.R.

"C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble", Montaigne.

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet