Aller au contenu


interdiction de fumer


33 réponses à ce sujet

#31 Charlaine

  • Membres
  • 15 243 messages

Posté 03 mars 2007 - 12:55

Voir le messagenanarduhavre, le Mar 3 2007, 02:52 AM, dit :

Ces messieurs n'auront pas tenu longtemps avant de s'accorder une dérogation. Faites ce que je dis, pas ce que je fais :ninja: :ninja:
Nous pouvons aussi balayer devant notre porte... :ninja: c'est ce que nous reprochent les patients tabaco-dépendants...

Voir le messagebolpich, le Mar 3 2007, 09:39 AM, dit :

Voir le messagenanarduhavre, le Mar 3 2007, 02:52 AM, dit :

Pour les patients hospitalisés plus de trente jours, en psychiatrie o dans les services de longs séjours, la chambre est considérée comme un endroit semi-privatif et le patient peut y fumer. Il doit juste attendre le trente et unième jour après trente jours de sevrage :biggrin: :ninja:

bonjour,

tiens, j'ai pas entendu ça pour la psy ! Le problème c'est qu'on a encore des chambres à 2 lits et qu'il risque d'y avoir un patient de moins de 30 jours et un de + de 30 :smile: !!! Comment on fait :happy:
On fait sortir l'un des deux... ? Honnêtement, le problème pour la psychiatrie est bien plus complexe, cela ne se limite pas à un sevrage... Si vous avez pensé à des solutions, merci de nous en faire part...
Charlaine Durand
Cadre de santé infirmier
Formatrice en IFSI

"Pour que le mal triomphe... il suffit que les hommes de bien ne fassent rien" Edmund Burke, Homme d"état et philosophe irlandais.

#32 bolpich

  • Membres
  • 75 messages

Posté 03 mars 2007 - 07:03

Bof, ce ne sera peut être pas si compliqué. Il y a une quinzaine d'année, on fumait partout dans les services (couloirs, chambres... pharmacie :happy: ) et quand ont commencé les restrictions, tout le monde disait qu'il était impossible de restreindre les patients à ce niveau... et pourtant nous sommes parvenus à faire respecter les interdictions, et les patients se sont progressivement mis à fumer dans des salles fumeurs. Bien sûr, il a fallu la persevérance du personnel, les explications sans cesse répétées... etc. Il est bien sûr plus facile de laisser faire...
Maintenant, il faudra s'organiser pour les accompagner dehors, le plus difficile sera pour les patients subissant une interdiction de sortie, et j'espère que le bon sens et la prise en compte de leurs conditions d''hospitalisation difficile entrainera des aménagements...

#33 choup

  • Membres
  • 2 messages

Posté 11 septembre 2017 - 06:58

Bonjour à tous, malheureusement dans les CMP et aussi, ailleurs, les gens fument (60% des soignants, des fois), ils sont dehors et ouvrent la fenêtre ainsi la fumée rentre dans la pièce. Ils font ça me^me en hiver, comme ça on contracte la grippe. Dialogue impossible. Et ça se dit soignant.

#34 choup

  • Membres
  • 2 messages

Posté 11 septembre 2017 - 07:00

Voir le messageCharlaine, le 03 mars 2007 - 12:55 , dit :

Nous pouvons aussi balayer devant notre porte...  http://cadredesante.com/invision/public/style_emoticons/default/wacko.png c'est ce que nous reprochent les patients tabaco-dépendants...

On fait sortir l'un des deux... ? Honnêtement, le problème pour la psychiatrie est bien plus complexe, cela ne se limite pas à un sevrage... Si vous avez pensé à des solutions, merci de nous en faire part...

il y a pleins de façons d'arrêter. De plus, fumer n'aide en rien quelqu'un qui est malade, au contraire... Il faut faire passer le mot.

Concours cadre de santé

Vous souhaitez devenir cadre de santé ? Retrouvez toute l'info utile et nos conseils pour bien vous préparer aux concours.

Préparez le concours

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...
Découvrir les formations




Répondre à ce sujet