Aller au contenu


Emission sur TF1 Charlatans et guérisseurs : des valeurs sûres du Droit de savoir


9 réponses à ce sujet

#1 Baudouin Labrique

  • Membres
  • 5 messages

Posté 19 novembre 2007 - 12:21

Cette émission prétendait dénoncer " les dérives sectaires de certains de ces praticiens qui utilisent les malades comme de véritables cobayes."

Comme d'habitude les médias serfs de la pensée unique et dominante qui s'attache à n'encenser manichéennement que tout ce qui vient des pratiques conventionnelles de la santé, s'engouffre donc dans ce lynchage abjecte d'approches non conventionnelles et qu'on nomme erronément "alternatives" ;
en effet, première vérité, plus de la moitié des gens s'y adonnant, on devrait plutôt considérer que ce sont les approches conventionnelles qui sont devenues alternatives !

Mieux encore, ce n'est pas demain le jour où une émission TV osera illustrer la réalité suivante et qu'elle rendra donc un VRAI service à la collectivité :

Jugez en : une très importante enquête menée par le très sérieux "Journal of the American Medical Association" (JAMA) aussi diffusé en France et en français indique que la troisième cause établie de mortalité, aux Etats-Unis, était "les médecins et la pharmacie" (effets mortels des traitements et des médicaments) : 250.000 morts par an, c'est-à-dire 1/1000 habitants et sur la seule prise en compte de la totalité des morts de « maladies » iatrogènes (dus aux traitements médicaux).

Lorsqu'on prend en compte les malades hospitalisés qui sont morts à l'hôpital d'erreurs médicales ainsi que les morts provoquées par la chimiothérapie et la radiothérapie, ce chiffre dépasse les 280.000 morts par an : cela devient alors la 2ème cause de mortalité (USA) sans parler, parmi ceux qui en survivent, des accidents pouvant entraîner de graves conséquences invalidantes !

De tels chiffres sont transposables en France vu l'apparentement des systèmes officiels de santé ; avec une proportion de 1/1000 on arrive alors au moins à 60.000 morts par an et donc quelque chose comme le crash total d'un Airbus tous les trois jours, rien que pour la France !

Plus près de chez nous, la revue scientifique "Sciences et Avenir" de décembre dernier rappelle dans un dossier de 5 pages qu'en France, "le système de pharmacovigilance, chargé de détecter et prévenir les effets secondaires des traitements, n’en décèlerait que 5 %.(…). Les médicaments tuent plus que les accidents de la route."
Au vu de telles effrayants chiffres, il serait plus juste de croire que ce sont et résolument et sans conteste, les approches officielles de la santé qui, selon ce que cette contestable émission voulait pourtant imputer ailleurs, " utilisent les malades comme de véritables cobayes.".

Cela démontre que du côté de la pratique conventionnelle de la médecine, il y a donc des dérives iatrogènes et mortifères sans commune mesure à tout ce qui pourrait être reproché dans le chef de la pratique non conventionnelle de la santé dont la psychothérapie et qui est diabolisée et dénoncée tendancieusement comme générant des dérives de type sectaire.
D'ailleurs on serait bien en peine d'établir une statistique à ce propos vu qu'il y a très peu de cas recensé malgré la vigilance et la célérité avec laquelle les médias en feraient donc ses choux gras vu l'absence de retenue (on l'a vu avec cette infâme et plsu que tendancieuse émission sur TF1).

#2 LoL-55

  • Membres
  • 145 messages

Posté 19 novembre 2007 - 03:02

" Baudouin Labrique
Avertissement de l'administrateur : ce membre expose des théories fumeuses et dangereuses. Merci de leur accorder le crédit qu'elles méritent. "
:smile:
voici une qualification que l'on trouve sur forum "atoute" consacré à la médecine.
CDS PSY
Un rêve intact est une merveille fragile. Edouard Estaunié

#3 Baudouin Labrique

  • Membres
  • 5 messages

Posté 19 novembre 2007 - 03:57

Voir le messageLoL-55, le Nov 19 2007, 03:02 PM, dit :

" Baudouin Labrique
Avertissement(...)
L'insulte n'est pas un argument qui tienne !
Mais il est vrai que "Les insultes sont les arguments de ceux qui n'ent ont pas" !

Les statistiques citées : je ne les ai pas inventées et ce ne sont pas des théories
contrairement à ce que vous induisez !
D'autres auraient pu les citer !

Sûr qu'elles interpellent !

N.B. Je ne me cache pas sous un pseudo comme vous !

#4 LoL-55

  • Membres
  • 145 messages

Posté 19 novembre 2007 - 04:12

Voir le messageBaudouin Labrique, le Nov 19 2007, 03:57 PM, dit :

N.B. Je ne me cache pas sous un pseudo comme vous !
accepter l'anonymat c'est aussi accepter de ne pas se faire de pub personnelle aussi . . .

votre vision me semble un peu persécutée et peu empreinte d'autocritique.
CDS PSY
Un rêve intact est une merveille fragile. Edouard Estaunié

#5 Baudouin Labrique

  • Membres
  • 5 messages

Posté 19 novembre 2007 - 04:25

Voir le messageLoL-55, le Nov 19 2007, 04:12 PM, dit :

accepter l'anonymat c'est aussi accepter de ne pas se faire de pub personnelle aussi . . .

votre vision me semble un peu persécutée et peu empreinte d'autocritique.

Qu'est-ce que votre "ressenti" qui n'est en fait qu'un jugement sur ma personne
a à voir face à de tels chiffres ?

En quoi mon post vous permet-il d'affirmer que ma "vision semble un peu persécutée et peu empreinte d'autocritique" ?
C'est du surréalisme !
La diffusion de statistiques provenant de sources incontestables comme celles-là
n'a rien à voir avec une quelque vision que ce soit et qui impliquerait donc de ma part
une opinion partiale : je le répète les chiffres sont les chiffres.
En matière d'autocritique, les médias feraient bien de faire la leur !
Au lieu de vous ne prendre à moi et ma personne et de vous borner à reléguer des propos tendancieux, je vous rappelle qu'on est sur un forum
et donc les attaques personnelles ne sont pas de mise !

Un forum est un lieu de discussion sur des SUJETS et pas sur la qualité des personnes qui y participent !
Conformez-vous à la règle qui est de débattre du sujet de cette rubrique et que j'ai donc ouvert.

Si vous continuez sur un tel registre je ne vous répondrai plus ni commenterai vos messages.
.

#6 Pascal

  • Membres
  • 24 301 messages

Posté 19 novembre 2007 - 04:53

Voila un post qui a au moins le mérite de réveiller cette rubrique qui dormait quelque peu... Vos avis nous intéresse et c'est l'objet même de cette rubrique.
Toutefois, je vous invite à lire et respecter la charte du forum, faute de quoi ce post sera définitivement supprimé!
Pascal Becker
Cadre Supérieur de Santé
IFSI Lionnois (54)

#7 Baudouin Labrique

  • Membres
  • 5 messages

Posté 19 novembre 2007 - 05:05

Voir le messagePascal, le Nov 19 2007, 04:53 PM, dit :

Voila un post qui a au moins le mérite de réveiller cette rubrique qui dormait quelque peu... Vos avis nous intéresse et c'est l'objet même de cette rubrique.
Toutefois, je vous invite à lire et respecter la charte du forum, faute de quoi ce post sera définitivement supprimé!
Merci d'être intervenu aussi vite et sans que j'en ai fait la moindre demande, ce qui est plutôt rare sur les forums !
C'est rassurant concernant sa bonne tenue !

A propos du livre de Serge Halimi : "Les nouveaux chiens de garde"
Cet auteur fustige les erreurs, fautes et manquements, de "ceux qui se proclament "contre-pouvoir", mais qui dans les faits ne contribuent qu'à maintenir un ordre établi par les dirigeants et les décideurs (économiques comme politiques), tout en se revendiquant d'une information réelle ou de l'objectivité."
Il parle aussi d'un "journalisme de révérence" et "L'ego flatté prend le pas sur l'activité professionnelle... et ces dérapages étonnent d'ailleurs les journalistes étrangers"

On pouvait lire dans le quotidien britannique The Guardian (mai 1993).
"En France, les journalistes sont souvent beaucoup trop proches de ceux sur qui ils écrivent"
Toutefois, il serait étonnant que ce soit différent en Angleterre ! ...

Il décrit minutieusement les relations liant les grands groupes industriels et les medias et des "dérives que cela entraîne" : placement et retrait de journalistes dans le chef de patrons : le journalistes "n'obtiennent le salut qu'en restant dans un moule qui saura convenir à leurs employeurs indirects".

Il dénonce un "journalisme de marché", qui considère l'économie du point de vue du patronat et de la Bourse"

Je soupçonne les lobbies industriels d'exercer des pressions sur les TV d'état pour ne pas diffuser des infos qui, finalement, risqueraient de détourner les gens d'une consommation des produits qui les font vivre et donc, en l'occurrence, les médicaments allopathiques. Pire, de susciter de telles émission qui essaient de dénigrer les produits non officiels comme ceux qui dont il a été question dans cette émission que je trouve très tendancieuse. Il faut tout de même savoir qu'une partie de la publicité à la TV touchent la promotion de médicaments et la Déesse Audimat veille au grain au travers du culte quasi inconditionnel que de telles chaînes lui vouent !

L'auteur dénonce "l' "univers de connivence" qui régit le monde médiatique".
http://www.acontrese...m/livres/5.html

A propos du livre de Pierre BOURDIEU : "Sur la télévision" :
Cet auteur écrit :
"La télévision fait courir un danger très grand aux différentes sphères de la production culturelle, art, littérature, science, philosophie, droit [...], elle fait courir un danger non moins grand à la vie politique et à la démocratie"

Il montre que les chaînes de télévision sont asservies à un "sévère audimat"
"qui les oblige à penser en termes de parts de marché et de course à l'audience en vue d'un gain accru". Il montre encore comment les chaînes, se comportant alors démagogiquement
"en diffusant des émissions commerciales sans grand intérêt, mais très prisées par une grande part des téléspectateurs, plutôt que des émissions culturelles".
Et alors c'est la porte ouverte au " voyeurisme" et aux "exhibitionnismes" et ce sont "les voies qui permettent de toucher le plus grand nombre de téléspectateurs."

On a pu voir dans cette émission un trait de ce que P. Bourdieu dénonce encore et qui est d'insister "sur des faits plutôt que d'autres" et ce qui "permet de façonner les esprits dans un sens choisi qui suit l'idéologie de la chaîne et non pas l'objectivité s'il en est une".

http://www.chez.com/septiemart/TV.htm

Dans cette émission on présenté les dérives auxquelles se livreraient les praticiens des approches dites alternatives en induisant qu'elles étaient non seulement très dangereuses mais surtout nombreuses ; les statistiques données du côté de ce qui se passe en pratique conventionnelle de la santé montre en effet un mort pour 1.000 habitants par an à cause de la médecine conventionnelle et ce qu'on pouvait donc reprocher aux approches non conventionnelles est évidemment sans commune mesure (aucune statistique disponible et pour cause : le chiffre serait "ridicule sèment" bas et une étude de ce genre se tounerait donc en parfaite dérision !
.

#8 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 19 novembre 2007 - 08:53

Bonjour beaudoin-labrique et bienvenue sur le forum de cadredesante.com :smile:

J'aurais juste deux petites remarques, l'une sur la forme et l'autre sur le fond...

La forme : nous ne pouvons accepter la reproduction du contenu d'un autre site sur le forum, pour cause de vol à la propriété intellectuelle qui peut nous être opposable... quelques citations courtes donc, ou un résumé du contenu...
Je vous laisse modifier à votre guise... :tongue:

La fond : vous avez raison concernant le risque iatrogénique médicamenteux, il est sous-estimé dans les représentations des soignants. Une étude parue sur sante.gouv en donne quelques chiffres puisqu'il représente un véritable problème de santé publique.
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#9 Baudouin Labrique

  • Membres
  • 5 messages

Posté 20 novembre 2007 - 10:16

Voir le messageCharlaine, le Nov 19 2007, 08:53 PM, dit :

J'aurais juste deux petites remarques, l'une sur la forme et l'autre sur le fond...
La forme : nous ne pouvons accepter la reproduction du contenu d'un autre site sur le forum, pour cause de vol à la propriété intellectuelle qui peut nous être opposable... quelques citations courtes donc, ou un résumé du contenu...
Je vous laisse modifier à votre guise...
Merci pour votre bon accueil. J'ai fait les adaptations mais une telle demande me surprend car l'interprétation de la Loi, telle que j'en ai, m'a toujours fait comprendre qu'on n'est autorisé à reproduire l'entièreté d'articles ou de pages Internet qu'avec l'autorisation préalable des auteurs, mais que pour des extraits (dont la longueur n'est d'ailleurs pas spécifiée par rapport à quelque limitation que ce soit), c'était autorisé sous condition de citer les sources
(ce que j'ai fait). Si vous avez des sources que je n'ai pas à ce sujet, merci de bien vouloir me les donner.

De plus, suivant le fameux "traduttore traditore" (celui qui traduit est un traître), en faisant un "résumé" comme vous le suggérez, on ne peut, selon mon point de vue, que risquer de dénaturer les propos de l'auteur ; en plus, les coupures risquent aussi de dénaturer la pensée de ce que l'auteur à voulmu dire et constituer, à condition que l'intention soit certes au moins dénigrante, ni plus ni moins de la diffamation, voire calomnieuse (je peux vous donner un exemple concret à ce sujet)

Voir le messageCharlaine, le Nov 19 2007, 08:53 PM, dit :

Le fond : vous avez raison concernant le risque iatrogénique médicamenteux, il est sous-estimé dans les représentations des soignants. Une étude parue sur sante.gouv en donne quelques chiffres puisqu'il représente un véritable problème de santé publique.
Je ne connaissais pas ce lien officiel mais on constatera que les auteurs se gardent (et pour cause) de livrer des statistiques chiffrées et totalisées qui rejoindraient donc celles que j'ai données ! Ils préfèrent avancer des pourcentages, ce qui est plus "doux" !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Enfin, dans un communiqué récent, la CAP ("Coordination des Associations & Particuliers pour la Liberté de Conscience")
et intutulé "« Le droit de savoir » enquête sur les guérisseurs. Enquêtons sur “Le droit de savoir” !"
se rapporte à cette émission (“Le droit de savoir” du mardi 13 novembre sur TF1)

Le CAP fustige d'abord ce qui avait déjà été annoncé préalablement dans la presse comme contenu "D’ores et déjà, au vu de cet argumentaire, il apparaît évident que cette émission va avoir pour objet, non pas de tenter de savoir si l’on peut guérir “autrement”, mais bien de stigmatiser les démarches non conventionnelles. "

Il faut savoir que TF1 ayant signé, le 20 mars dernier, une Convention avec le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), et le CAP rappelle que "nous connaissons donc maintenant les bases des obligations déontologiques de ce média."
Voir le texte sur http://www.csa.fr/in...ail.php?id=8169 ou un extrait en P.S.


Le CAP invite à visionner cette émission et à "noter tous les points du code de déontologie que cette émission n'aurait pas respectés (ex.: caméras cachées, partialité, accusations sans preuve, non prise en compte de l’avis des intéressés, etc.).Ensuite, chacun pourra protester des dérives recensées en écrivant au président du CSA :
Michel Boyon CSA - Tour Mirabeau 39-43, quai André-Citroën 75739 Paris cedex 15
"
Repris de http://www.coordiap....grill200711.htm

Tout le monde aura pu constater qu'il y a eu effectivement des séquences en caméra cachée, que les propos étaient tendancieux et qu'il y avait des accusations sans preuve et sans la prise en compte des intéressés. Donc, il y a bien matière à écrire et à faire valoir ses droits de téléspectateur mais tout cela n'est encore qu'une affaire de conscience personnelle :
cf. ce que disait Albert Einstein et auquel je souscris tout à fait :
"Le monde est dangereux à vivre. Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire !"

P.S. Extraits de la convention signée par TF1 avec le CSA

"Article 6
La société veille à ce que les émissions d'information politique et générale qu'elle diffuse soient réalisées dans des conditions qui garantissent l'indépendance de l'information, notamment à l'égard des intérêts économiques de ses actionnaires. Elle porte à la connaissance du Conseil les dispositions qu'elle met en oeuvre à cette fin.

A - Pluralisme de l'expression des courants de pensée et d'opinion
Article 7
La société assure le pluralisme de l'expression des courants de pensée et d'opinion, notamment dans le cadre des recommandations formulées par le CSA.
Elle veille à ce que l'accès pluraliste des formations politiques à l'antenne soit assuré dans des conditions de programmation comparables.
Les journalistes, présentateurs, animateurs ou collaborateurs d'antenne veillent à respecter une présentation honnête des questions prêtant à controverse et à assurer l'expression des différents points de vue
."
.

#10 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 20 novembre 2007 - 06:41

Je vous demande de lire la charte de ce forum mis à disposition des professionnels et de la respecter.
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet