Aller au contenu


cadre diet et IFSI


21 réponses à ce sujet

#1 Cris

  • Membres
  • 284 messages

Posté 26 mars 2007 - 07:50

Bonsoir,

Savez vous si un Cadre de Sante Diet peut etre formateur en IFSI...car on le propose à une amie....est ce legal et si oui sur quels modules? :happy:

#2 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 26 mars 2007 - 09:34

Cela me laisse songeuse... Tiens ! et pourquoi je n'irais pas moi non plus enseigner dans une école de diététiciennes ??

Et on le lui propose ?... ça me laisse sans voix... c'est au delà de la légalité ou non, cela relève de la pertinence... puisque sur le terrain elles sont là pour faire maintenant à la place de l'IDE, les régimes dont nous avions avant la responsabilité... Je ne comprend pas la démarche...

Je ne sais pas ce qu'en pense mes confrères de l'IFSI....
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#3 LoL-55

  • Membres
  • 145 messages

Posté 26 mars 2007 - 10:12

il y a certains cours à l'ifsi qui sont peut-être indigestes :happy:
CDS PSY
Un rêve intact est une merveille fragile. Edouard Estaunié

#4 tydé

  • Membres
  • 1 580 messages

Posté 27 mars 2007 - 06:59

Je ne trouve pas le questionnement complétement insensé si l'on sait déterminé la part d'enseignement spécifique à chacune de nos professions et la part de savoirs transversaux.

Mais c'est vrai qu'il reste difficile d'imaginer une diét ou un psychomot faire passer des MSP.

L'dée de formateurs associés, venant des autres professions de santé et/ou présentant des formations universitaires utiles dans la formation infirmière mérite examen.

Ce n'est qu'en tendant ses voiles que le marin transforme le vent en voyage.
Thierry Desbonnets ("Tydé"), psychomotricien cadre de santé en disponibilité

#5 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 27 mars 2007 - 07:40

Je te le concède, nous faisons bien intervenir un psychomotricien chez nous pour le toucher et le rapport au corps des patients. psychologue,sociologue, ethnologue, préparateur en pharmacie, Kiné aussi pour les informer de ce qu'est une rééducation respiratoire et pouvoir reprendre cette éducation auprès du patient... bref, les IDE et les médecins ne sont pas les seuls intervenants dans les contenus et c'est tant mieux ! Connaitre et comprendre ce que fait l'autre professionnel est important aussi pour l'expliquer au patient et travaille en pluridisciplinarité et certaines compétences sont spécifiques...
Mais de là à prendre à temps plein une diététicienne dans un IFSI... elles sont vraiment trop spécifiques.
L'idée que tu donnes de partager des compétences particulières entre établissement est aussi très intéressante... mais on en est loin de ce partage... il y aurait même comme une concurrence.... :happy:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#6 Cris

  • Membres
  • 284 messages

Posté 27 mars 2007 - 10:46

Effectivement charlaine, je comprends votre surprise mais c'est une situation bien réelle. Ce que je comprends moins c'est la facon sarcastique dont vous abordez son questionnement qui est légitime ...Quand au régime je souris...je suis de la filière infirmière et c'est vrai que l'on nous enseigne certains régimes...mais les expertes en ce domaine ce sont bien elles...mais peut etre avez vous un passif difficile avec les dieteticiennes pour vouloir penser qu'elles nous prennent la place par rapport aux régimes!!! c'est un comble...pour ma part elles ne prennent pas la place des IDE mais elles travaillent en collaboration...mais revenons a nos moutons...cette proposition lui a été donc faite et c'est avec discernement qu'elle s'est de suite questionnée sur le type de module dont elle pouvait avoir la responsabilité, ou sa participation en transversal dans l'enseignement IDE. N'ayant trouvé aucune legislation à ce sujet, je me suis dit que je pouvais poser cette question ici, certaine de trouver, à défaut d'un texte légiféré, de nombreuses réactions. :happy:

#7 tydé

  • Membres
  • 1 580 messages

Posté 28 mars 2007 - 05:44

Voir le messageCris, le Mar 27 2007, 11:46 PM, dit :

Effectivement charlaine, je comprends votre surprise mais c'est une situation bien réelle. Ce que je comprends moins c'est la facon sarcastique dont vous abordez son questionnement qui est légitime ...

Le sarcasme n'est pas l'arme habituelle de Charlaine qui reste toujours à priori respectueuse des professions et des personnes, même si je lui connais des engagements forts. Par contre il me semble que son rappel à la formation professionnelle par les professionnels "de l'art" est globalement légitime. Ce "globalement", dans les interstices et l'examen de situations particuulières, me laisse penser qu'il y a place à la dimension interprofessionnelle dans la formation des professionnels soignants.

C'est évidemment le projet pédagogique de chaque IFSI qui fera, ou non, ligne de démarcation et déterminera la part d'intervention de formateurs non infirmiers, à temps sporadique, partiel ou complet.

Tout dépend de la lecture faite du décret du 31 décembre 2001 qui, pour la fonction publique hospitalière précise notamment

Citation

Les agents du grade de cadre de santé exercent :

1° Des fonctions correspondant à leur qualification et consistant à encadrer des équipes dans les unités fonctionnelles, services, départements ou fédérations des établissements ;

2° Des missions communes à plusieurs services ou de chargé de projet au sein de l'établissement ;

3° Des fonctions d'encadrement correspondant à leur qualification dans les instituts de formation et écoles relevant d'établissements publics de santé qui préparent aux différentes branches des professions infirmières, de rééducation et médico-techniques. Dans ce cas, ils prennent part en qualité de formateur à l'enseignement théorique et pratique et à la formation des élèves et étudiants. Ils prennent part, le cas échéant, aux jurys constitués dans le cadre du fonctionnement des instituts ou écoles.
(article 4, Décret n° 2001-1375 du 31 décembre 2001 portant statut particulier du corps des cadres de santé de la fonction publique hospitalière)

Ce n'est qu'en tendant ses voiles que le marin transforme le vent en voyage.
Thierry Desbonnets ("Tydé"), psychomotricien cadre de santé en disponibilité

#8 Cris

  • Membres
  • 284 messages

Posté 28 mars 2007 - 06:44

Merci Tydé pour cet eclairage. je sais bien, pour visiter souvent ce forum, que Charlaine est bien souvent aidante, compréhensive et pleine de ressources...mais là , j'avoue que j'ai trouvé sa vision blessante et déplacée pour son allusion sur la place des diet et des IDE.
Il y a déjà suffisamment de corporatisme dans les services où l'on trouve davantage de travail pluridisciplinaire, plutot qu'interdisciplinaire et c'est à mon grand regret...bref, je n'y reviens plus...c'est oublié! :happy:

#9 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 28 mars 2007 - 10:44

Vous oubliez, Merci.
Je ne sais pas encore moi si je vais oublier le procès d'intention que l'on vient de me faire ici... Ce que vous avez pris pour du sarcasme est de la passion. Je suis passionnée par mon métier et donc le défend mais sans corporatisme (sinon, je serais syndiquée et/ou dans une association professionnelle pure et dure et je ne pourrais pas être ici sur ce site à prôner l'inter et la pluriprofessionnalité... :wacko: )..
Vous touchez du doigt la difficulté de l'interprétation d'un écrit Chris... un mot laissé sur un tableau blanc à l'équipe peut avoir le même effet... l'écrit reste. Et l'on pense qu'il est nécessaire de plus de réflexion pour écrire que pour parler.
Il y manque à cette communication, le ton, les gestes... j'aurait DIT la même chose mais en live, vous ne vous seriez peut-être pas offusquée (mais il est des jours où l'on entend aussi que ce que l'on veut bien entendre...).Je reconnais volontiers que dans ma façon de communiquer, il y a souvent plein d'implicites, trop souvent, ce qui fait que je perds mes interlocuteurs lorsqu'ils ne sont pas sur la même longueur d'onde"...

Ma première question est une question en retour... à laquelle la réponse peut éclairer pas mal de chose.
En toute logique, si une diététicienne peut venir chez nous à temps plein, alors, je pense que je peux pouvoir faire aussi le contraire, d'où ma question. Mais je ne vois pas ce que je pourrais faire de mon temps plein dans leur formation, sinon l'utiliser dans l'ingénierie... Vous le reconnaissez, nos connaissances dans leur spécialité est trop restreinte. Il en est de même pour elles...

Cette question pourrait être le corolaire de "un cadre kiné peut-il encadrer une équipe IDE ? Faut-il être expert dans la discipline du service où l'on exerce en tant que cadre ? "... ?? Mais nous ne parlons pas ici d'une formation autre que celle qui est initiale dans une filière... Cadre de santé est pour moi univoque dans sa fonction (au delà de son origine professionnelle même si elle ne manque pas de s'exprimer cette identité initiale).

La question est "Faut-il être du métier pour enseigner quelque chose ?" Dans les formation de formateurs, la réponse est non. Nul n'est besoin d'être issue du métier pour l'enseigner... Cette question prend-elle en compte la construction de l'identité professionnelle ? Je ne crois pas. On répond là d'un point de vue didactique uniquement... mais c'est mon humble point de vue.

Je n'oublie jamais qu'un message peut être mal interprété, et si cela a été le cas, j'en suis désolée et vous présente mes excuses. Aussi je pèse et sous-pèse ce que je dépose sur le forum... Voire je remets à plus tard une réponse... Mais je dois dire que les procès d'intention sont très désagréable à vivre... Cette question avait déjà été posée pour un autre paramédical, ça n'avait pas été houleux.

Je veux bien croire que le "malaise" vienne de moi... vous voyez qu'un procès d'intention est facile à faire. La seule parade à ce risque est de s'enquérir du sens réel que la personne a voulu mettre dans son écrit... vous me donnez là une idée d'article :wacko:

Merci Chris... :happy:
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#10 [Invité]isabelle 17_*

  • Guests

Posté 28 mars 2007 - 11:10

oui pour l'intervention de diet dans les IFSI au contraire il faut de l'interdisciplinarité mais en terme pour moi d'intervention comme un kiné va venir donner un cours ou un ergothérapeuthe etc.


le propre d'un formateur(je l'ai été 10 ans) c'est tout de même de développer chez l'apprenant l'identité infirmière et qui est mieux placé pour le faire qu'un ancien IDE. comment parler d'une profession si on ne l'a pas exercé. je me range de l'avis de Charlaine et notamment pour les MSP

il est aussi vrai que le décret laisse une lecture assez approximative

#11 Cris

  • Membres
  • 284 messages

Posté 28 mars 2007 - 05:30

Voir le messageCharlaine, le Mar 26 2007, 10:34 PM, dit :

... puisque sur le terrain elles sont là pour faire maintenant à la place de l'IDE, les régimes dont nous avions avant la responsabilité... Je ne comprend pas la démarche...
Mon seul proces d'intention concernait seulement ces propos...qui eux ne laisse pas place pour moi a de l'interprétation. ...sourire...Pour le reste, je suis tout a fait d'accord sur les interrogation que cela pose...et je parlais aussi je formation transversale et non pas de mener a bien un module de Pneumo ou de neuro ou de gyneco...Bref, si cela vous a donné matiere a ecrire j'en suis ravie...mais il me semble que vous avez deplacé ce qui m'avait gené dans votre réponse.

#12 Marc

  • Membres
  • 3 026 messages

Posté 29 mars 2007 - 05:00

A quand des cadres de santé infirmiers enseignants dans les enseignements de BTS Diététique ? C'est bizzarre, je n'en ai jamais entendu parler. Au nom de l'ouverture, on est prets à tout et n'importe quoi. Et pourquoi pas pas des cours de couture dans les IFSI tant qu'on y est ?
Marc Catanas
Directeur des Soins
Paris

"Je peux résister à tout, sauf à la tentation" Oscar Wilde.

#13 aliénor

  • Membres
  • 45 messages

Posté 29 mars 2007 - 06:06

Voir le messageCris, le Mar 26 2007, 07:50 PM, dit :

Bonsoir,

Savez vous si un Cadre de Sante Diet peut etre formateur en IFSI...car on le propose à une amie....est ce legal et si oui sur quels modules? :happy:
Cris
2 choses m'étonnent dans votre message :
- à la fois qu'une telle proposition puisse être faîte à un cadre dietéticien (dont je ne remets pas du tout en cause la compétence dans son domaine et dans le management)
- Et que ce même cadre puisse accepter une telle proposition
Suffirait-il de posséder n'importe quel diplôme cadre pour excercer dans n'importe quelle profession ?
Les soins infirmiers sont ils aussi peu considérés qu'il n'y a même plus besoin de posséder ni l'expertise ni les connaissances ?
Les interventions des diététiciens en IFSI, oui, mille fois oui, mais dans leur domaine de prédilection, pas pour le reste ...

#14 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 29 mars 2007 - 07:33

Voir le messageCris, le Mar 28 2007, 06:30 PM, dit :

Bref, si cela vous a donné matiere a ecrire j'en suis ravie...mais il me semble que vous avez deplacé ce qui m'avait gené dans votre réponse.
Pouvez-vous préciser ceci Cris s'il vous plait ? le mot déplacer a pour moi ici deux sens... vous pouvez le faire en Mp si vous le souhaitez... :happy: (je veut juste comprendre ce qui est dit avec justesse).
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#15 Mounka

  • Membres
  • 1 032 messages

Posté 29 mars 2007 - 09:47

Voir le messageMarc, le Mar 29 2007, 06:00 PM, dit :

Et pourquoi pas pas des cours de couture dans les IFSI tant qu'on y est ?
ça ne serait peut être pas inutile vu la tête de nos tenues parfois!!! :happy:
"N'attends pas que les évènements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive... Et tu seras heureux." Epictète

"La pierre n'a point d'autre espoir que d'être pierre mais de collaborer, elle s'assemble et devient temple." A de Saint Exupéry


#16 LoL-55

  • Membres
  • 145 messages

Posté 29 mars 2007 - 10:00

chris, quand vous parlez de cadre formateur, on entend à plein temps et quand vous parlez de module transverse, il ne peut s'agir d'un plein temps?????

n'y a-t-il pas prôblème de compréhension.
j'ai du mal à imaginer un plein temps diet mais pas des interventions pontuelles lors des cours d'hygiène alimentaire.
CDS PSY
Un rêve intact est une merveille fragile. Edouard Estaunié

#17 Cris

  • Membres
  • 284 messages

Posté 30 mars 2007 - 07:03

je ne peux pas vous dire ce que l'IFSI a dans la tete en lui proposant un tel poste ni ce qu'ils entendent par modules transversaux. J'ai juste posé cette question pour savoir si cela s'etait déjà constaté quelque part. Donc ne me demandez pas plus d'eclairage car je n'en ai pas. J'ai simplement voulu aider une amie en posant une simple question car ele a été trés surprise par cette proposition...et je ne peux pas aller les interviewer pour vous non plus, on est séparé par plusieurs centaine de km :happy: ...par contre, je n'ai rien contre un module transversal Chippendales :wacko:

#18 Cris

  • Membres
  • 284 messages

Posté 30 mars 2007 - 07:18

Voir le messageCharlaine, le Mar 29 2007, 08:33 PM, dit :

Pouvez-vous préciser ceci Cris s'il vous plait ? le mot déplacer a pour moi ici deux sens... vous pouvez le faire en Mp si vous le souhaitez... :wacko: (je veut juste comprendre ce qui est dit avec justesse).


J'ai trouvé dommage vos propos tenus sur les dieteticiennes en disant qu'elles nous prennent la reponsabilité des régimes....elles sont expertes en ce domaine et sont pour mes equipes, essentielles. Que l'on nous enseigne les divers régimes, leur application, leur impact etc...c'est normal mais je ne considère pas qu'elle nous prennent la RESPONSABILITE. J'ai trop souvent ressenti un corporatisme fort au sein des equipes, qui travaillent en pluridisciplinarité, ou chacun rempli sa fiche. Elles sont souvent considérées "electron libre", comme les kinés et les assistantes sociales parfois. Pour moi, même si elles ne sont pas à plein temps, elles fonc parti d'une equipe qui travaille en Interdisciplinarité au service du patient, pour une bonne prise en charge "globale". C'est pourquoi, si ma question vous a rendu passionnée, votre réponse m'a tout autant "passionnée" :happy:

#19 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 30 mars 2007 - 07:23

Mon diplôme date de 1982 et à cette époque, nous apprenions à calculer en calories (et en joules !) les apports des régimes... nous apprenions aussi tous les régimes spécifiques aux pathologies, ceux pour maigrir, ceux pour grossir, les régimes préparatoires des examens, etc, même s'ils étaient prescrits...
Force est de constater maintenant que nous le faisons plus dans les IFSI, c'est tout juste d'ailleurs si les étudiants parlent d'indice de masse corporelle et possèdent une juste notion de ce qu'est un régime équilibré... à l'époque où l'obésité fait rage, pour des professionnelles de la santé qui exercent dans des institutions comme l'éducation nationale, aux portes de la prévention primaire, c'est dommage, voire dommageable à mon sens. On me demande encore la réelle nécessité du travail en groupe que je réalise chaque année sur l'alimentation... (ben y a des diets...) eh oui !

Cette profession est une spécialisation née des IDE... tout comme les kinés... Voilà l'arrière pensée. Maintenant est-il dommage de cela ? Je le regrette un peu, car nous évoluons vers toujours plus de technicité en pensant que plus nous rapprochons de la vision médicale, plus nous y perdons notre "âme" de soignant. Diététicien, c'est le boire et le manger, un soin de base, délégué rapidement par l'IDE à l'AS. Certaines se félicitent d'être toujours plus médicales dans leur savoir...

Pourquoi croyez-vous que j'ai écrit cet éditorial pour 2007 ? Pour ne pas perdre voire retrouver ce supplément d'âme qui fait l'essence entres autres des soins infirmiers. Nulle concurrence avec cette profession avec laquelle je ne nourris aucun contentieux. Juste une nostalgie craintive de l'avenir, du devenir de notre profession IDE. :happy:

Les transfert de compétences à la Berlan, ne me remplissent pas de joie, loin de là...
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#20 [Invité]isabelle 17_*

  • Guests

Posté 30 mars 2007 - 07:41

:happy: comme elle a raison notre "Charlaine"!
j'ai aussi des craintes pour l'avenir de cette profession

tout autre chose qui sort un peu de la discussion diet /IDE, sur la médicalisation de notre profession; j'ai actuellement 3 étudiantes IDE et je consacre toujours un après midi à des présentations de situation, du travail théorie pratique, mobilisation des connaissainces(j'ai été enseignante 10 ans et retrouver ce genre d'émotions!! me comble de bonheur!)

je leur ai dit à toutes les trois que j'étais effarée de ne retrouver aucune "touche infirmière "dans leur projet de soins", on évoque des pathologies qui sont des problèmes médicaux, les objectifs sont pour moi médicaux mais le fait infirmier ben! on le cherche

à trop médicaliser,trop techniciser, on va y perdre cette belle identité qui nous appartient; moi mon diplôme est de 78 (oui je sais ça commence à dater) et bien je me reconnais de moins en moins dans cette profession, j'ai l'impression parfois que ce que je demande aux soignants, aux étudiants, relève d'une extra terrestre!

#21 Marc

  • Membres
  • 3 026 messages

Posté 30 mars 2007 - 11:38

Voir le messageisabelle 17, le Mar 30 2007, 08:41 PM, dit :

à trop médicaliser,trop techniciser, on va y perdre cette belle identité qui nous appartient; moi mon diplôme est de 78 (oui je sais ça commence à dater) et bien je me reconnais de moins en moins dans cette profession, j'ai l'impression parfois que ce que je demande aux soignants, aux étudiants, relève d'une extra terrestre!
Totalement d'accord. La technique n'apportera rien aux infirmiers. C'est un leure qui les relègue à de vulgaires exécutants. Ils iront droit au mur en survalorisant la technique. L'identié infirmière, c'est le soin dans sa dimension originelle. Marie Françoise Collière l'a crié haut et fort toute sa vie.....
Marc Catanas
Directeur des Soins
Paris

"Je peux résister à tout, sauf à la tentation" Oscar Wilde.

#22 Marc

  • Membres
  • 3 026 messages

Posté 30 mars 2007 - 11:54

Voir le messagealiénor, le Mar 29 2007, 07:06 PM, dit :

Les interventions des diététiciens en IFSI, oui, mille fois oui, mais dans leur domaine de prédilection, pas pour le reste ...
Quelqu'un peut-il me confirmer s'il connait des infirmiers qui interviennent dans les enseignements de BTS Diététique ? J'y tiens.
Marc Catanas
Directeur des Soins
Paris

"Je peux résister à tout, sauf à la tentation" Oscar Wilde.

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet