Aller au contenu


Nomination de Cadre


12 réponses à ce sujet

#1 OhQuellejoie

  • Membres
  • 246 messages

Posté 25 janvier 2008 - 07:39

Bonsoir, je suis infirmier, titulaire du diplôme de cadre de santé et vais passer le concours sur titre dans les 3 mois qui viennent. Je m'attends donc à être nommé au plus tard en avril. Le hic c'est que je viens d'apprendre suite aux CAPL du mois de janvier que je dois passer infirmier de classe supérieure dans les 6 mois qui viennent...
Ma question est la suivante: puis-je profiter de mon ancienneté dans le grade d'infirmier et la convertir (totalement ou partiellement) dans le grade de cadre de santé si ma nomination comme cadre de santé devait intervenir avant mon passage comme classe supérieure,
merci pour vos réponses et vos avis :rolleyes:
Mais (tant je suis pauvre) je n'ai que mes rêves
J'ai répandu mes rêves à tes pieds
Marche légèrement : tu marches sur mes rêves

#2 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 25 janvier 2008 - 08:47

Hélas, je ne crois pas non, Vous évoluez dans le grade où vous êtes nommé... Si vous ^tes nommé cadre, vous ne pouvez évoluer en tant infirmier.
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#3 Mounka

  • Membres
  • 1 032 messages

Posté 25 janvier 2008 - 11:04

Il faudrait vous renseigner auprès du syndicat.
ceci dit, je pensais qu' il y aurait un passage plus rapide à l'échelon supérieur dans grille des cadres!!
attente de deux ou trois ans pour changement d'échelon reduite.
"N'attends pas que les évènements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive... Et tu seras heureux." Epictète

"La pierre n'a point d'autre espoir que d'être pierre mais de collaborer, elle s'assemble et devient temple." A de Saint Exupéry


#4 OhQuellejoie

  • Membres
  • 246 messages

Posté 28 mai 2008 - 11:18

Je reviens vers vous pour annoncer une bonne nouvelle: le concours sur titre ayant été repoussé de quelques mois, cela m'a permis de passer classe sup. avant ledit concours :rolleyes:
Mais (tant je suis pauvre) je n'ai que mes rêves
J'ai répandu mes rêves à tes pieds
Marche légèrement : tu marches sur mes rêves

#5 jadaho

  • Membres
  • 321 messages

Posté 28 mai 2008 - 05:14

je pense qu'il n'y aurait pas eu de problème.

Le passage dans le corps des cadres se fait sous statut stagiaire, c'est à dire que le fonctionnaire reste dans son corps d'origine jusqu'à la titularisation dans le nouveau corps soit 1 an après. Si des changements interviennent pendant la période de stage, ils sont pris en compte au moment de la titularisation dans le nouveau corps.

#6 OhQuellejoie

  • Membres
  • 246 messages

Posté 09 juin 2008 - 10:31

Tu en es certain?? je passe stagiaire et change donc de corps, non? à compter de ma nomination je change de grade et d'échelon par conséquent, peux-tu argumenter stp?
Mais (tant je suis pauvre) je n'ai que mes rêves
J'ai répandu mes rêves à tes pieds
Marche légèrement : tu marches sur mes rêves

#7 jadaho

  • Membres
  • 321 messages

Posté 11 juin 2008 - 07:53

Alors, si j'ai bien compris, maintenant tu es IDE de classe sup. Au moment du concours sur titres, tu vas passé dans le corps des cadres de santé sous le statut titulaire-stagiaire, c'est à dire titulaire de ton poste IDE - stagiaire dans celui de cadre. l'indice sera = ou immédiatement supérieur à celui actuel, et un an plus tard, si les évaluations sont favorables, tu es titularisé avec le nouvel échelon. Cette situation est la plus simple.

si pendant la période du stage ta situation en tant qu'IDE évolue, en général tu restes avec l'échelon antérieur et au moment de la titularisation en tant que cadre la situation est revalorisée en prenant en compte l'avancement.

#8 joël villa

  • Membres
  • 72 messages

Posté 24 juin 2008 - 11:08

Le classement dans le nouveau grade est effectué à l'échelon comportant un indice égal ou à défaut immédiatement supérieur à celui que le fonctionnaires détenait dans son grade d'origine.

Avec quelle ancienneté ?
1 - lorsque le classement n'apporte pas un gain indiciaire au moins égal à celui qui aurait résulté d'un avancement d'échelon dans l'ancien grade, le fonctionnaire conserve l'ancienneté acquise dans son ancien échelon, dans la limite de la durée moyenne pour accéder à l'échelon supérieur du nouveau grade.
2 - Lorsque le nouveau classement apporte un gain indiciaire supérieur, l'ancienneté dans cet échelon est fixée à la date de nomination est fixée à la date de nomination dans le nouveau grade.
3 - Le fonctionnaire nommé alors qu'il avait atteint le dernier échelon de son ancien grade conserve l'ancienneté acquise dans les mêmes conditions et limites, lorsque l'augmentation de traitement est inférieure à celle que lui avait procurée son avancement à ce dernier échelon dans l'ancien grade.

source "le fichier permanent des corps et grades des établissements publics sanitaires et sociaux" édité par l'ENSP. Faut l'acheter : il y a tout ce que l'on doit savoir sur toutes les carrières de la FPH. Et c'est en vente libre :wink:
si vous voulez une certitude sur votre cas personnel, merci de m'adresser votre situation administrative.
Ps : en dehors des syndicats il existe des gens assez sympas en général que l'on appelle des agents administratifs. Longue vie en tant que cadre de santé ... :blush:
Joël

Il vaut mieux l'enthousiasme de la volonté que le pessimisme de l'intelligence

#9 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 30 juin 2008 - 06:29

Bonjour Joël et bienvenue sur le forum de cadredesante.com :wink:

Voir le messagejoël villa, le Jun 24 2008, 12:08 PM, dit :

Ps : en dehors des syndicats il existe des gens assez sympas en général que l'on appelle des agents administratifs. Longue vie en tant que cadre de santé ... :blush:
j'ai aussi connu le mensonge par omission pour ne pas avoir à payer votre dû... Hélas.... :wub:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#10 joël villa

  • Membres
  • 72 messages

Posté 10 juillet 2008 - 02:18

c'est probablement vrai ! :wacko:
Mais il y a tellement d'endroits où cela se passe bien, honnêtement et en toute transparence dans l'intérêt des personnels, des patients, des hébergés et etc.
Si il est vrai que pour vivre en paix il faut préparer la guerre, il n'en reste pas moins que dans notre contexte cela aboutit inévitablement à la guerre. Et c'est bien dommage car en général tout part d'un manque de considération des rôles de chacun et des individus.
Il ne faut pas oublier que l'on reçoit en général ce que l'on a donné. Et donc si on menace de mordre, on ne risque qu'une chose : être mordu. Et personne n'est content. Discutons, dialoguons, en n'oubliant surtout pas d'écouter l'autre et vous constaterez que cela va bien mieux.
Mais je reconnais à nouveau qu'il y a des établissements où tout dialogue est impossible. Reste à se poser la question : pourquoi ? :excl:
C'est comme dans un couple : il est rare qu'un seul ait tort. C'est de la relation humaine de base, du management, de la PNL (pour faire bien). Et cela on en parle bien rarement en IFSI malheureusement. Mais bon, on va pas refaire le monde aujourd'hui .... :blush:
Bon courage à tous quelque soit votre lieu d'exercice et que la force soit avec vous !! :tongue:
Joël

Il vaut mieux l'enthousiasme de la volonté que le pessimisme de l'intelligence

#11 Pascal

  • Membres
  • 24 301 messages

Posté 10 juillet 2008 - 08:48

Citation

C'est de la relation humaine de base, du management, de la PNL (pour faire bien). Et cela on en parle bien rarement en IFSI malheureusement.
Je ne peux qu'être en profond désaccord avec cette affirmation : Le programme des études consacre un module entier à la démarche relationelle. Après, il faut voir ce qu'en font les différents IFSI c'est vrai, mais je veux croire qu'il s'agit d'une partie importante de leur projet pédagogique.
Pascal Becker
Cadre Supérieur de Santé
IFSI Lionnois (54)

#12 joël villa

  • Membres
  • 72 messages

Posté 17 juillet 2008 - 10:14

oui c'est vrai.
Il n'en reste pas moins que de la théorie à la pratique, il y a un monde qui s'avère bien éloigné de la théorie.
Si cela était faux nous aurions tous le plaisir de travailler dans des services et des établissements empreints de bonheur, de plaisir d'être ensemble dans la même structure pour assurer le bien de l'autre, et cela en totale congruence.
Cela doit exister. Je sais pas où.
Désolé de vous avoir froissé. :tongue:
Joël

Il vaut mieux l'enthousiasme de la volonté que le pessimisme de l'intelligence

#13 Pascal

  • Membres
  • 24 301 messages

Posté 17 juillet 2008 - 08:34

Je ne suis pas froissé, pas de souci ! :tongue:
C'est bien une des facettes du formateur de travailler sur l'écart entre la théorie (un idéal si vous préférez) et la réalité professionnelle. Et je suis d'accord, on ne manque pas de travail !
Pascal Becker
Cadre Supérieur de Santé
IFSI Lionnois (54)

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet